Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Le jour de la femme et le caleçon princier

Le jour de la femme et le caleçon princier

    Annonce

Aujourd’hui, c’est la journée internationale du droit des femmes. Aussi, excellente nouvelle, chères lectrices, vous aurez droit à un petit apéritif, ce soir, après que vous aurez fini vos tâches ménagères. Et, en guise de cadeau, l’article du vendredi vous offre des potins sur la famille royale. Vous aimez ça, n’est-ce pas ?

Linge sale en public

Le prince Harry est dans la sauce, et c’est franchement problématique lorsqu’on connaît la cuisine britannique. Et d’ailleurs, à ce propos, Gordon Ramsay a beau faire son intéressant, il faut quand même rappeler qu’il est écossais, le pays du haggis, et qu’il n’est devenu un chef réputé qu’après avoir été apprendre la cuisine en France.

Pardon ? Ah, oui, le prince Harry : il est dans la sauce, suite aux propos d’une dominatrice

« Ah bon, qui ça ? »

Maîtresse Sévère, si vous pouviez éviter de m’interrompre au beau milieu d’une phrase, sans que j’aie même le temps d’ajouter la ponctuation adéquate, ce serait aimable.

« Navrée ».

Bon, la dominatrice en question est Carrie Royale. La bien nommée, ais-je envie d’ajouter.

« Connais pas ».

Normal, vous n’avez pas mis les pieds en Angleterre depuis un bon moment, vous ne vous êtes jamais remise du gigot sauce à la menthe. Donc, cette dernière a vendu 250 000 dollars le caleçon princier, de couleur noire, selon elle. S’il y avait eu des petits dessins rigolos dessus, il aurait peut-être valu plus cher.

Mais comment, vous demanderez-vous certainement, est-elle entrée en possession du royal calbut ? Et bien c’est le prince lui-même qui l’a jeté, lors d’une soirée arrosée, après avoir perdu une partie de strip billard, jeu dont j’ignorai l’existence jusqu’alors.

Notez, quand on y réfléchit, on peut faire des strip à peu près n’importe quoi, ce n’est pas exclusif au poker. Strip Monopoly, vous vous arrêtez sur la rue de la Paix et ça vous coûte deux pièces de vêtements, strip Cluedo, avec le Colonel Moutarde étranglé par un string dans la bibliothèque, le but étant de découvrir qui porte un string. Ou ne le porte plus, en l’occurrence.

« Strip Scrabble ? »

Maîtresse Sévère ? Je vous hais. Bref, donc une partie de strip billard endiablée, suite à quoi le Prince, bijoux (de la couronne) à l’air a été embrasser des strip-teaseuses avant de s’emparer d’une queue de billard et de s’en servir comme guitare, imitant, paraît-il, à la perfection Kirk Hammett, le guitariste de Metallica (il a enchaîné les pains et les fausses notes).

Son Altesse Sérénissime Caleçon a donc été vendu 250 000 dollars au propriétaire d’un club de strip-tease de San Diego, lequel est un fan du Prince Harry et essaie de monter un sanctuaire à sa gloire dans son établissement. Je me demande si le portrait de Meghan Markle y sert de cible au jeu de fléchettes…

Ah ça ira, ça ira, ça ira

Mais ce n’est pas fini, nooooon, loin de là ! Lady Royale, la dominatrice, a annoncé être en possession d’une vidéo de ce soir là, où l’on verrait le frère de l’héritier du trône dans le plus simple appareil. Ce qui s’ajouterait à son dossier, à côté des images où on le voit déguisé en nazi et celles où on ne le voit pas au balcon lors du couronnement de son père.

On se demande ce que montrerait cette vidéo. Que le Prince Harry est un vrai roux, peut-être ?

Ne vous inquiétez pas, néanmoins : le Prince Harry s’en remettra. Il s’en remet toujours. Tant qu’il reste au cocktail scandale, sexe, alcool et drogue, ça va, ça passe. La seule chose qui pourrait le faire chuter, le condamner à l’opprobre, l’exil, la disgrâce dans l’esprit du public, la seule photo qui ferait penser aux mères du monder entier que, non, ce n’est plus le gendre idéal, ce serait une photo de lui en train de vaper.