Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » La nouvelle Vapestation 5 révolutionne la console électronique du futur

La nouvelle Vapestation 5 révolutionne la console électronique du futur

    Annonce

Et si la cigarette électronique remportait la victoire finale sur le tabac, était considérée comme la sauveuse de l’humanité et que chaque sortie devenait un événement mondial ? Un peu comme les consoles de jeu ? Alors, disons-le tout net : non, c’est une très mauvaise idée.

Soirée de gala

Je ne sais pas si vous avez vu la présentation de la Playstation 5 par Sony, mais c’était grandiose. Enfin, c’est ce que m’ont dit les copains qui la suivaient en direct, les vrais fans hardcore de jeux vidéos. Convaincu, j’ai donc lâché un instant ma partie de Super Zaxxon pour aller voir de quoi il en retournait.

C’est vrai que c’est beau, c’est grand, c’est… Un très gros budget, certainement. Alors, vous allez dire : « On te voit venir, tu vas demander quand est-ce qu’on fait pareil pour la vape ? ». Et bien, je vous répondrais : surtout pas, malheureux !

Vous imaginez ? Allez, on va l’imaginer ensemble, il n’y a pas de raisons qu’il n’y ait que vous qui rigoliez.

La salle est bondée, le brouhaha reflète, pour une oreille attentive, la tension qui règne. Tout le gotha est là : les fabricants de liquide les plus puissants du monde, la presse spécialisée et généraliste, l’évènement est retransmis en direct sur les chaînes You Tube, avec les commentaires des reviewers.

C’est la soirée de présentation de la plus grosse marque de vape, et la planète entière s’est arrêtée de tourner. Métaphoriquement, heureusement, sinon on aurait vite un problème.

Le directeur emblématique et charismatique s’avance sur scène, en jean et polo, souriant, relax, mais les vrais ne sont pas dupe : quand on veut avoir l’air cool, on met un tee-shirt, pas un polo. Devant lui, le silence se fait, et ces milliers de cœurs qui se sont mis à battre à l’unisson sont désormais suspendu aux lèvres du big boss, qui prend tout son temps.

Derrière lui, l’écran géant s’est illuminé, il sourit de plus belle, dit simplement « bienvenue » et là, une vidéo se lance.

Ce sont tous les liquides qui sortiront en même temps que son nouveau produit. Et, pendant une demi-heure, c’est une avalanche de frais, de fruités, de frais fruité, de fruités frais. Il y a des fruits entiers, en rondelles, en purée, en compote, en sorbet. Un seul coup d’oeil sur l’écran suffit à faire exploser son taux de glycémie.

Un tabac vient assurer le minimum syndical, un gourmand vient se montrer comme un acteur de seconde zone qu’on a pris parce que son cachet n’était pas élevé et qu’il restait une place sur l’estrade. Puis tout s’arrête. Écran noir. Une musique spécialement écrite par un des plus grands compositeurs de musique de films d’hollywood monte progressivement.

Et là, le monde entier comprend : ils ne vont pas montrer que les liquides, ils vont enfin dévoiler leur nouveau produit, par surprise, sans avoir prévenu ! Le big boss reprend le micro, derrière lui, des images apparaissent pour illustrer et souligner chacune de ses phrases. Il se lance dans un discours, sur la vape, la lutte et la victoire finale contre le tabac, les années de combat pour enfin vaincre ce fléau, puis, presque murmurant, il annonce « et pour célébrer cela, il est temps de faire vivre à la vape une nouvelle révolution ».

Sur l’écran redevenu noir, un trait de lumière apparaît, s’élargit, tandis que le volume de la musique augmente, et, enfin, dans une explosion de trompettes apparaît…

…Un pod, avec une batterie de 800 Mah et un réservoir de 1,5 ml, résistance de 0,8 ohms.

Voilà. Donc, partant de là, essayer de copier l’industrie du jeu vidéo pour vendre de la vape, ce n’est pas une très bonne idée. Laissons-les se ridiculiser seuls. Parce que, soyons honnête, la future Playstation ou la future Xbox, c’est la même chose que celles d’avant, avec juste un plus gros processeur, une plus grosse carte graphique, une plus grande mémoire, mais à part ça, il n’y a pas fondamentalement de différence avec une Atari 2600.

Comme quoi, le jeu vidéo n’a rien à envier à la vape, et vice et versa. 

Voilà. De rien. 

Cet article d’humour a été écrit en 8 bits sur un Commodore 64 et sauvegardé sur cassette. Après le rétrogaming, vive le rétroworking.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.