Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » No Smoking Day, le Royaume-Uni se prépare

No Smoking Day, le Royaume-Uni se prépare

    Annonce

Cette année encore, les encouragements pour passer du tabagisme au vapotage seront nombreux.

Un support sans faille pour la vape

Les polémiques concernant le vaporisateur personnel se sont intensifiées ces derniers mois au Royaume-Uni. Entre les résultats d’une récente enquête qui démontre que les Britanniques sont de plus en plus nombreux à douter de la réduction du risque tabagique offerte par la cigarette électronique, la consultation publique lancée par le gouvernement qui envisage de restreindre l’utilisation de certains arômes dans les e-liquides, ou encore l’interdiction future des puffs, tout n’est décidément plus tout rose pour la vape au pays de Charles III. Au point de douter de la volonté des Anglais de poursuivre leur incitation à vapoter ? Il semblerait que non.

À l’approche du 40e anniversaire du No Smoking Day qui aura lieu le mercredi 13 mars, le National Health Service, agence de santé publique du Royaume-Uni, a commencé l’envoi des infographies qui seront utilisées cette année par ses partenaires. Des infographies auxquelles nous avons pu avoir accès, et qui semblent indiquer une poursuite du support de la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique.

Le vapotage continue d’être encouragé par les services de santé publique britanniques

Ainsi peut-on lire, parmi les messages à partager suggérés par le NHS, qu’il existe une série d’aides gratuite pour arrêter de fumer, dont des conseils sur les aides à l’arrêt du tabac, « y compris des informations sur la manière dont le vapotage peut vous aider à arrêter de fumer ».

Les résultats des récentes méta-analyses Cochrane ayant démontré l’efficacité du vaporisateur personnel pour arrêter de fumer ont également été prise en compte puisque l’agence de santé propose également de rappeler que « les vapes à la nicotine sont l’une des aides les plus efficaces pour arrêter de fumer », et que « près de deux tiers des personnes qui en utilisent avec le soutien de leur service local d’aide à l’arrêt du tabac réussissent à arrêter de fumer ».

Des messages qui seront diffusés à travers tout le pays par le biais de ses partenaires, mais également à l’aide de communiqués de presse ou encore de spots publicitaires à la radio comme à la télévision.

Plus d’actualités au sujet du Royaume-Uni

La désinformation sur la vape continue de faire des ravages

  • Publié le 1/03/2024

Au Royaume-Uni, malgré les preuves, plus le temps passe, plus les fumeurs pensent que vapoter est plus nocif que fumer.

Au Royaume-Uni, la vape veut licencier ses vape shops

  • Publié le 26/02/2024

Une licence deviendrait obligatoire pour pouvoir vendre des produits de la vape. De nombreux contrôles seraient mis en place.

Royaume-Uni : une pétition pour sauver les puffs

Pétition royaume-uni puff

  • Publié le 11/12/2023

L’UKVIA rappelle le potentiel des e-cigarettes jetables pour arrêter de fumer et appelle le gouvernement à ne pas les interdire.