Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » L’iQOS, un produit à risque modifié ? La FDA étudie la demande du fabricant

L’iQOS, un produit à risque modifié ? La FDA étudie la demande du fabricant

La Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) a commencé l’examen de la demande déposée le 5 décembre dernier par Philip Morris International pour obtenir à le statut de “produit du tabac à risque modifié” (PTRM) pour l’iQOS.

Le dossier présenté par PMI pèse plus de 4000 pages

Philip Morris International (PMI) communique depuis un an sur sa volonté de transition “progressive” vers des produits à “risques réduits” et l’abandon de la cigarette. Si certains industriels du tabac parient sur la vape, PMI a investi massivement sur le tabac chauffé, notamment dans son produit iQOS.

Le géant du tabac a déposé fin de 2016 un épais dossier auprès de la FDA pour obtenir l’autorisation de commercialiser son dispositif de tabac chauffé avec les avertissements :

  • “Passer complètement des cigarettes au système iQOS peut réduire les risques de maladies liées au tabac” ;
  • “Passer complètement à iQOS présente moins de risques de nuire à sa santé que de continuer à fumer des cigarettes” 
  • “Passer complètement des cigarettes au système iQOS réduit considérablement l’exposition aux produits chimiques nocifs et potentiellement nocifs».

La FDA vient d’ouvrir le dossier. L’agence a publié le sommaire exécutif et les résumés de recherche produits par le cigarettier pour appuyer sa demande, près de 4000 pages au total. L’agence a annoncé la parution d’un avis dans le registre fédéral à une date ultérieure , pour l’ouverture du dossier officiel pour les commentaires publics sur la demande de PMI à une date ultérieure.

Tout savoir sur iQOS, le tabac chauffé de Philip Morris

`

 


Pour aller plus loin : tous nos articles sur l’iQOS