Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Ringardiser l’e-cigarette : une incitation indirecte au tabagisme ?

Ringardiser l’e-cigarette : une incitation indirecte au tabagisme ?

    Annonce

Sophie Davant ne serait pas la seule à “aimer les mecs, les vrais, pas ceux qui vapotent“. Le scénariste humoristique et chroniqueur Stéphane Laporte semble également préférer les bonnes vieilles cigarettes de tabac à leur version électronique, celles qui ont du “style” et qui donne à son consommateur un “air important“.

La bonne vieille cigarette a la peau dure

Le québécois Stéphane Laporte s'exprime sur l'e-cigarette

Le québécois Stéphane Laporte s’exprime sur l’e-cigarette et signe un article sur Lapresse.ca

L’image du tabac viril et élégant pourrait-il subsister dans la pensée collective ? C’est une question intéressante car si la cigarette électronique pourrait avoir le potentiel de ringardiser le tabac selon le professeur Dautzenberg, l’inverse semble également possible si l’on s’en tient aux propos tenus dans certains médias.

Dans son article intitulé “L’étrange cigarette électronique” ce québécois fan de Céline Dion explique que “les adeptes de la cigarette électronique n’ont pas l’air d’acteurs de cinéma. Ils ont l’air d’intoxiqués désespérés [].

Laporte semble avoir découvert la cigarette électronique en août 2014. Il raconte que c’est lors d’une réunion professionnelle qu’il aurait rencontré pour la première fois un vapoteur. Ce dernier aurait sorti son ecig comme s’il s’apprêtait à s’administrer “un traitement médical en public“. Un comportement curieux pour le chroniqueur qui semble bien rester perplexe face à ce nouveau mode de consommation de nicotine.

Cette “pompe à asthme avec humidificateur intégré” est pour lui ridicule. Sa vision est claire, si son interlocuteur avait sorti une cigarette de tabac, il aurait eu “l’air cool, l’air d’un homme qui brasse de grosses affaires“. Au lieu de ça, personne ne l’écoute selon Laporte, qui l’invite alors à mâcher de la gomme, des peanuts ou à se coller un patch. 

Stéphane Laporte cite le communiqué l’OMS, se révolte contre cette vapeur qu’il ne veut pas dans son “environnement communautaire“, met en garde les adolescents et interpelle sur la toxicité de la nicotine. Mais en regrettant le “côté gratifiant” du mégot de cigarette, Stéphane Laporte pourrait-il malgré lui, inciter au tabagisme ?

Annonce

Review Author:Review Date: