Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Chasse à la vape sur internet : la résistance s’organise

Chasse à la vape sur internet : la résistance s’organise

    Annonce

Vent de panique sur les chaînes vidéo : un célèbre hébergeur ferait la chasse à la vape. Fort heureusement, la résistance s’est organisée, et tout est rentré dans l’ordre. Revue de détails.

Note : nous rappelons aux indécrottables du premier degré que les propos tenus ici sont satiriques.

Paul, y tique

Le Camarade Kevin pousse un soupir soulagé en reculant la chaise de son bureau. « Ca y est » s’exclame-t-il, « j’ai fini ».

Mais fini de quoi ? « Ben j’ai effacé toute mention de la vape sur nos vidéos pour la révolution prolétarienne. Il y aura des passages à refaire, celle où le camarade Kevin, un autre, appelle à brûler les Restaurants du Coeur ». Hein, brûler les Restaus du Coeur ?

« Ben oui, dans leur nom, il y a restaurant, c’est un appel sournois au capitalisme bourgeois pour les classes prolétariennes. On veut qu’ils se rebaptisent les Kolkhozes du Coeur, mais ils veulent pas. »

En tout cas, Kevin a manifestement fourni beaucoup d’efforts, on le voit à l’état de son tee-shirt du Che, maculé de tâches et trempé de sueur. « Ben non », souligne Kevin, « il est toujours comme ça ». Ah, bon.

Mais quel est le problème exactement ? « Ben la plate-forme vidéo a dit que la vape, c’est le mal, et supprime les vidéos pro-vape. On a dû tout revoir, parce que les camarades Kevin et Jean-Eudes vapent des fois sur leur vidéo où ils appellent à pendre les bourgeois et à lancer la révolution en incendiant les hôpitaux. Mais maintenant c’est bon, il n’y a plus de vape chez nous, on peut délivrer au peuple nos appels à briser ses chaînes sans soucis, par la violence, c’est le seul langage qu’ils comprennent ! »

Ouais. On voit le problème.

Paul, y tique encore

Même chose chez cet homme, qui se présente comme Herr Klaus. Dans sa chemise marron et son pantalon kaki impeccable remonté sur ses bottes cirées, il nous accueille avec un garde-à-vous impeccable et un sonore « Bienvenue, bons aryens ! ».

Klaus nous explique qu’il a dû refaire des vidéos entières. « Notamment celles sur l’histoire de la crémation humaine, où nous vérifions certaines hypothèses. Nous avions utilisé des e-cigarettes pour recréer la fumée des fours et démontrer que les gardiens des camps, euh, pardon, les responsables des crématoriums n’auraient pas pu travailler dans une atmosphère si viciée ».

Ah, la plate-forme a voulu supprimer vos vidéos pour révisionnisme, c’est ça ? « Pas du tout. Ils nous ont dit que ces vidéos pouvaient constituer une incitation au vapotage ».

Mais, on nous l’assure, la Société historique aryenne pour le réexamen du bilan du Reich peut désormais publier ses vidéos sans soucis sur la célèbre plate-forme depuis qu’elle a éliminé toute référence à la vape. « On a résolu notre problème de monétisation » ajoute fièrement Klaus.

Ah ? Ils vous avaient démonétisé pour incitation à la haine ? « Pas du tout, pour notre générique, on avait utilisé une version de Carmina Burana qui n’était pas libre de droits ».

Ouais. Là aussi, on voit le problème.

Paie, doh, Phil !

La vape chez les jeunes est un problème qui a sensibilisé beaucoup d’adultes, qui se sont mobilisés sur les réseaux de partages de vidéos pour lutter contre ce fléau. C’est le cas de Paul, 47 ans.

« Ma vidéaste préférée, Kindra, a dit que sa maman vapait. Je lui ai aussitôt envoyé un message pour dire qu’on ne devait surtout pas la voir, sinon le site allait démonétiser sa vidéo et elle n’aurait plus d’argent de poche ».

Euh… Il lui parle comme à une gamine, à sa vidéaste, là, non ? « Oui, c’est vrai, j’oublie souvent qu’elle a déjà huit ans » soupire-t-il.

En jetant un coup d’oeil sur ses favoris, nous concevons une certaine inquiétude : Paul ne serait-il pas un tantinet trop attiré par les petites filles ? « Oh, hé, pour qui vous me prenez ? Et puis, mon avocat est formel : si la vidéo est publique, ce n’est pas un crime ».

Oui, mais là, par exemple, la vidéo d’Alizée, sept ans, qui fait des essayages de sous-vêtements Petit Canot, ça n’est pas un peu… Malaisant, pour un homme de son âge ? « Ben non, on est nombreux en plus, avec les copains, on s’envoie les liens de nos vidéos préférées, et les petits anges, ça leur fait plein de vues, donc d’argent de poche. Je ne vois pas le mal » conclut-il en grattant distraitement sa cheville, geste qui laisse apparaître fugitivement son bracelet électronique.

« Non, ça fait des années que ça dure, et personne n’y trouve rien à redire. Le réseau a les statistiques sur les abonnés, il sait nos âges, l’âge de nos petits anges, et personne ne dit rien, c’est bien la preuve, hein ! Non, le vrai problème, c’est la vape des jeunes. Si on voit de la vape dans leur vidéo, elle disparaît, c’est épouvantable. Il faut interdire le vapotage pour préserver les jeunes… »

Sur l’écran, Kindra s’apprête manifestement à faire une démonstration de gymnastique, en justaucorps. Paul, soudain très agité, s’empare frénétiquement d’un paquet de mouchoirs en papier, tout en nous faisant signe de partir « allez, je ne veux plus parler, vous ne nous comprenez pas, de toute façon. Retenez juste, il ne faut pas qu’on voie les enfants vaper, sinon nous, on ne les verra plus ! ».

Ouais. Encore une fois, on voit le problème.

L’auteur de cet article tient à  souligner que, bien qu’il s’agisse d’un texte satirique, toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait absolument pas fortuite.

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *