Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Royaume-Uni : 1 million de fumeurs vont recevoir des cigarettes électroniques

Royaume-Uni : 1 million de fumeurs vont recevoir des cigarettes électroniques

Mis à jour le 2/05/2023 à 14h59
    Annonce

Un programme d’envergure nationale qui sera le premier du genre dans le monde, destiné  à réduire le taux de prévalence tabagique dans le pays.

Le gouvernement persiste et signe pour le vaping

Royaume-Uni offre cigarettes électroniques

1 million de fumeurs concernés.

C’est une première mondiale. Aujourd’hui, le ministère de la Santé britannique a annoncé que « dans le cadre du premier programme national au monde, près d’un fumeur sur cinq en Angleterre recevra un kit de démarrage de vape ainsi qu’un soutien comportemental pour les aider à arrêter de fumer ». La présentation de ce nouveau programme, baptisé “swap to stop”, sera réalisée aujourd’hui par Neil O’Brien lui-même, ministre de la Santé du Royaume-Uni, lors d’un discours à venir durant la journée.

Ce discours sera l’occasion d’expliquer les grandes lignes de l’opération qui consistera à fournir un kit de vaping, gratuitement, à un million de fumeurs du pays, en plus d’incitatifs financiers à destination des femmes enceintes qui continuent de fumer. 

« Nous offrirons à un million de fumeurs une nouvelle aide pour cesser de fumer. Nous financerons un nouveau programme national « swap to stop » – le premier du genre au monde. Nous travaillerons (…) pour offrir à un million de fumeurs à travers l’Angleterre un kit de démarrage de vapotage gratuit », devrait expliquer le ministre. 

L’autre grande nouveauté qui devrait être communiquée est la création d’une « brigade de lutte contre la vape illicite », qui sera dotée d’un fond de trois millions de livres sterling (3,42 millions d’euros). Son objectif sera de combattre la vente illicite de produits de la vape et de faire respecter la législation actuelle dans le domaine. Une brigade qui doit son existence à l’augmentation du nombre de mineurs (11-15 ans) qui vapotent dans le pays, passé à 9 % en 2021 contre 6 % en 2018. 

Cette nouvelle opération s’accompagne d’une autre précédemment annoncée, consistant à l’engagement de 35 millions de livres (40 millions d’euros) afin que tous les fumeurs admis à l’hôpital en 2023 se voient offrir des services de traitement du tabagisme, entièrement financés par le système de santé national.

Ce n’est pas la première fois que le Royaume-Uni offre des cigarettes électroniques. En 2021, le pays avait déjà débloqué plus de 1 million pour en fournir à des patients atteints de troubles mentaux, une population particulièrement vulnérable au tabagisme. La même année, une expérimentation similaire était lancée pour les sans-abri.

Des efforts conduits par le pays dans l’objectif d’atteindre un taux de prévalence tabagique inférieur à 5 %, d’ici 2030. Un chiffre que devrait atteindre la Suède d’ici peu

Les dernières actualités au Royaume-Uni

Royaume-Uni : le parti de Winston Churchill veut interdire les...

Une cigarette posée sur le drapeau britannique

  • Publié le 17/04/2024

L’interdiction de vendre des cigarettes aux personnes nées après 2009 affole la classe politique britannique.

No Smoking Day, le Royaume-Uni se prépare

  • Publié le 4/03/2024

Malgré les polémiques, cette année encore, les encouragements pour passer du tabagisme au vapotage seront nombreux.

La désinformation sur la vape continue de faire des ravages

  • Publié le 1/03/2024

Au Royaume-Uni, malgré les preuves, plus le temps passe, plus les fumeurs pensent que vapoter est plus nocif que fumer.