Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Royaume-Uni : nouveau rapport sur le tabagisme et la vape

Royaume-Uni : nouveau rapport sur le tabagisme et la vape

    Annonce
  • Ecigplanete

Au cours des 5 dernières années, alors que le nombre de vapoteurs aurait continué d’augmenter au Royaume-Uni, le pays aurait enregistré une nette diminution du nombre de fumeurs.

Le soutient de la vape au Royaume-Uni semble faire diminuer le nombre de fumeurs.

Au cours des 5 dernières années, alors que le nombre de vapoteurs aurait continué d’augmenter au Royaume-Uni, le pays aurait enregistré une nette diminution du nombre de fumeurs. Voilà les conclusions d'un récent rapport qui tend à prouver que lorsqu'un gouvernement soutient la vape, le nombre de fumeurs diminue. Retrouvez toute l'actualité de la vape et plus de précisions sur ce rapport sur le VapingPost : https://fr.vapingpost.com/royaume-uni-nouveau-rapport-sur-le-tabagisme-et-la-vape/ . Vous pouvez également nous suivre sur Twitter ! https://twitter.com/vapingpost_frPubliée par Vaping Post sur Samedi 22 août 2020

Des chiffres encourageants

Depuis de nombreuses années maintenant, le Royaume-Uni soutient officiellement le vaporisateur personnel comme outil de réduction des risques tabagiques, et le considère comme une véritable aide afin d’arrêter de fumer. C’est lui qui, au cours de l’année 2015, déclarait à la suite de nombreuses études scientifiques, que vapoter est « au moins 95 % moins nocif » que fumer.

Mais comment est-ce que le taux de prévalence tabagique évolue-t-il dans le pays ? La soutien des autorités pour la cigarette électronique permet-il réellement de réduire le tabagisme sur place ? C’est à ces questions que permet de répondre en partie la publication d’un nouveau rapport de l’Office for National Statistics (ONS).

De moins en moins de fumeurs dans le pays

Le vaporisateur personnel connaît un certain succès au Royaume-Uni depuis de nombreuses années. Dès 2014, des données statistiques en provenance de l’organisme Smoking in England indiquaient que chaque mois, ce serait plus de 40 000 nouveaux vapoteurs qui seraient enregistrés dans le pays. Une augmentation du nombre de vapoteurs qui accompagnerait la baisse du taux de prévalence tabagique dans le pays puisque celui-ci serait passé de 19,5 % en 2012 à 18,4 % en 2013.

Le nouveau rapport de l’ONS estime qu’en 2019, le taux de fumeurs au Royaume-Uni était désormais de 14,1 %, soit une diminution de plus 5 % depuis 2012.

Parmi les fumeurs actuels, de nombreuses inégalités continuent de subsister. Par exemple, alors que 23,4 % des personnes exerçant des professions de routine et manuelles, tels que les ouvriers, employés de bar, chauffeurs routier etc, fumeraient actuellement, ils ne seraient que 9,3 % chez les personnes occupant un poste de gestion, ou exerçant une profession libérale.

Concernant le nombre de vapoteurs, celui-ci serait en hausse constante. On estime ainsi à 3 millions le nombre de vapoteurs actuels au Royaume-Uni. En effet, le taux de vapoteur était l’année dernière de 5,7 % contre 3,7 % en 2014, soit une augmentation de 2 points au cours des 5 dernières années.

La moitié des vapoteurs actuels au Royaume-Uni aurait déclaré qu’ils utilisent une cigarette électronique afin d’arrêter de fumer.

Si ce rapport se cantonne à communiquer des chiffres sans chercher à faire de lien particulier entre ces derniers, force est de constater que le Royaume-Uni enregistre depuis plusieurs années maintenant, une augmentation du nombre de vapoteurs en parallèle d’une diminution du nombre de fumeurs. De quoi appuyer les recommandations d’un rapport de 2018, en provenance du Royal College of Physicians, qui conseillait de « promouvoir l’utilisation des e-cigarettes et autres substituts nicotiniques aussi largement que possible » dans l’intérêt de la santé publique.

Les derniers articles sur le Royaume-Uni

Effets de la vape sur la santé : le Royaume-Uni...

  • Publié le 10/09/2020

  Rapport du COT sur le vapotage Un groupe de toxicologues anglais a récemment rendu ses conclusions sur le vapotage. L’exposition au PG & à la VG est jugée préoccupante. …

Royaume-Uni : adieu Public Health England, et de la part...

  • Publié le 25/08/2020

Pour chaque disparition, une création C’est une information particulièrement triste qui est tombée il y a quelques jours, celle de l’annonce de la disparition de l’agence exécutive du ministère de …

Royaume-Uni : vers une autorisation du SNUS ?

  • Publié le 18/08/2020

Un nouvel outil de réduction des risques tabagiques bientôt en vente dans le pays ? Si le Royaume-Uni est connu pour ses nombreuses politiques particulièrement favorables à la cigarette électronique, …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.