Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Le tabagisme baisse aux États-Unis mais l’e-cigarette peine toujours à être reconnue

Le tabagisme baisse aux États-Unis mais l’e-cigarette peine toujours à être reconnue

Le CDC (Centers for Disease and Prevention Control) a publié la semaine dernière des chiffres[1] sur l’évolution du tabagisme aux États-Unis. L’usage de la cigarette électronique qui apparait dans cette analyse comme un nouveau produit du tabac n’est pas associé à la baisse du tabagisme dans le pays.

vapoteurs-usa

Voici en substance les propos de l’agence gouvernementale américaine à propos de la cigarette électronique :

Entre 2005 et 2014, la prévalence du tabagisme chez les adultes américains est passée de 20,9% à 16,8% […] avec une forte baisse chez les adultes âgés entre 18 et 24 ans. Cependant de récents rapports suggèrent que l’utilisation de produits du tabac hors cigarette, y compris les cigarettes électroniques et les narguilés, est courante chez les jeunes et les jeunes adultes.

La mesure dans laquelle les produits du tabac émergents, tels que les e-cigarettes, pourrait avoir contribué à la baisse observée dans la consommation de tabac au cours des dernières années est incertaine.

L’utilisation des cigarettes électroniques a été évaluée d’abord par le NHIS en 2014, il est donc impossible d’évaluer les impacts à long terme de l’e-cigarette sur la prévalence tabagique avec cet ensemble de données. En 2014, 3,7% des adultes utilisaient régulièrement des e-cigarettes, avec une utilisation différente selon leur profile.

La cigarette électronique est présentée dans le commerce comme une aide à l’arrêt du tabac, cependant le Preventive Services Task Force des États-Unis a conclu que les données actuelles étaient toujours insuffisantes pour recommander les e-cigarettes en tant qu’outil de cessation chez les adultes, y compris chez les femmes enceintes.


[1] Lire le Rapport sur la morbidité et la mortalité (Morbidity and Mortality Weekly Report).
Review Author:Review Date: