Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » FLASH : l’usine Dinner Lady ravagée par un incendie

FLASH : l’usine Dinner Lady ravagée par un incendie

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

L’usine du fabricant d’e-liquide et de puffs Dinner Lady de Blackburn, dans le Lancashire, a été la proie des flammes dans la nuit du 11 au 12 septembre. Selon les premiers témoins, toute l’usine semble avoir été détruite. Les pompiers ont lutté contre le feu toute la nuit.

Drame à l’anglaise

L’alerte a été lancée par plusieurs riverains vers 20h30 ce 11 septembre : l’usine de Dinner Lady, à Blackburn, dans le Lancashire, a été victime d’un incendie. Les soldats du feu ont déployé dix camions pour lutter contre les flammes. La proximité d’une station-service a poussé les autorités à réagir rapidement et massivement.

Selon les premiers témoins, toute l’usine de fabrication et de conditionnement d’e-liquide était en flammes, et il ne semble pas que des secteurs aient été épargnés. L’ensemble du bâtiment « semble avoir fondu », a déclaré un témoin à Lancasher Live. Le site officiel du fabricant est également inaccessible. Un coup dur pour le fabricant du Lemon Tart, best-seller dans le monde entier.

Fort heureusement, le premier bilan ne fait pas état de victimes.

Les origines de l’incendie ne sont pas encore connues. Néanmoins, les facteurs aggravants, en cas d’incendie, sont nombreux dans une usine de vape : flacons plastiques, cartons d’emballages, étiquettes, produits d’entretien des machines, alcool et propylène glycol sont autant de substances inflammables susceptibles d’aggraver et d’entretenir une combustion dégageant beaucoup de chaleur.

Nous ne disposons pas à cette heure d’informations sur la présence ou non de stock de puffs sur place, mais aucune information ne fait part d’explosions massives causées par des batteries au lithium.

Nous vous tiendrons plus amplement informés des développements.

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

Les commentaires sont fermés.