Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Royaume-Uni : de gros changements législatifs à venir pour la vape

Royaume-Uni : de gros changements législatifs à venir pour la vape

    Annonce

Inquiet de l’augmentation du vapotage chez les jeunes, le pays envisage plusieurs mesures pour en réduire l’attractivité. Une consultation publique a été lancée à ce sujet.

Réduire l’attrait du vapotage pour les mineurs, sans handicaper les fumeurs adultes

Consultation publique cigarette électronique Royaume-Uni

Tout le pays est invité à s’exprimer sur les propositions du gouvernement.

Le 12 octobre dernier, le gouvernement britannique a annoncé le lancement d’une consultation publique destinée à recueillir le point de vue de différents intervenants sur les mesures à prendre pour réduire l’attrait de la cigarette électronique pour les plus jeunes. D’une durée de huit semaines, cette consultation est ouverte à tous les habitants du Royaume-Uni, grand public comme professionnels de santé, mais aussi vendeurs du secteur, syndicats, universitaires, etc. Cette action s’inscrit dans le cadre des récentes déclarations du Premier ministre, Rishi Sunak, quant à sa volonté affirmée de créer la première génération « sans fumée » du pays.

Nos plans ambitieux permettront d’inverser l’augmentation inquiétante du vapotage chez les jeunes tout en protégeant le plus rapidement possible nos enfants des effets dangereux à long terme du tabagisme.Rishi Sunak, Premier ministre du Royaume-Uni

Si le Royaume-Uni s’est toujours montré particulièrement enthousiaste quant au potentiel du vapotage pour réduire les méfaits du tabagisme, l’augmentation du nombre d’utilisateurs mineurs commence à l’inquiéter. Bien conscient de la nécessité de prendre des mesures pour lutter contre ce fait, la consultation publique est également l’occasion de recueillir des idées pour y parvenir, sans pour autant réduire l’efficacité du vaporisateur personnel comme outil de sevrage tabagique pour les adultes.

Le vapotage est utilisé à juste titre par les adultes comme un outil pour arrêter de fumer.Extrait du communiqué de presse gouvernemental annonçant le lancement de la consultation publique

Les propositions jointes à la consultation lancée par le gouvernement :

  • Rendre illégale la vente de produits du tabac à toute personne née après le 1er janvier 2009.
  • Restreindre les saveurs et les descriptions des produits de vapotage afin que les arômes de vapotage ne soient plus destinés aux enfants, d’une manière qui continue d’aider les fumeurs adultes à faire la transition vers le vapotage.
  • Réglementer les présentoirs des points de vente dans les points de vente au détail afin que les vapoteuses soient gardées hors de la vue des enfants et loin des produits qui les intéressent, comme les bonbons.
  • Réglementer l’emballage et la présentation des produits de vapotage, en veillant à ce que ni l’appareil ni son emballage ne soient destinés aux enfants.
  • Déterminer si l’augmentation du prix des vapoteuses réduira le nombre de jeunes qui les utilisent.
  • Introduire de nouveaux pouvoirs pour les autorités locales afin qu’elles puissent émettre des amendes sur place (avis d’amende forfaitaire) afin de faire respecter la législation sur l’âge de vente des produits du tabac et des produits de vapotage.
Le vapotage est moins dangereux que le tabagisme, mais comporte tout de même des risques et peut provoquer une dépendance. Le vapotage peut être utile pour que les fumeurs arrêtent de fumer, mais ne devrait pas être commercialisé auprès des non-fumeurs et leur commercialisation auprès des enfants est tout à fait inacceptable.Chris Whitty, Chief Medical Officer du Royaume-Uni

Une récente enquête britannique a démontré que le nombre de mineurs ayant utilisé une e-cigarette au cours des trois dernières années aurait triplé, avec un taux de 20,5 % chez les 11-17 ans en 2023. En parallèle, une étude a révélé que le vapotage aiderait actuellement entre 50 000 et 70 000 fumeurs britanniques à arrêter de fumer chaque année.

La consultation publique a été favorablement accueillie par l’ensemble des parties prenantes.

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

No Smoking Day, le Royaume-Uni se prépare

  • Publié le 4/03/2024

Malgré les polémiques, cette année encore, les encouragements pour passer du tabagisme au vapotage seront nombreux.

La désinformation sur la vape continue de faire des ravages

  • Publié le 1/03/2024

Au Royaume-Uni, malgré les preuves, plus le temps passe, plus les fumeurs pensent que vapoter est plus nocif que fumer.

Au Royaume-Uni, la vape veut licencier ses vape shops

  • Publié le 26/02/2024

Une licence deviendrait obligatoire pour pouvoir vendre des produits de la vape. De nombreux contrôles seraient mis en place.