Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » Aux USA, les cigarettes aident à fumer moins, mais pas la vape

Aux USA, les cigarettes aident à fumer moins, mais pas la vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Tandis que la cigarette électronique continue de lutter pour exister, la FDA vient de reconnaître qu’un nouveau produit peut aider les fumeurs. Des cigarettes de tabac contenant moins de nicotine.

Fumer tue

Si certaines personnes avaient toujours besoin d’une preuve que l’agence de santé américaine, la Food and Drug Administration (FDA), est complètement à côté de la plaque en matière de réduction du risque tabagique, voilà qui devrait combler ce déficit. La semaine dernière, par le biais d’un communiqué de presse, l’organisation dont l’objectif est de protéger la santé des Américains a annoncé qu’elle autorisait l’entreprise  22nd Century Group Inc. à commercialiser son nouveau produit en tant que produit du tabac à risque modifié. Ainsi, la société pourra désormais vendre sa nouveauté en indiquant que celle-ci aide à réduire votre consommation de nicotine et réduit considérablement votre consommation de nicotine. De plus, selon la FDA, si l’une de ces allégations est utilisée lors du marketing du produit ou son étiquetage, elle devra toujours s’accompagner de la phrase aide à fumer moins.

Et quel est donc ce nouveau produit miracle qui permet aux fumeurs de réduire leur consommation de nicotine, mais également de cigarettes ? Tout simplement, des cigarettes combustibles, contenant moins de nicotine !

Les données ont également montré qu’il est raisonnablement probable que l’utilisation de ces produits réduise la dépendance à la nicotine, ce qui devrait conduire à des réductions à long terme de l’exposition aux substances toxiques liées au tabagisme associées à la morbidité et à la mortalité en réduisant le tabagisme.Extrait du communiqué de presse de la FDA

Aux USA, ce produit est le second à être labellisé comme produit du tabac à risque modifié par la FDA, le premier ayant été l’IQOS. Bref, pour l’agence de santé publique des États-Unis, le tabac chauffé de Philip Morris, et maintenant ces cigarettes qui contiennent moins de nicotine, sont les seuls produits disponibles sur le marché qui méritent un label censé être une indication qu’ils sont meilleurs pour les fumeurs que leurs clopes habituelles. La vape, quant à elle, continue d’être diabolisée, voire complètement interdite dans certains États.

Le reste de l’actualité aux USA

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.