Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La perception de la cigarette électronique se dégrade aux États-Unis

La perception de la cigarette électronique se dégrade aux États-Unis

    Annonce
Une étude révèle que les américains ont une perception de plus en plus mauvaise de l'e-cigarette.

Une étude révèle que les américains ont une perception de plus en plus mauvaise de l’e-cigarette.

Une nouvelle étude publiée dans le Harm Reduction Journal (le journal de la réduction des risques) révèle que seulement 11% des adultes américains pensent que les cigarettes électroniques sont bien moins nocives que les cigarettes papiers.

Pratiquement une personne sur deux (49%) croit que ces dispositifs sont aussi dangereux, voire plus dangereux que le tabac. Une situation assez préoccupante si l’on en juge par la dangerosité du tabac et de ses ravages dans le monde.

Les scientifiques à l’origine de cette étude ont conclu que “de toute évidence, le grand public n’a pas une bonne compréhension des profils de risque du tabac et des produits délivrant de la nicotine, cette situation pourrait avoir des conséquences néfastes en termes de santé publique”.

Le Docteur Siegel a évoqué sur son blog les raisons qui sont susceptibles d’expliquer ces chiffres. Il cite les conclusions de l’étude qui expliquent que “les projets réglementaires de la FDA peuvent être des obstacles majeurs à la compréhension des enjeux que représentent ces produits pour la santé”. Selon Siegel, l’encadrement de la FDA empêchera les fabricants de dire que les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que leurs homologues papiers et qu’elles ne contiennent pas de tabac.

Il vise également les groupes de lutte anti-tabac et les agences de santé qui participent à la désinformation, et leur demandent d’arrêter de mentir sur tous ces sujets. Il cite une fois de plus la FDA et pointe du doigt les positions prises par le CDC américain.

Les médias qui relaient régulièrement de l’information décontextualisée ou erronée font très probablement aussi partie des organismes qui participent à cette modification de la pensée sociale. En Belgique, l’AIDUCE avait notamment averti qu’elle prendrait des mesures légales à leur encontre.

Review Author:Review Date: