Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Maintenant, vapoter donne aussi le diabète

Maintenant, vapoter donne aussi le diabète

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Les chercheurs ont demandé aux sondés s’ils vapotaient et avaient du diabète. Ceux qui ont répondu oui ont alors été diagnostiqués comme diabétiques, parce qu’ils vapotent. 

Des années d’études de médecine pour ça

Il y a quelques semaines, nous vous parlions de cette nouvelle étude dont les conclusions indiquaient que vapoter pouvait provoquer des problèmes de vue. Le souci avec cette étude, c’est que les chercheurs s’étaient contentés de questionner les participants en leur demandant d’abord s’ils vapotaient et ensuite s’ils avaient des problèmes de vue. Tous les sondés qui répondaient oui à ces deux questions étaient alors classés comme étant des gens ayant des problèmes de vue à cause de la cigarette électronique. Autrement dit, quelqu’un qui aurait observé une éclipse sans lunettes de protection pendant 4 heures, et qui vapotaient en même temps, aurait vu sa vision diminuer à cause de l’e-cigarette, et non de l’éclipse. 

Aujourd’hui, une nouvelle recherche (1) de cet acabit a été publiée dans la revue American Journal of Preventative Medicine. Sa méthodologie a été similaire à l’étude dont nous venons de parler, la seule différence étant que la question posée aux personnes interrogées concernait le diabète. Les chercheurs ont tout d’abord demandé aux participants s’ils vapotaient, puis s’ils avaient du diabète. Tous ceux qui ont répondu oui à ces deux questions ont alors été catégorisés comme souffrant de diabète à cause de leur utilisation d’une cigarette électronique. 

Fort heureusement, les auteurs reconnaissent eux-mêmes que leur étude possède quelques limitations. En fait, ils expliquent avec leurs mots que celle-ci ne sert absolument à rien. 

Les mécanismes à l’origine de la causalité entre l’utilisation de l’e-cigarette et le diabète ne sont pas entièrement compris, notent-ils dans un petit paragraphe noyé au milieu de dizaines d’autres. Ce qui ne les empêche pas de conclure que les cigarettes électroniques étaient associées à une probabilité accrue d’être diabétique

Une nouvelle recherche que l’on va ajouter avec plaisir à notre recueil des pires études sur le vapotage


(1) The Association Between E-Cigarette Use and Prediabetes: Results From the Behavioral Risk Factor Surveillance System, 2016–2018 – Zhang & Al., https://doi.org/10.1016/j.amepre.2021.12.009

Les derniers articles scientifiques sur la vape

Femmes enceintes : la cigarette électronique plus efficace pour arrêter...

Femme enceinte en train de fumer une cigarette

  • Publié le 19/05/2022

Pour les chercheurs, le vapotage était « nettement plus efficace » que les patchs de nicotine.

Une étude indique une réduction des risques cardiovasculaires de plus...

  • Publié le 11/05/2022

Avec plus de 24 000 participants, elle démontre une nouvelle fois la réduction des risques offerte par la cigarette électronique par rapport au tabagisme.

Allemagne : la cigarette électronique plus efficace que les substituts...

Drapeau allemand flottant dans les airs

  • Publié le 2/05/2022

Une nouvelle étude indique que vapoter serait 1,46 fois plus efficace pour arrêter de fumer que l’utilisation d’autres substituts nicotiniques.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.