Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Les australiens achèteraient des e-liquides nicotinés à leur insu

Les australiens achèteraient des e-liquides nicotinés à leur insu

    Annonce

La vente de nicotine est illégale en Australie. Pourtant, une étude montre que des consommateurs achèteraient involontairement des e-liquides contenant cette substance.

Des tests ont été réalisés chez les distributeurs de vapoteuses dans l’Etat de Nouvelle Galles du Sud entre novembre 2015 et avril 2018. Les inspecteurs sanitaires ont constaté que 63% des flacons étiquetés sans nicotine contenaient bien cette molécule. Sur la moitié d’entre eux, ils ont recensé une concentration en nicotine oscillant entre 3 mg/ml et 20 mg/ml. Par ailleurs, il a été observé que plus de 4 détaillants sur 10 vendaient des vapoteuses nicotinées.

Dans ce pays, il est tout de même légal d’importer de la nicotine liquide depuis l’étranger pour un usage personnel, cette pratique est seulement proscrite dans le Queensland.

Simon Chapman, professeur émérite de santé publique à l’Université de Sydney, déplore cette situation : “C’est incroyable d’observer que des vendeurs mettent à disposition des produits sans savoir qu’ils contiennent de la nicotine” lance-t-il.

Selon des vapoteurs, des magasins distribuent “sous le manteau” ces produits aux consommateurs qui en font la demande. La confusion réside notamment dans le fait que les douanes ne restreignent pas l’importation de la nicotine dans le pays.

Annonce