Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » EUEcigBan : L’attaque de la Commission européenne sur les réseaux sociaux

EUEcigBan : L’attaque de la Commission européenne sur les réseaux sociaux

    Annonce
Un mouvement de protestation contre la Commission européenne a été lancé hier sur internet

Un mouvement de protestation contre la Commission européenne a été lancé hier sur internet.

Le mouvement est à priori parti hier matin du Royaume-Uni où un appel à la mobilisation sur internet a été lancé sur l’un des grands forums du pays. Le message, qui prend selon le média sur lequel il est véhiculé des allures du mouvement Anonymous, est assez simple :

1. Envoyez autant de Tweets que vous pouvez
2. Incluez dans vos messages la corruption de l’Union européenne, l’influence de l’industrie pharmaceutique, le processus non-démocratique, comment l’Union sera responsable de millions de morts évitables, pourquoi font-ils cela pour protéger l’industrie pharmaceutique, pour protéger la vente des cigarettes, etc.
3. Utilisez les hashtags: #EUecigban #ecigs #EU

Techniquement appelée une “bombe twitter” et encore programmée jusqu’au 3 décembre 2013 entre 21h et 22h (UTC), cette protestation virtuelle a mobilisé hier soir 17 500 personnes selon une page Facebook du mouvement.

Accompagnée d’une pétition sur Thunderclap et Avaz, cette bombe twitter tire très probablement son origine de l’article publié la semaine dernière par Dick Puddlecote dans lequel il expliquait avoir reçu d’une source à la Commission européenne la preuve que cette dernière analysait les réseaux sociaux en comptabilisant les mentions faites à son sujet. Les vapoteurs cherchent donc à attirer son attention.

A chacun son lobby

Alors que l’AIDUCE voit dans les idées de la Commission européenne un moyen de protéger l’industrie du tabac, la vision outre-manche semble semble être plutôt orientée vers  un lobby pharmaceutique.

Pour l’AIDUCE, cette évolution de la législation telle que proposée récemment par la Commission réduirait l’accessibilité de la clope électronique auprès des fumeurs d’une part, et favoriserait d’autre part l’appropriation du marché par les grands groupes qui commercialisent actuellement les cigarettes traditionnelles.

Les spécifications concernent notamment les dosages et limitations de contenant, les arômes limités, les cartouches scellées et le système délivrant de la nicotine de manière constante et uniforme.

En outre et toujours selon l’AIDUCE, la législation sur la cigarette électronique collerait parfaitement à celle du tabac avec l’interdiction de la promotion du produit et les restrictions sur les ventes transnationales en zone UE.

Mais l’association n’en démord pas, elle va tout faire pour que cette aide à l’arrêt du tabac ne soit ni classifiée comme un médicament, ni comme un produit du tabac.

Ecrire aux députés européens pour protéger la vapote

L’AIDUCE encourage les vapoteurs à écrire aux députés européens pour qu’ils essaient de les convaincre de retirer l’article 18 (e-cigarette) de la directive européenne sur les produits du tabac. La lettre de Jacques Le Houezec envoyée aux députés fera sans doute office de modèle pour le vapoteur inspiré qui serait prêt à prendre sa plume pour faire valoir son droit à la réduction des risques.

 

Annonce

7 réponses à EUEcigBan : L’attaque de la Commission européenne sur les réseaux sociaux

  1. Jean-michel Juzan dit :

    C’est entre 22h00 et 23h00 heure Française…

  2. Guy dit :

    Pour écrire aux députés Européens ne vous génez surtout pas

    francois.alfonsi@europarl.europa.eu,
    eric.andrieu@europarl.europa.eu,
    sophie.auconie@europarl.europa.eu,
    jean-pierre.audy@europarl.europa.eu,
    sandrine.belier@europarl.europa.eu,
    malika.benarab-attou@europarl.europa.eu,
    jean-luc.bennahmias@europarl.europa.eu,
    pervenche.beres@europarl.europa.eu,
    nora.berra@europarl.europa.eu,
    jean-paul.besset@europarl.europa.eu,
    jean-jacob.bicep@europarl.europa.eu,
    philippe.boulland@europarl.europa.eu,
    jose.bove@europarl.europa.eu,
    alain.cadec@europarl.europa.eu,
    francoise.castex@europarl.europa.eu,
    jean-marie.cavada@europarl.europa.eu,
    yves.cochet@europarl.europa.eu,
    daniel.cohn-bendit@europarl.europa.eu,
    jean-louis.cottigny@europarl.europa.eu,
    arnaud.danjean@europarl.europa.eu,
    michel.dantin@europarl.europa.eu,
    rachida.dati@europarl.europa.eu,
    joseph.daul@europarl.europa.eu,
    karima.delli@europarl.europa.eu,
    marielle.desarnez@europarl.europa.eu,
    harlem.desir@europarl.europa.eu,
    christine.deveyrac@europarl.europa.eu,
    helene.flautre@europarl.europa.eu,
    gaston.franco@europarl.europa.eu,
    marielle.gallo@europarl.europa.eu,
    jean-paul.gauzes@europarl.europa.eu,
    bruno.gollnisch@europarl.europa.eu,
    sylvie.goulard@europarl.europa.eu,
    catherine.greze@europarl.europa.eu,
    nathalie.griesbeck@europarl.europa.eu,
    francoise.grossetete@europarl.europa.eu,
    sylvie.guillaume@europarl.europa.eu,
    jacky.henin@europarl.europa.eu,
    liem.hoangngoc@europarl.europa.eu,
    brice.hortefeux@europarl.europa.eu,
    yannick.jadot@europarl.europa.eu,
    eva.joly@europarl.europa.eu, philippe.juvin@europarl.europa.eu,
    nicole.kiil-nielsen@europarl.europa.eu,
    alain.lamassoure@europarl.europa.eu,
    agnes.lebrun@europarl.europa.eu,
    constance.legrip@europarl.europa.eu,
    patrick.lehyaric@europarl.europa.eu,
    corinne.lepage@europarl.europa.eu,
    jean-marie.lepen@europarl.europa.eu,
    marine.lepen@europarl.europa.eu,
    veronique.mathieuhouillon@europarl.europa.eu,
    jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu,
    elisabeth.morinchartier@europarl.europa.eu,
    younous.omarjee@europarl.europa.eu,
    gilles.pargneaux@europarl.europa.eu,
    maurice.ponga@europarl.europa.eu,
    franck.proust@europarl.europa.eu,
    dominique.riquet@europarl.europa.eu,
    michele.rivasi@europarl.europa.eu,
    jean.roatta@europarl.europa.eu,
    robert.rochefort@europarl.europa.eu,
    tokia.saifi@europarl.europa.eu,
    marie-therese.sanchez-schmid@europarl.europa.eu,
    michele.striffler@europarl.europa.eu,
    isabelle.thomas@europarl.europa.eu,
    patrice.tirolien@europarl.europa.eu,
    catherine.trautmann@europarl.europa.eu,
    marie-christine.vergiat@europarl.europa.eu,
    bernadette.vergnaud@europarl.europa.eu,
    philippe.devilliers@europarl.europa.eu,
    dominique.vlasto@europarl.europa.eu,
    henri.weber@europarl.europa.eu,
    karim.zeribi@europarl.europa.eu

  3. mighty yo dit :

    manipulation jusqu’au bout! la commission européenne prend clairement la défense de l’industrie du tabac!! en pondant des propositions toutes plus grotesques les unes que les autres,il veulent continuer a se faire du fric sur le dos des fumeurs en taxant les clopes de plus en plus (tout le monde sait que très peu de personne arrètent de fumé a chaque augmentation)le meilleur moyen pour eux serait que l’e-cigarette soit considèré comme le tabac et que PMI , BRITISH and AMERICAN TOBACCO et consort détiennent le monopole de l’e-cig,après ils nous mettrons des saloperies de potentialiseurs nicotinique dans les e-liquides (il parait que que de tel liquides sont déja a l’étude!)nous devons nous faire entendre,la cigarette électronique a été inventé par quelqu’un du peuple pour le peuple,le tabac qui est une plante appartenant a l’humanité a été mise sous monopole pour ètre rendu plus dangereuse et addictive qu’elle ne l’est naturelement,il veulent faire pareil avec la e-cig,qu’il aillent au diable!!
    sans compter que des objectifs beaucoup plus confidentielles et obscures peuvent peser dans la balance,sans rentré dans la théorie du complot ,l’industrie du tabac permet en quelque sorte d’éradiqué beaucoup de monde sur cette planete évitant une trop forte surpopulation et en faisant engranger des milliards de $ a la pharmaceutique (rappelons que le tabac est la cause de décès number one);
    NOUS DEVONS RÉAGIR!!! MARRE QU’ON NOUS PRENNENT POUR DES CONS!!!

    • Constant dit :

      Il est certain qu’il n’y a pas besoin d’avoir fait de hautes études en sciences politico-économiques pour comprendre et voir clairement à quel point tout ça sent la magouille. On ne peut pas dire que l’honnêteté de ceux qui veulent nous imposer des lois plus insensées les unes que les autres sur l’e-cigarette soit la plus grande de leurs vertus. Et il est en effet à craindre, si ces gens là réussissent leur main mise sur le marché de l’e-clope, de trouver par la suite des e-liquides traficotés de substances addictives, voir dangereuses. Cela ne va pas les gêner. Libérer les fumeurs des méfaits du tabac, et c’est naïf de le dire j’en conviens, n’est certes pas dans les projets de l’union européenne et de ses collaborateurs… Mais dans quel monde vivons nous !!!?
      De mon petit point de vue et appréciation, en tant que vapoteur depuis un mois seulement, je peux dire que ma forme physique s’est déjà nettement améliorée, mes poumons retrouvent une certaine jeunesse si je puis dire. Cela dit je je pense qu’il faudrait aussi beaucoup travailler sur les e-liquides, les faire évoluer vers du 100% bio.
      Dans l’hypothèse où il y aurait un danger potentiel et à retardement avec l’e-clope, je ne crois pas une seconde que notre santé préoccupe les décideurs politique, de mèche avec l’industrie du tabac. Sinon, si c’était le cas, il faudrait aussi interdire d’avoir un portable, de rouler en voiture, de boire du vin et je ne sais quoi encore. Mais non, au contraire, l’hypocrisie et le profit sont décidément bien implantés et seront durs à déraciner.

      Alors REAGIR, comme le dit “Mighty yo”, et arrêter de se faire MANIPULER, j’en ai bien l’intention. Mon moyen d’action sera et est déjà de faire de l’information, e-cigarette au bec, auprès de personnes accros au tabac et qui veulent arrêter de se pourrir la santé. Plus nous serons nombreux plus notre avis aura du poids.

      • mighty yo dit :

        bien dit,en seulement un mois d’e-clope,j’ai réussi a convertir 3 personnes de laché la clope pour la vapote (bientot plus je l’éspère).
        il ne faut pas hésitez a sortir son matos dans la rue,plus il y’aura “d’extra terrestre” comme nous suçans des clé USB,plus il y’aura des fumeurs qui se diront “tient et si je m’y mettai?” j’ai appris qu’un fumeur de mon age (29 ans) qui a fumé en moyenne 20 cigarettes tout les jours depuis ces 14 ans,gagne en moyenne 17,7 ans de vie en + en arretant avant 30 ans…

        au fait si tu recherche du liquide bio,je te conseille une marque française SUDLIQUIDE (vendu online ou chez exacig a Agen) ces liquide sont 80/20% glycérine biologique.
        bonne vape a toi

        • Constant dit :

          ah oui j’ai oublié de dire que depuis que je vapote je ne fume plus une clope, ou du moins quand j’essaye de le faire j’y renonce rapidement, au bout de 2 taffes J’ai fumé pendant 40 ans, bonjour les dégâts. Je suis donc convaincu du sevrage tabagique qu’apporte l’e-clope. Et même si la nicotine crée la dépendance, et que les effets des e-liquides restent inconnus à ce jour, en terme de santé je fais tout de même une nette différence avec avant.

          Il était temps que tu t’arrêtes alors, tu étais à la date limite (rire…)

          Merci pour l’info sur les liquides bio, je prends note.

          Belle journée, sans tabac 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *