Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Juul est interdit aux États-Unis

Juul est interdit aux États-Unis

Mis à jour le 7/07/2022 à 11h57
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

Le lendemain de notre publication, l’information a officiellement été confirmée par le biais d’un communiqué de presse de la FDA. L’organisme de santé a bien refusé la demande d’autorisation du plus grand fabricant de vape aux États-Unis.

Mise à jour 25 juin : nouveau rebondissement. L’interdiction a temporairement été suspendue par un tribunal de Washington.

Mise à jour 7 juillet : contre toute attente, la FDA a annoncé aujourd’hui qu’elle suspendait temporairement sa propre décision d’interdire les produits Juul, dans l’attente « d’examens complémentaires ».

Aujourd’hui, la Food and Drud Administration a émis un refus de commercialisation de tous les produits Juul actuellement vendus sur le marché américain.Extrait du communiqué de presse de la FDA

Le plus grand fabricant des USA évincé ?

Un pod de la marque JuulLa rumeur a fait l’effet d’une bombe dans le petit monde de la vape américaine. Selon le célèbre Wall Street Journal (WSJ), la Food and Drug Administration (FDA) serait actuellement en train d’envisager le fait de ne pas accorder d’autorisation de vente à Juul, pour ses produits sur le territoire américain. Si la FDA et Juul se sont pour l’instant refusés à tout commentaire, cette décision de l’organisme de réglementation priverait tout simplement les fumeurs et vapoteurs américains, de l’une des marques de cigarettes électroniques les plus populaires dans le pays, si ce n’est la plus populaire de toutes.

Pour Amanda Wheeler, qui s’est exprimée auprès de Filter, il s’agit du « dernier exemple désolant de la campagne d’incendie réglementaire de l’agence contre les produits de vapotage à la nicotine sur lesquels des millions d’Américains comptent comme alternative aux cigarettes ». Pour elle, « l’indifférence stupéfiante de la FDA à l’égard des Américains ordinaires et de leur droit à passer à l’alternative beaucoup plus sûre du vapotage sera certainement classée comme l’un des plus grands épisodes de faute professionnelle réglementaire de l’histoire américaine ». De son côté, Clive Bates a indiqué que si l’information rapportée par le WSJ se révèle exacte, alors « elle marque un extraordinaire manque d’objectivité et de compétence de la part de la FDA ».

Les semaines à venir nous diront si la FDA compte réellement interdire à Juul de continuer la vente de ses produits aux États-Unis. L’industrie du vapotage outre-Atlantique s’est d’ores et déjà dite très inquiète si tel était le cas, notamment car les moyens financiers de Juul sont quasiment infinis, ce qui laisse penser qu’ils ont pu fournir toutes les études demandées pour obtenir leur PMTA. Mais si même les plus grandes entreprises ne réussissent pas à faire perdurer leurs produits sur le marché américain, quid des petits fabricants dont les moyens sont bien moindres ?

Le reste de l’actualité aux USA

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

États-Unis : le CBD, un médicament ou un complément alimentaire...

  • Publié le 25/07/2022

Désaccord entre la FDA et l’industrie Outre-Atlantique, les entreprises du secteur du CBD sont exaspérées par le refus de la Food and Drug Administration (FDA) d’approuver les extraits de chanvre …

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.