Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Consensus sur l’e-cigarette : Public Health England soutenu par douze organisations de santé publique

Consensus sur l’e-cigarette : Public Health England soutenu par douze organisations de santé publique

    Annonce

Le département de santé anglais co-signe un communiqué de presse avec 12 organisations britanniques de santé publique affirmant l’émergence d’un consensus sur la cigarette électronique.

“Fournir des messages clairs au public, poursuivre la recherche et surveiller le vapotage des jeunes”

Après certaines critiques, le rapport du département de santé britannique reçoit un soutien important de plusieurs organisations de santé.

Après certaines critiques, le rapport du département de santé britannique reçoit un soutien important de plusieurs organisations de santé.

Depuis sa publication, le rapport sur la cigarette électronique publié par le département de santé anglais Public Health England (PHE) subit de violentes attaques, y compris outre-Manche. Le département de santé anglais appuyé par 12 organisations de santé publique britanniques a réaffirmé dans un communiqué de presse sa détermination à informer les fumeurs et les professionnels de santé sur cet outil “populaire” pour l’arrêt du tabac.

Alors que le tabagisme est la première cause de mortalité en Angleterre, PHE et ces 12 organisations “font face à leur première responsabilité de santé publique” qui est, disent-ils, d’informer les fumeurs des outils qui peuvent les aider dans leur démarche de sevrage tabagique.

Ces organisations se désolent que des millions de personnes puissent penser que vapoter est au moins aussi nocif que fumer. “Il est de notre devoir de rassurer les 1,1 millions utilisateurs d’e-cigarette qui ont complètement arrêté de fumer pour prévenir leur rechute” et réaffirment qu’ “il n’y a aucune circonstance dans laquelle il serait préférable de continuer à fumer”.

Engagé à fournir des informations actualisées sur le dispositif de réduction des risques, le département de santé anglais met en place, conjointement avec Cancer Research UK, le Forum E-cigarette Research UK honorant ainsi “sa promesse de longue date de contrôler et de partager des données actualisées et fournir des messages clairs au public.”
Les organisations réaffirment que la recherche doit continuer et que l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes doit être surveillée. Elles soulignent à ce propos qu’à partir du mois d’octobre il sera interdit de vendre des e-cigarettes aux mineurs et que la directive tabac européenne propose des restrictions sévères pour la publicité des e-cigarettes.

Le Communiqué de presse “E-cigarettes : an emerging public health consensus” [1] a été cosigné par :

  • Public Health England
  • Action on Smoking and Health
  • Association of Directors of Public Health
  • British Lung Foundation
  • Cancer Research UK
  • Faculty of Public Health
  • Fresh North East
  • Public Health Action (PHA)
  • Royal College of Physicians
  • Royal Society for Public Health
  • Tobacco Free Futures
  • UK Centre for Tobacco and Alcohol Studies
  • UK Health Forum
[1] “e-cigarettes : un consensus de santé publique émerge”

Annonce

Review Author:Review Date: