Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : dotSquonk 100W – Dotmod

Test : dotSquonk 100W – Dotmod

  • Par , le 21/01/2019 à 19h12
    Annonce

Dotmod sort sa première box bottom feeder électronique, à la fois innovante et conforme aux standards de la marque. La dotSquonk 100W est un bel objet agréable à utiliser.

Au pays de Dotmod

Inutile d’y regarder à deux fois, la dotSquonk 100W est de toute évidence une Dotmod. La marque s’est forgée une identité visuelle et un design bien à elle, et cette box en reprend tous les traits distinctifs. La forme pour commencer. Elle est globalement rectangulaire avec ces arrondis sur les tranches qui lui donnent son style à la fois sobre et raffiné. Elle est en aluminium anodisé, un métal qui permet de concilier rigidité et légèreté. L’anodisation elle-même est impeccable et disponible en noir, en doré comme le modèle présenté ici, ainsi qu’en bleu et rouge. Comme je le disais, c’est une Dotmod.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du dotSquonk 100W de Dotmod

Type de matériel mod électronique BF
Dimensions 82 mm sur 49 sur 28
Batterie 21700 / 20700 / 18650
Puissance 100 W
Contrôle température Oui (Ni, Ti, Inox)
Matériaux aluminium anodisé
Bouteille 8 ml
Poids 127 g
Couleurs disponibles noir, or, bleu et rouge

Le coffret comprend :

dotSquonk 100W (x1), bouteille (x2), cordon USB (x1), adaptateur 18650 (x1), mode d’emploi (x1).

La connexion 510 est montée sur un ressort dont la course est particulièrement longue, ce qui lui permet de s’adapter à tous les drippers. Elle les accepte sans débordement jusqu’aux 25 mm, et le canal d’arrivée de liquide est quant à lui suffisamment large pour laisser passer sans aucune difficulté le 100 % VG.

Le bouton de déclenchement a lui aussi été soigné : il n’a pas le moindre jeu dans son logement et bénéficie d’une gravure valorisante. Il est assez large pour être facile à trouver et tombe de toute manière intuitivement sous l’index ou le pouce selon votre manière de prendre la box en main. Le clic est net sans être trop prononcé pour parachever une ergonomie vraiment agréable.

Un panneau pour le design

Le bouton de déclenchement est d’ailleurs le seul visible sur l’extérieur de la box. Les deux boutons de réglage sont en effet dissimulés sous le panneau amovible du côté de l’écran. Ce panneau est maintenu à la fois par trois aimants et par le cadre du châssis dans lequel il s’adapte parfaitement, sans aucun jeu. Il est aussi facile de le retirer quand on le souhaite que difficile de le faire sans le vouloir. Bravo.

À l’intérieur, la batterie est à gauche et l’écran et les boutons de réglage à droite. La box accepte les accus 21700 et 20700 directement et 18650 avec l’adaptateur fourni. L’insertion est facile, tout comme le retrait grâce à la languette.

Dissimuler les boutons permet de renforcer le design sobre de la box. Et, à vrai dire, cela n’a pas une grande incidence sur le côté pratique à moins de changer ses réglages toutes les deux minutes. Le système est assez simple pour ne pas être gênant les quelques fois où on le fait dans la journée, du moins pour la plupart des utilisateurs. Il a également l’avantage de rendre impossible tout déréglage intempestif dans la poche, ce qui à mon sens compense largement la fraction de seconde que l’on peut perdre quand on souhaite modifier ses réglages.

Un autre panneau pour le squonk

Le panneau de l’autre côté donne accès à la bouteille de liquide. L’ouverture pour le squonk est assez large, on peut facilement appuyer sur la bouteille. Celle-ci est en silicone, avec une capacité de 8 ml d’e-liquide qui laisse une bonne marge de manœuvre, d’autant plus qu’une seconde bouteille équipée d’un bouchon en métal est fournie.

La forme rectangulaire de la bouteille améliore sensiblement l’esthétique de la box, puisqu’elle s’intègre harmonieusement dans la façade à travers la fenêtre.

Le bouchon quant à lui est en métal, avec un petit ergot qui vient directement s’insérer dans le châssis de la box. La manipulation est à la fois plus facile et plus propre qu’avec l’habituel petit tuyau, tout en étant aussi fiable et sans fuite. Un système bottom feeder simple, efficace et fiable.

L’électronique est perfectible

L’écran de la dotSquonk 100W illustre assez bien le souci du détail esthétique de la marque, puisqu’on peut en changer la couleur pour l’adapter à celle de la box. Il est complet et bien lisible, même si j’aurais préféré une indication de l’heure plutôt que celle de la durée de la bouffée.

On accède aux menus par trois clics rapides sur le bouton de déclenchement, pour avoir accès aux différents modes de vape proposés. Le contrôle de la puissance bien sûr, un mode bypass sans régulation, un mode pour la gestion des courbes de puissance et enfin le contrôle de la température avec les fils en nickel, titane et acier inoxydable.

Sur notre banc de test en mode contrôle de la puissance, le signal est constant malgré une amplitude un peu large sans aucune incidence. La box et précise dans la gestion des puissances et particulièrement réactive avec une latence non mesurable à l’oscilloscope entre le déclenchement et la stabilisation de la tension. L’électronique envoie même un tout petit peu trop sur les 40 premières millisecondes de la bouffée, c’est la meilleure réactivité que nous ayons pu tester à ce jour.

Dans les hautes puissances, la box délivre effectivement les 100 W annoncés avec un signal toujours aussi agréable. La dotSquonk 100W a la santé et procure une vapeur irréprochable en contrôle de la puissance quel que soit le réglage choisi.

Pour ce qui est du contrôle de la température inox, c’est une autre affaire puisque je n’ai tout simplement pas réussi à le faire fonctionner. J’ai essayé avec six montages différents, vérifiés sur trois autres box chacun pour être absolument certain que le souci ne pouvait pas venir d’eux. Ils ont été réalisés avec des fils de deux marques différentes, d’un diamètre allant de 26 à 22 ga en spires régulièrement espacées. Rien à faire, l’électronique se comporte exactement comme en mode contrôle de la puissance. Le signal est le même qu’il y ait du coton ou pas, du liquide ou pas. On peut régler la puissance disponible en contrôle de la température, et c’est d’ailleurs celle-ci qui sera envoyée au montage quoi qu’il arrive.

Cette électronique est donc parfaite si vous vapez exclusivement en contrôle de la puissance, et totalement inutilisable si vous envisagez le contrôle de la température. D’où un dilemme compliqué sur la note à attribuer à la dotSquonk 100 W. La défaillance du contrôle de la température incite facilement à la descendre copieusement, d’une part pour le principe et d’autre part parce que j’aime bien le contrôle de la température. Seulement voilà, je dois être un des rares. L’immense majorité des utilisateurs ne s’en sert jamais avec les atomiseurs, alors avec un dripper en BF…

Plomber la note de cette box pour cette raison reviendrait également à la considérer moins bonne qu’une autre qui ne proposerait tout simplement pas le contrôle de la température, alors qu’avec ses performances en contrôle de la puissance, la dotSquonk 100W a toutes les chances d’être au moins aussi bonne. Un non-sens qui illustre assez bien la difficulté de la notation.

Décision prise, ce sera 5/5 comme si elle ne proposait tout simplement pas le contrôle de la température. Ce qu’elle fait concrètement, à ce détail près qu’il existe dans les menus. Une note largement méritée pour la très grande majorité des utilisateurs qui se moque éperdument du contrôle de la température, en particulier avec les drippers. Et un carton rouge pour le contrôle de la température défaillant, difficilement acceptable en 2019.

En résumé

On aime

  • Le design
  • Les finitions
  • L’ergonomie
  • La capacité de la bouteille
  • Le choix d’accu 21700, 20700 ou 18650
  • La vape en contrôle de la puissance

On n’aime pas

  • Le contrôle de la température non-fonctionnel

Conclusion

5 /5
 
La dotSquonk 100W est la première box électronique BF de Dotmod. Sa réalisation et ses finitions sont conformes aux standards de la marque haut de gamme, tout comme son design sobre et élégant. Son ergonomie est vraiment agréable, avec une bouteille bien pensée et des boutons de réglage invisibles. La possibilité d’utiliser un accu 21700, 20700 ou 18650 lui donne une polyvalence appréciable et une excellente autonomie. Elle est aussi performante en mode puissance que désastreuse en contrôle de la température, ce qui est dommage en 2019. Une excellente box à tous points de vue, si vous ne vapez pas en contrôle de température. Pour les autres, oubliez qu’elle le propose et modulez la note en fonction de l’inconvénient que cela représente pour vous.
 

Le dotSquonk 100W de Dotmod en images

Les derniers articles sur la marque Dotmod

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: dotSquonk 100W - Dotmod Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/01/cover-dotmod-dotbox100w.jpg Review Author:Review Date: