Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Môman c’est toi, la plus belle du monde…

Môman c’est toi, la plus belle du monde…

    Annonce

Les boutiques de vape sont des endroits infiniment drôles. Si, si, on vous assure. Les clients ont parfois des demandes bizarres, font des choses étranges et posent des questions saugrenues. Des vendeurs les partagent avec nous, et nous les partageons avec vous.

Môman

Un grand jeune homme solidement bâti entre dans la boutique à la suite d’une dame plus âgée et élégamment vêtue. Il s’avère que, comme le soupçonnais le conseiller du shop, il s’agit de la mère et du fils. Précisons aux esprits chagrins, chafouins ou procéduriers que celui-ci est majeur.

La maman explique son cas : elle a offert une vapoteuse à son fils aîné, qui fumait comme un pompier, et celui-ci a arrêté le tabac. Ravie, elle a décidé de réitérer l’opération avec son cadet, qui lui aussi fume comme un pompier, à savoir un paquet par jour.

Et, malgré le respect immense que nous portons à cette corporation, il faut la comprendre : il doit y avoir plus d’inconvénients que d’avantages à habiter dans une caserne.

Le vendeur fait son travail, s’enquiert de la consommation et des habitudes du fiston, puis, après l’avoir suffisamment cerné, lui propose un kit, Kroma-A et tank Zenith, résistances 1,6 ohms et liquide en 18 mg. Ce qui n’a strictement aucune importance, mais nous vous savons passionnés et sensibles aux détails.

Lui lorgne le set-up, le fait tourner sans conviction dans sa main, sa maman lui demande ce qu’il en pense, il concède du bout des lèvres que c’est pas mal, puis, désignant dans la vitrine un autre kit, un set-up cloud chasing.

“Sinon, j’ai un copain qui a ça…”

Plusieurs choses se passent alors. Tandis que le conseiller prend mon souffle tout en réfléchissant très vite sur le moyen de lui expliquer que ce n’est sans doute pas très adapté à son cas, sa mère le devance, et lui passe une vraie soufflante dans la boutique, devant les autres clients qui rient sous cape.

“Pas question” hurle la mère “que tu prennes ce machin là pour t’amuser avec ! C’est pour arrêter de fumer, pas faire des gros nuages comme tes copains ! Tu prends ce que le monsieur te donnes, et tu as intérêt de t’en servir ! Pas de liquides en dessous de 12 milligrammes, et pas de résistances en dessous d’un ohm ! “

A peine tente-t-il, penaud, un “môman…” à peine audible, avant de capituler. Il est ressorti avec son kit et son liquide. Il vient régulièrement se réapprovisionner, osant à peine jeter un coup d’oeil sur la vitrine des set-up sub ohms.

Comme quoi, il y a encore des parents qui savent bien élever leurs enfants.

Annonce