Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Pour une révolution du YouTube vape francophone !

Pour une révolution du YouTube vape francophone !

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur
  • Point de vape

Il faut reconnaître que l’offre YouTube francophone en termes de contenus de vape est quelque peu légère, quand elle n’est décevante. Fort heureusement, l’auteur de l’article du vendredi a des suggestions à faire.

Il faut sauver le soldat YouTube

Il y a pléthore de contenus de vape sur Youtube. Si vous maîtrisez l’anglais et que l’accent écossais ne vous effraie pas, il y a de quoi s’informer en passant de bons moments. Hélas, en Français, ça ne suit pas. Entre les contenus sponsorisés par l’industrie du tabac et les geeks hardcore, il n’y a pas matière à satisfaire le francophone.

Fort heureusement, le YouTube game a une chance extraordinaire : l’article du vendredi du Vaping Post, source inépuisable d’inspiration pour les génies de tout poil, dont l’auteur a vendu sa modestie au Diable, parce que le seigneur des Ténèbres n’avait pas l’appoint pour s’offrir mon âme.

Voici donc quelques suggestions. 

Le rétrovaping

Le principe est simple : un présentateur avec une chemise de couleurs vive est assis sur un canapé, devant une étagère plein de vieux matériel de vape et d’anciens liquides. Il teste cette vieille vape, en râlant et en expliquant qu’à l’époque, ça semblait génial, mais qu’en fait c’était nul.

A la réalisation, on mettrait un complice cameraman qui interviendrait ponctuellement pour des gags hilarants, et pour incarner des personnages récurrents, comme David Morearoma, concepteur de e-liquides approximatifs.

Le Crab Juice, le VSOP de Velvet Vapour, les sujets d’épisodes absolument légendaires ne manqueraient pas, et l’émission pourrait même choisir une Némésis, sous la forme d’une société de vape qui n’existe plus mais dont la production aurait particulièrement fait parler d’elle en son temps.

Pour le titre ? « le vapoteur du grenier », ça semble pas mal.

Les mystères de la vape

Un autre concept d’émission de vape pourrait voir un investigateur du vapanormal enquêter sur les grandes énigmes de la e-cigarette.

Projections de liquides à puissance pourtant suffisante, fuites inexpliquées, box qui fire toute seule, l’enquêteur passerait la nuit à vaper sur l’étrange appareil, et la soumettrait à l’analyse via tout un panel d’appareils perfectionnés, comme un Kinect de Xbox, par exemple.

Tout serait entièrement filmé par une caméra Go-Pro tournée vers le visage de l’investigateur, en gros plan avec une lumière verte. Régulièrement, il y aurait des plans de coupe enregistrés avec des caméras installées dans des pièces vides où il ne se passe rien.

A la fin de l’émission, l’enquêteur conclurait systématiquement, quoiqu’il arrive, que le comportement de la e-cigarette est très certainement paranormal.

Comme titre, on pourrait choisir « VapeDX » ou « Le Grand JV (pour : « je Vapote ») » , j’hésite encore.

L’histoire de la vape

Là, ce n’est pas très dur : ce serait une série d’émissions face cam où le présentateur raconterait l’histoire de la vape.

Bon, d’accord, il y a peu de matière, du coup, il faudrait constamment frôler le hors-sujet. Par exemple, expliquer comment la colonisation de l’Amérique par Christophe Colomb a conduit à la naissance du Boba’s Bounty.

Bien entendu, l’émission pourrait porter un nom latin. « Vapa Bene », ce serait bien.

Démystifier la vape

Ne manque plus au panel qu’une chaîne entièrement consacrée à la défense scientifique de la vape, où le présentateur, sorte de super-héros masqué, pourfendrait les antivape à grands coups d’études rigoureuses.

Tel Batman, il serait aidé par un Robin du pauvre, destiné à défricher par l’humour l’aridité du sujet. Une sorte d’agent orange.

Et comme le présentateur serait une sorte de super-héros, il lui faudrait un nom de super-héros qui claque. « Devapator », par exemple.

Il me semble qu’avec ces idées, la vape francophone peut reprendre la main sur le YouTube game. Ces émissions pourraient même se voir sponsorisées par Point Cardinal VPN, une sorte de reconnaissance et de consécration pour le sujet.

“Mais Guillaume, il est nul cet article, il est plein de références absconses que personne ne va comprendre, et puis il n’y a pas les running gags, elle est où Maîtresse Sévère ?”. Oui, j’ai anticipé.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.