Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Canada : vers une limite du taux de nicotine pour les e-liquides

Canada : vers une limite du taux de nicotine pour les e-liquides

Mis à jour le 14/09/2022 à 14h33
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Afin de réduire le nombre de jeunes qui vapotent, le ministère de la Santé souhaite diviser par 3 le taux de nicotine maximum que peuvent contenir les e-liquides.

De 66 mg/ml à 20 mg/ml

Si le problème du vapotage des jeunes est souvent mis en avant aux États-Unis, d’autres pays le soulèvent également, souvent afin de proposer diverses mesures restrictives concernant la vaporisation. Il y a quelques jours, c’était au tour du Canada d’aller en ce sens. En effet, Health Canada a récemment proposé de limiter la concentration maximum en nicotine, pour tous les e-liquides vendus sur son territoire.

« Ces changements contribueront à réduire l’attrait des produits de vaporisation pour les jeunes » a déclaré à ce propos, Patty Hajdu, ministre de la Santé du pays. 

La réglementation proposée limiterait ainsi le taux de nicotine à 20 mg/ml, comme dans l’Union européenne, au lieu de 66 mg/ml actuellement. Une consultation publique a été lancée en parallèle de cette annonce, d’une durée de 75 jours, afin de recueillir l’avis des Canadiens. 

Pour Allan Rewak, directeur exécutif de la Vaping Industry Trade Association (VITA), cette limite est « simplement trop basse pour de nombreux fumeurs ».

De son côté, la Quebec Coalition for Tobacco Control (QCTC) a demandé il y a quelques semaines, d’imposer des restrictions plus fortes concernant le vaporisateur personnel. Elle souhaite ainsi interdire les arômes autres que celui au tabac pour les e-liquides et augmenter la taxation des produits de la vape.

Des demandes qui pourraient avoir de graves conséquences selon la Canadian Vaping Association :

« Nous avons toujours plaidé en faveur de mesures fortes de protection des jeunes et avons travaillé avec de nombreux gouvernements pour créer un cadre qui équilibre la protection des jeunes et l’accès au vapotage pour les adultes. Si notre organisation est d’accord avec certaines des recommandations formulées par le CQCT, d’autres auront la conséquence involontaire de pousser les anciens fumeurs à recommencer à fumer, tout en dissuadant un certain nombre de fumeurs actuels de passer à un produit nettement moins nocif », expliquait-elle à ce sujet.

Les dernières news en provenance du Canada

Québec : la cigarette électronique restera finalement réglementée comme le...

drapeau de Québec

  • Publié le 19/11/2021

Un verdict qui vient annuler une procédure d’appel datant de 2019 qui autorisait la publicité pour les produits de la vape.

Canada : les arômes bientôt interdits et la nicotine limitée

Homme en train de vapoter

  • Publié le 24/06/2021

En janvier 2022, seuls les e-liquides à la menthe, au menthol et au tabac seront autorisés. La limite maximum de nicotine, elle, passera de 66 à 20 mg/ml.

Des cigarettes pour arrêter de fumer des cigarettes, ça existe...

  • Publié le 3/06/2021

Une société canadienne vient de sortir des cigarettes au CBD destinées à aider à arrêter de fumer… des cigarettes.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.