Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Suisse : Les e-liquides nicotinés ne seront pas autorisés avant longtemps

Suisse : Les e-liquides nicotinés ne seront pas autorisés avant longtemps

Les e-liquides nicotinés en Suisse ne seront pas légalisés avant longtemps selon l’association suisse de vapoteurs, contrairement à ce que la couverture médiatique récente a pu laissé penser.

La cigarette électronique assimilée au tabac

Palais-federal-Suisse

Le projet de loi ne devrait pas être débattu au Parlement avant fin 2016

Une réglementation plus adaptée aux attentes des vapoteurs n’est pas prête d’être implantée en Suisse, selon Helevetic Vape. L’association  suisse des utilisateurs de vaporisateurs personnels regrettent que ses recommandations n’ont pas été prises en compte par les pouvoirs publics et les mesures qui vont être prochainement instaurées assimileront malheureusement la cigarette électronique au tabac.

Selon l’association suisse, contrairement aux annonces de certains médias les liquides nicotinés ne sont pas prêts d’être autorisés dans la Confédération. Le onze novembre dernier, le gouvernement annonçait simplement qu’il transmettait le projet de loi au parlement.

La publicité pour les vapoteuses restera interdite, les fumeurs ne seront pas encouragés à substituer le goudron aux arômes des cigarettes électroniques. Un rapport récent des autorités sanitaires montrait que les utilisateurs réguliers du vaporisateur sont dans leur très grande majorité des fumeurs. En somme, le Conseil fédéral et à l’Office fédéral de la Santé Publique (OFSP) va transposer les dispositions présentes dans la TPD sur le territoire Suisse.

Par ailleurs, la Stratégie nationale Addiction succède au Programme National Tabac. L’objectif est partagé par tous, la réduction de la consommation tabagique, les moyens mis en oeuvre pour y parvenir ne sont en aucun cas suffisants. Helvetic Vape regrette particulièrement que le Conseil fédéral ne fasse pas de distinction entre les modes d’administration de la nicotine. Ils stigmatisent les positions de cette organisation et notamment celle de son dirigeant Alain Berset.

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Profondément navré pour le peuple Suisse. Même avec une Marisol Touraine aux commandes, nous on s’en sort mieux, avec son “Mieux vaut vapoter (nicotiné) que fumer” …

    • Vapo 67

      Saut Titan,sa peux le dire étant de Genève sa fait vraiment chiez mais je mis attendais,il y a les tueurs en série Philips Moris sur Neuchatel.

      • Titan

        De tte façon, ces tueurs tiennent le monde par les couilles.

    • guitou34

      Bonjour Titan. Pour AT, association Suisse pour la prévention du tabagisme, la cigarette électronique n’existe même pas.

      • Titan

        Comment, ça, elle n’existe même pas …? Lisent pas les journaux dans ton pays? Z’ont pas le Net ni la télé?
        Cela dit, s’ils sont cohérents (haha), ils ne peuvent légalement et logiquement interdire quelque chose dont ils nient l’existence.
        Moi, en 1979, j’ai voulu interdire l’objectivité et l’intelligence chez les représentants politiques dans ma ville, ça a foiré … On m’a dit que je ne pouvais pas proscrire ce qui était absent 🙂
        Blague à part, tout ça est bien lamentable!

        • guitou34

          Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veux pas voir. C’est symptomatique d’un mode fonctionnement. La nouveauté n’est admise que si elle passe par la voie officielle. Je veux bien taper sur la Touraine, mais qui me révolte le plus, c’est qu’il n’y a que 120 médecins qui soutiennent la e-cig ! La ce n’est pas une question d’intérêt, mais un rappel à l’ordre que notre santé ne nous appartient pas.

          • Titan

            Le mal est plus … profond et silencieux.
            Exemple: Comme j’ai passé ma vie en étant relativement en bonne santé (je suppose que je n’écoutais pas mon corps et ses petits bobos), je n’ai donc jamais eu de médecin “référent” obligatoire pour la sécu. Quand j’avais besoin d’un rappel de vaccination, c’est le gynéco de ma femme qui s’en chargeait. Mais vu mon âge “avancé”, j’ai eu un check-up à faire dernièrement. J’ai donc choisi un toubib au hasard chez qui je me suis rendu et qui, après avoir vu ma box en bandoulière, a semblé surpris qu’un mec de mon âge puisse se prendre pour “un jeune con de geek” en exhibant un tube à pile, et que la Vape, c’était pas bon. J’ai du lui faire un cours, ça a duré plus d’une heure et demie et je me suis fait fusiller du regard par les suivants qui patientaient dans la salle d’attente. Le doc, 50 ans, était peu ou pas au parfum des dernières news en matière de réduction des risques tabac, sachant que même si lui ne fumait pas, sa femme descendait plus d’un paquet par jour … Incroyable!
            Je suppose qu’en conséquence, ça peut expliquer en partie pourquoi seulement 120 toubibs ont signé le manifeste.