Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Un buraliste souhaiterait que la vape suive le modèle économique de Nespresso

Un buraliste souhaiterait que la vape suive le modèle économique de Nespresso

    Annonce

Cyrille Geiger, le président de la délégation des Buralistes de Paris Nord, estime que les responsables de boutiques de cigarettes électroniques courent à leurs pertes avec le modèle économique qu’ils poursuivent.

Formats propriétaires et hausse des prix

Le modèle économique de Nespresso a chamboulé le marché du café. La vape a-t-elle besoin de ça ?

Le modèle économique de Nespresso a chamboulé le marché du café. La vape a-t-elle vraiment besoin de ça ?

Les pionniers de l’e-cigarette ont choisi selon lui de faire des marges conséquentes sur le matériel et non sur les consommables, en l’occurrence les flacons d’e-liquide. Il compare cette stratégie à celle réalisée par Nespresso et ses concurrents, qui ont fait le choix du « marketing de désir » à défaut de jouer le « marketing de masse » en se servant du levier prix. Le buraliste regrette donc aujourd’hui des marges trop faibles pour augmenter son chiffre d’affaire.

Pour remédier à cette situation Cyrille Geiger souhaiterait ainsi que la vape suive le modèle fermé conçu par la firme de Nestlé, soit des capsules hors de prix et incompatibles avec les autres cafetières, que les autres concurrents tenteraient ensuite de suivre avec des systèmes plus ouverts mais toujours aussi chers. Or on le sait, les systèmes propriétaires (ou fermés) engendrent très souvent une baisse significative de l’offre proposée aux consommateurs et une augmentation des prix.

Dans le cadre de la vape ce sont ainsi les éventuels fumeurs intéressés par cette méthode de réduction des risques ou les sevrés du tabac qui en subiraient les conséquences. Mais un client, qu’il s’intéresse à sa santé ou non, reste un client.

Le constructeur automobile Tesla Motors a montré l’été dernier en ouvrant son portefeuille de brevets, qu’un modèle économique ouvert n’était pas forcément incompatible avec des perspective de croissance économique. Ce choix n’est pas anodin, car en favorisant l’innovation chez ses concurrents Tesla Motors estime pouvoir contribuer à développer le marché de la voiture électrique et ainsi en tirer profit.

Fort heureusement pour le vapoteur, le flacon de e-liquide à 4,90 euros et le pas 510 standardisé ont eu raison des premiers modèles de cigalikes et de leurs cartouches scellées et pré-remplies. Face aux besoins du consommateur, le modèle Nespresso n’a pas pris. En revanche pour les buralistes fan de capsules, il restera toujours la Ploom pour satisfaire leurs élans économiques.

Annonce

Review Author:Review Date: