Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Juul est interdit aux États-Unis

Juul est interdit aux États-Unis

Mis à jour le 25/06/2022 à 17h25
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

Le lendemain de notre publication, l’information a officiellement été confirmée par le biais d’un communiqué de presse de la FDA. L’organisme de santé a bien refusé la demande d’autorisation du plus grand fabricant de vape aux États-Unis.

Mise à jour 25 juin : nouveau rebondissement. L’interdiction a temporairement été suspendue par un tribunal de Washington.

Aujourd’hui, la Food and Drud Administration a émis un refus de commercialisation de tous les produits Juul actuellement vendus sur le marché américain.Extrait du communiqué de presse de la FDA

Le plus grand fabricant des USA évincé ?

Un pod de la marque JuulLa rumeur a fait l’effet d’une bombe dans le petit monde de la vape américaine. Selon le célèbre Wall Street Journal (WSJ), la Food and Drug Administration (FDA) serait actuellement en train d’envisager le fait de ne pas accorder d’autorisation de vente à Juul, pour ses produits sur le territoire américain. Si la FDA et Juul se sont pour l’instant refusés à tout commentaire, cette décision de l’organisme de réglementation priverait tout simplement les fumeurs et vapoteurs américains, de l’une des marques de cigarettes électroniques les plus populaires dans le pays, si ce n’est la plus populaire de toutes.

Pour Amanda Wheeler, qui s’est exprimée auprès de Filter, il s’agit du « dernier exemple désolant de la campagne d’incendie réglementaire de l’agence contre les produits de vapotage à la nicotine sur lesquels des millions d’Américains comptent comme alternative aux cigarettes ». Pour elle, « l’indifférence stupéfiante de la FDA à l’égard des Américains ordinaires et de leur droit à passer à l’alternative beaucoup plus sûre du vapotage sera certainement classée comme l’un des plus grands épisodes de faute professionnelle réglementaire de l’histoire américaine ». De son côté, Clive Bates a indiqué que si l’information rapportée par le WSJ se révèle exacte, alors « elle marque un extraordinaire manque d’objectivité et de compétence de la part de la FDA ».

Les semaines à venir nous diront si la FDA compte réellement interdire à Juul de continuer la vente de ses produits aux États-Unis. L’industrie du vapotage outre-Atlantique s’est d’ores et déjà dite très inquiète si tel était le cas, notamment car les moyens financiers de Juul sont quasiment infinis, ce qui laisse penser qu’ils ont pu fournir toutes les études demandées pour obtenir leur PMTA. Mais si même les plus grandes entreprises ne réussissent pas à faire perdurer leurs produits sur le marché américain, quid des petits fabricants dont les moyens sont bien moindres ?

Le reste de l’actualité aux USA

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.