Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Paquet neutre : un cigarettier le juge inefficace et conseille plutôt de promouvoir la vape

Paquet neutre : un cigarettier le juge inefficace et conseille plutôt de promouvoir la vape

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Obligatoire depuis le 1er janvier 2017, le paquet neutre continue de poser question. Jugée utile par certains et complètement inefficace par d’autres, la petite boîte kaki permet-elle réellement d’aider à arrêter de fumer ?

Un coup d’épée dans l’eau pour BAT 

Mis en place le 1er janvier 2017 dans le cadre de la loi de « modernisation du système de santé », le paquet neutre est depuis lors, entré dans le quotidien des 12 millions de fumeurs français. Censé diminuer l’impact du design et du marketing des paquets de cigarettes sur la consommation de tabac, il est à l’époque cible de nombreuses critiques, notamment de la part des buralistes et des cigarettiers qui vont même jusqu’à manifester afin de faire reculer le gouvernement sur sa mise en place. Expliquant à l’époque craindre une baisse des ventes, une baisse de productivité ainsi qu’une hausse du développement du marché noir, quels sont ses véritables résultats 3 ans plus tard ?

Selon l’étude [1] publiée par Santé Publique France il y a quelques jours, le paquet neutre aurait eu certains effets indéniables. L’organisme explique ainsi que « la part de fumeurs qui déclarent que l’aspect de leur paquet de cigarettes leur plaît a été divisée par trois en 2017 (16 %) par rapport à 2016 (53 %) », mais également que « les fumeurs qui sont gênés de sortir leur paquet à la vue de tous à cause de son aspect sont deux fois plus nombreux en 2017 (12 %) qu’en 2016 (6 %) »

Des chiffres peu surprenants puisqu’il est un fait avéré que le paquet neutre n’est, pour le moins, pas très agréable à regarder. Mais son design repoussant aide-t-il pour autant à arrêter de fumer ? L’organisme se montre prudent sur la question et se contente de répondre qu’il a « probablement contribué, dans un contexte anti-tabac particulièrement fort, à dénormaliser encore un peu plus les produits du tabac en France ». 

Interrogé à ce sujet par l’AFP, Éric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques et juridiques de BAT en Europe de l’Ouest, parle du paquet neutre comme d’une « tautologie ». L’homme explique ainsi qu’ « en 2017, date d’entrée en vigueur du paquet neutre, les ventes de tabac sont restées stables. Le paquet neutre n’a eu aucun effet ». Il ajoute : 

«  Le paquet neutre comporte de nombreux effets pervers comme par exemple la complexification du travail des buralistes et la facilitation de la contrebande et de la contrefaçon (…) À notre sens, les politiques de santé publique, pour être vraiment efficaces, devraient favoriser le développement de la cigarette électronique dont on sait aujourd’hui qu’elle constitue le moyen le plus utilisé par les fumeurs pour quitter le tabac ». 

Une phrase prononcée presque au même moment que l’annonce d’Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, de l’arrêt du Groupe de Travail Vapotage comme le rapporte l’article de Sébastien Béziau, vice-président de l’association SoVape, sur son blog Vapyou


[1] Baromètres de Santé Publique France 2016 et 2017 – Tabac – Perception du paquet de cigarettes par les fumeurs avant et apres la mise en place du paquet neutre – Janvier 2019 – http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1872.pdf

Plus d’articles sur le tabagisme

France : une étude est lancée pour étudier le possible...

  • Publié le 23/11/2020

Une hypothèse avancée depuis près d’un an en Chine Souvenez-vous, en février dernier, nous vous parlions de la nouvelle rumeur qui commençait à circuler en Chine, à propos d’un potentiel …

USA : l’État du Montana remporte son procès contre Big...

  • Publié le 20/11/2020

Les cigarettiers paieront bien ce qu’ils doivent Depuis l’instauration du Tobacco Master Settlement Agreement (MSA) en 1998, l’industrie du tabac se doit de verser, chaque année, plusieurs millions de dollars …

Corée du Nord : le quotidien des fumeurs bouleversé

  • Publié le 16/11/2020

Protection de la santé publique ou restriction des libertés individuelles ? Si de nombreuses lois, souvent incompréhensibles pour les habitants de démocratie que nous sommes, dictent le quotidien des habitants de …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.