Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Le point sur le mouvement EFVI
    Annonce

L’initiative citoyenne européenne (ICE) est une procédure prévue par le traité de Lisbonne qui permet aux citoyens européens de se faire entendre à condition de recueillir 1.000.000 de signatures. Pour contrer la TPD qui inclut la cigarette électronique dans sa dernière révision, le mouvement EFVI (European Free Vaping Initiative) a été créé en novembre 2013. Le point 7 mois plus tard avec Elva Pote, “EFViste” française.

L'initiative européenne pour le libre vapotage se dresse contre la nouvelle Directive sur les produits du tabac.

L’initiative européenne pour le libre vapotage se dresse contre la nouvelle Directive sur les produits du tabac.

Interview

Quel est l’état d’avancement de la campagne EFVI, en France et dans les autres pays européens ?

En France, avec plus de 14000 signatures nous avons largement dépassé 25% de notre objectif. Nous sommes le 6ème pays européen par rapport à l’objectif et le 4ème en nombre de soutiens de l’initiative.

Le Royaume Uni et l’Espagne ont actuellement des progressions extrêmement rapides. Le Royaume-Uni déploie une Dodo Box depuis le mois d’avril et a constaté une augmentation de 20% des soutiens. L’Espagne a mis en place une autre stratégie extrêmement efficace également. De nombreux commerces, autres que les boutiques, ont été mobilisés et collectent les soutiens sur des feuilles de collecte des signatures. Il faut souligner que la situation de la vape en Espagne est très difficile à l’heure actuelle, elle souffre de terrible campagne de désinformation : vaper serait aussi dangereux que fumer !! Les ventes ont chuté de 70% et des 3000 boutiques il y a quelques mois, il n’en reste que 900. Les vapoteurs sont donc particulièrement mobilisés.

Les équipes EFVI des différents pays se coordonnent activement et échangent leurs bonnes pratiques. Les initiatives sont différentes et les méthodes qui marchent dans certains pays ne peuvent pas être implémentées dans d’autres. Par ailleurs les informations demandées ne sont pas les mêmes partout. Le numéro de la carte d’identité n’est pas exigé par tous les pays. Fournir ce numéro n’est pas aussi sensible dans tous les pays.

Des concours ont été organisés dans certains pays, impossible en France où cela s’apparenterait à l’achat de voix.

Les vapoteurs se sont généralement organisés sur les forums, qui ont aidé l’initiative en informant tous leurs membres par mail par exemple. Ces actions ont fait décoller les courbes de signatures ont en Finlande, au Danemark, en Allemagne, au Royaume-Uni.

L’opération bullbox, qui consiste à laisser des présentoirs en boutiques afin de récolter des signatures, a-t-elle porté ses fruits ?

Il est encore un peu tôt pour le dire. Le nombre de signatures augmente très clairement et régulièrement depuis 5 semaines, ce qui ne s’était jamais produit jusque là. Deux pics importants de signature s’étaient produits : le premier à l’ouverture du site, le second à la suite du vote de la Directive Tabac par le parlement européen.

Depuis le nombre de signatures hebdomadaires diminuait inexorablement. La tendance s’est inversée dès le lancement de l’opération et semble s’accélérer depuis le déploiement des BullBox. La démarche s’opère en deux temps, les EFVistes commencent par un travail de sensibilisation et d’information dans les boutiques avant de mettre en place la BullBox.

Quels sont les clichés que les représentants du mouvement EFVI rencontrent le plus souvent ?

Pour commencer, la grande majorité des EFVistes, si ce n’est la totalité, a souligné la qualité de l’accueil qui leur a été réservé dans les boutiques. Le plus souvent intéressés et chaleureux, la conviction et la passion existe toujours chez un grand nombre de professionnels.

Bien sûr les inévitables « Mais pourquoi on n’en parle pas dans la presse ? Mais pourquoi on n’est pas au courant ? » C’est un étonnement quotidien pour une grande partie des EFVistes : la plupart des boutiques n’est pas au courant de la Directive Tabac. Quand les gérants et vendeurs en ont entendu parler ils se sont arrêtés au vote du 8 octobre 2013, ils ont pris pour argent comptant le résultat de ce vote. Et donc tout va bien.

Les EFVistes sont également régulièrement confrontés à l’incrédulité. Fort du nombre de boutiques et d’emplois dans le secteur certains pensent que l’on ne peut pas remettre en cause la vape en France sous sa forme actuelle.

Qui sont les EFVistes, combien sont ils ?

Ils sont entre 250 et 300 à avoir déployé 700 BullBox à travers la France.

Les EFVistes sont des gens passionnés par la défense de la vape. Ils font un travail extraordinaire, certains parcourent des dizaines voire des centaines de kilomètres. Ils déploient une énergie considérable à convaincre, et entrainer avec eux les commerces. C’est un très beau mouvement, d’entraide et de solidarité. Pour certains d’entre eux, c’est un challenge personnel gratifiant et des témoignages émouvants ont été laissés sur le forum dédié à l’organisation de l’opération. Il faut les remercier et les féliciter.

Mais, hélas, ils ne sont pas encore suffisamment nombreux et certaines régions ne sont pas suffisamment équipées faute de bénévole. Les vapoteurs ne doivent pas hésiter à rejoindre les équipes d’EFVistes, adopter des shops pour y installer des BullBox. Toute l’opération est expliquée sur le site efvi-France.com

Review Author:Review Date: