Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » E-cigarette médicament : le grand sujet de l’été

E-cigarette médicament : le grand sujet de l’été

Vacances obligent, les acteurs du web sur le sujet de la cigarette électronique ne sont pas forcément très actifs mais certains parviennent néanmoins à prendre le temps de s’exprimer.

Deux articles composent notre revue de presse en cette mi-août. Nous évoquons brièvement dans un premier temps un papier publié sur le blog de Jacques Le Houezec, qui a notamment été transmis à l’OMS par ses auteurs. Dans un second temps, nous abordons en profondeur avec Franck (forum ecigarette-public) les conséquences qu’il pourrait y avoir si les eurodéputés légiféraient sur la cigarette électronique.

Un cadre règlementaire contre-productif

Les e-cigarettes doivent-elles être médicalisées ? par Jacques Le Houezec

Les e-cigarettes doivent-elles être médicalisées ? par Jacques Le Houezec

Jacques Le Houezec est un consultant en santé publique et spécialiste de la dépendance tabagique. Il avait déjà évoqué ses réticences quant aux mesures que souhaiterait prendre l’Union Européenne sur la cigarette électronique. Il a participé à la publication d’un article sur Thelancet.com.

Il cherche à prouver qu’une règlementation médicale ne se justifie pas pour l’e-cigarette puisque les cigarettes au tabac, produisant de substances bien plus nocives, ne sont elles-mêmes pas règlementées comme médicament actuellement.

Un cadre réglementaire serait même selon lui contre-productif puisqu’il empêcherait les cigarettes électroniques de remplacer les traditionnelles cigarettes sur le marché.

Pour Jacques Le Houezec, il ne faut pas passer à côté de la « possibilité réelle d’éliminer le tabagisme ».

Une offre moins étoffée et des cigarettes électroniques plus onéreuses ?

 Si la cigarette électronique devenait un médicament, quelles seraient les conséquences ? par Franck sur le forum ecigarette-public

Si la cigarette électronique devenait un médicament, quelles seraient les conséquences ? par Franck sur le forum ecigarette-public

Franck, l’un des administrateurs du forum ecigarette-public, évoque les éventuelles conséquences qui apparaitraient si la cigarette électronique devenait un médicament. Il montre dans un premier temps qu’il est difficile d’affirmer que ce produit peut être considéré comme tel si l’on se réfère littéralement aux différentes lois (définitions de médicament et de maladie).

Les députés européens souhaiteraient classer la cigarette électronique comme médicament car elle contient de la nicotine selon Franck. Mais ce serait surtout la pression des groupes pharmaceutiques qui pourraient aider à finaliser ce projet.

Des conséquences ont été imaginées si les eurodéputés légifèrent dans les prochains mois.

Le prix des produits pourrait d’une part progresser de manière significative car les fabricants répercuteraient le coût des AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sur le prix de vente.

L’offre de produit proposée pourrait en outre être réduite drastiquement, puisque chaque produit devrait obtenir une AMM. Cette démarche prend en effet un certain temps.

Il y aurait bien entendu un meilleur contrôle du marché. Mais cela ne signifie pas forcément que tous les produits proposés seraient efficaces dans la lutte contre la consommation de tabac. Tout le monde a eu connaissance des scandales que notre pays a connus ces dernières années (Mediator, Prothèse PIP…).

L’alternative serait, comme le suggère l’OFT, de classer les cigarettes électroniques dans les « Produits Evoquant le Tabac », les PET.

Franck s’attend également à ce que les magasins spécialisés dans la vente de cigarettes électroniques se voient interdire la vente de tous les produits labellisés « médicaments ». Mais est-ce que seuls les liquides contenant de la nicotine seraient concernés ? Beaucoup de question restent en suspens à ce sujet.

L’administrateur du forum évoque enfin la forte probabilité du développement de la contrebande. Tous ces produits relatifs au vapotage (kits, atomiseurs, liquides, cartomiseurs…) ne seraient évidemment pas contrôlés, ce qui pourrait entrainer d’importants problèmes pour la sécurité des consommateurs.

Review Author:Review Date:
  • Kickblaster

    Moralité : Profitez bien des vacances pour passer vos lois maffieuses.

  • tails_lol

    je conseille de faire le plein de mod full meca avec des reconstructibles,et apprendre a faire du diy.

  • Remz

    vu le volume apparemment monstrueux des commandes de l’ex seita chez alphaliquid, je n’ai pas l’impression qu’on s’oriente vers une ‘médicalisation’ des liquides avec vente exclusive en pharmacie.
    Par contre, c’est sur que les buralistes vont en vendre en masse,
    donc …

  • micka

    Bonjour admin du site.
    Tout d’abord félicitation, votre blog est très complet sur le sujet de la cigarette éléctronique.
    J’habite en campagne et je souhaite ouvrir une petite boutique de cigarette éléctronique, me déconseillez vous d’ouvrir avec la nouvelle loi qui arrive européenne?
    Vous pensez vraiment qu’il est possible de fermer les 200 boutiques en france pour mettre ces produits en pharmacie?
    De plus, cette loi serait effective dans toute l’europe ou chaque pays aura le choix de la distribution de la cigarette electronique?
    A ton une date? 2014 2015 ?

    • Bonjour Micka, je pense que les boutiques ne fermeront pas. Ce sont des espaces de vente très contrôlables et le gouvernement aime ça. Ce qu’il veut en revanche c’est s’assurer de la qualité du produit (normes pharmaceutiques) et de sa bonne introduction auprès du public pour ne pas faire de la cigarette électronique une nouvelle manière de fumer (contrôle de la publicité).

      Concernant la vente exclusive dans les réseaux pharmaceutiques, ce texte en provenance de l’Union européenne est assez clair je pense :

      “Les cigarettes électroniques ne pourraient être vendues que dans les pharmacies, selon les règles actuelles relatives aux médicaments. «Étant donné le potentiel de ces produits à aider les fumeurs à arrêter, les États membres devraient garantir qu’ils pourront être vendus en dehors des pharmacies», ont affirmé les députés de la commission de la santé publique.”

      (source : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/content/20130708STO16805/html/Nouvelles-r%C3%A8gles-sur-le-tabac-fin-des-cigarettes-fines-et-aromatis%C3%A9es)

      Prochaine date : 9 septembre séance plénière au Parlement pour le vote de la nouvelle Directive sur les produits du tabac. Si approuvée mise en place normes pharmaceutiques d’ici 2016 (forçant les fabricants à obtenir des licences attestant de la qualité de leurs produits).