Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Hommage : ce que la vape doit à Théia

Hommage : ce que la vape doit à Théia

    Annonce

Bon, c’est l’article du vendredi, et, percevant une certaine lassitude, une forme de saturation de l’opinion, je sens que vous avez envie que je ne vous parle pas du coronavirus. Bon, ben on va voir ce qu’on peut faire…

Hommage à Theia

Câlin cosmique.

Nous ne pensons pas assez à Théia. Pourtant, sans elle, nous ne serions pas là. Et la vie a été injuste avec elle. L’univers a été injuste avec elle.

Hein ? Non, je ne vous parle pas de vape. Parce que c’est trop dangereux. J’ai deux sujets en tête, un ou je vous parle du truc dans l’air qui rend les gens malades et dont vous ne voulez pas que je parle, et l’autre implique que j’insulte les gens qui disent « chocolatine ». A la suite de plusieurs réclamations venues de Toulouse, la direction du Vaping Post m’a imposé un quota pour ça. Alors j’économise.

Et pour me venger, je vous raconte une histoire triste.

Théia était une protoplanète. Elle était rocheuse, ronde, à peu près de la taille de Mars. Théia, c’est un peu Pluton : elle n’a pas eu droit d’être une planète. Pour deux raisons : la première, c’est qu’elle n’avait pas fait le ménage sur son orbite. La seconde, c’est que de toute façon, en ce temps-là, il n’y avait personne pour décréter ce qui était une planète ou pas.

Elle a la forme d’une planète, le satellite d’un planète, mais ce n’est pas une planète. Pluton, la bière sans alcool de l’astrophysique.

En ce temps là, Pluton, par exemple, pouvait se prendre pour une planète sans être dérangée.

Pourtant, Theia avait tout pour être une planète. Rocheuse, harmonieusement proportionnée, elle était de plus à distance idéale de son étoile pour que la vie y apparaisse.

Et Théia était une planète exemplaire : on n’y voyait pas un seul vapoteur vaper des liquides complexes à plus de 30 watts, personne ne vapait d’e-liquides avec du colorant rouge ou bleu dedans, les amateurs de MTL et de DL cohabitaient paisiblement, et même les derniers accros du génésis considéraient les gens qui vapaient sur du coton comme des personnes respectables. Et surtout, personne n’y disait « chocolatine ». Le paradis, quoi.

Sauf qu’il y avait un hic : une autre protoplanète rocheuse squattait son orbite. Et comme l’autre était plus grosse, forcément, ce qui devait arriver arriva : elle déstabilisa l’orbite de Théia. Ce qui est curieux, parce que Einstein n’était pas encore né, et n’avait pas pu inventer la relativité générale. Du coup, on ne sait pas comment elles ont fait.

Simulation d’impact entre Theia et le gros caillou. L4 désigne le point de Lagrange où elle est née.

Et BIM ! Les deux planètes se percutèrent. Théia fut pulvérisée en un nuage de poussière qui fut capturé par la gravité de l’autre planète, et commença à s’amalgamer. Certains vont jusqu’à penser que c’est grâce à Théia que l’autre planète fut dotée d’une atmosphère.

Théia disparut ainsi pour toujours de l’univers. Mais il reste un petit quelque chose de son cadavre. Vous pouvez même le voir à l’œil nu. C’est un gros point blanc dans le ciel, qui apparaît plus ou moins complètement selon ses phases. On a même marché dessus en 1969.

Quant à l’autre planète, elle continua de croître et de prospérer. Une forme de vie finit par y apparaître, qui inventa la vape, le MTL, le DL, et les e-liquides, dont certains avaient du colorant rouge ou bleu. Grâce à Théia, on put inventer les atomiseurs coton, les atomiseurs génésis, les mods mécas et à voltage variable.

Hélas, certains habitants se mirent en tête d’aller embêter Pluton, une petite planète qui n’avait rien demandé à personne, et d’autres eurent l’idée d’appeler les pains au chocolat « chocolatine ».

Tout n’est pas parfait. Mais parfois, je me prends à rêver de ce à quoi ça aurait pu ressembler, de vaper sur Théia. Il était temps, tout de même, que les vapoteurs lui rendent l’hommage qu’elle mérite. 

L’auteur tient à rappeler que même si l’article du vendredi est parodique, il peut reposer sur des faits réels. Par exemple, l’histoire de Théia et de la formation de la Lune est vraie (pour ce que l’on en sait). Et on dit pain au chocolat.

Annonce

Les commentaires sont fermés.