Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Canada : correction d’une étude trompeuse sur la vape

Canada : correction d’une étude trompeuse sur la vape

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Une étude a récemment fait l’objet d’une légère correction. Une modification qui change tout son sens et prouve que le tabagisme au Canada n’a pas augmenté à cause du vapotage, comme elle le concluait précédemment.

Quelques chiffres qui changent tout

En 2019 était publiée une étude (1) qui arrivait à la conclusion que l’utilisation de la cigarette électronique et le tabagisme avait augmenté chez les jeunes entre les années 2017 et 2018, au Canada. Les chercheurs appelaient alors à une « surveillance étroite » du développement du marché de la vape dans le pays.

Cette étude avait notamment été citée par de nombreux activistes anti-vape, qui s’en servaient afin de justifier leur position contre la cigarette électronique, prétextant qu’elle était responsable de l’augmentation du tabagisme.

Toutefois, il y a quelques jours, la publication de la Health Canada’s Canadian Student Tobacco, Alcohol and Drugs Survey (CSTADS), a entraîné une correction de cette étude.

« Dans l’article original du BMJ, les changements dans la prévalence du tabagisme sur les 30 derniers jours entre 2017 et 2018 au Canada étaient de 10,7 % à 15,5 % (une augmentation statistiquement significative), qui a été révisée après repondération à 10,7 % à 10,0 % (aucun changement significatif) » explique ainsi la mise à jour.

Si ce changement n’est scientifiquement pas significatif, il démontre en revanche que le taux de prévalence tabagique diminue dans le pays, au lieu d’augmenter comme le signalait jusqu’à présent l’étude.

Pour Darryl Tempest, directeur exécutif de la Canadian Vaping Association (CVA), ce changement est une bonne nouvelle :

« La CVA a toujours été favorable à la protection des jeunes contre la dépendance à la nicotine. Nous sommes heureux de voir que les informations inexactes sont corrigées, car les statistiques erronées précédemment rapportées dans cette étude étaient utilisées pour justifier une législation contre le produit de réduction des risques le plus efficace sur le marché ».

Au Canada, on estime que 15 % de la population a déjà essayé le vapotage, dont une majorité de personnes âgées de moins de 25 ans. 32 % des anciens fumeurs, ou fumeurs actuels, ont déclaré utiliser la cigarette électronique pour arrêter de fumer.


(1) Hammond David, Reid Jessica L, Rynard Vicki L, Fong Geoffrey T, Cummings K Michael, McNeill Ann et al. Prevalence of vaping and smoking among adolescents in Canada, England, and the United States: repeat national cross sectional surveys BMJ 2019; 365 :l2219 – https://doi.org/10.1136/bmj.l2219

Le reste de l’actualité au Canada

Canada : correction d’une étude trompeuse sur la vape

  • Publié le 15/09/2020

Quelques chiffres qui changent tout En 2019 était publiée une étude (1) qui arrivait à la conclusion que l’utilisation de la cigarette électronique et le tabagisme avait augmenté chez les …

Un nouveau vapoteur malade signalé… au Canada

  • Publié le 19/09/2019

Pas de présomption d’innocence au Canada L’actualité de la vape aux Etats-Unis n’est, ces dernières semaines, qu’axée autour des nombreux vapoteurs tombés malades. Pour rappel, dans le pays, plus de …

Imperial Brands réinvestit dans le cannabis

  • Publié le 9/08/2019

Deux entreprises se préparent à la légalisation du cannabis récréatif Il y a quelques mois, nous vous parlions d’Altria, fabricant de Marlboro, qui investissait 1,8 milliard de dollars dans le …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.