Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Australie : la nicotine reste sur la liste des poisons dangereux

Australie : la nicotine reste sur la liste des poisons dangereux

    Annonce

L’agence du médicament australienne a refusé la demande de l’association australienne de consommateurs, NNA AU, de retirer la nicotine de la liste des poisons dangereux lorsque sa concentration est inférieure à 36 mg/ml.

Au mois d’août 2016, l’association australienne New Nicotine Alliance Australia (NNA AU), demandait officiellement à la Therapeutic Goods Administration (TGA), l’agence du médicament australienne, de retirer la nicotine de la liste des poisons dangereux lorsque sa concentration est inférieure à 36 mg/ml.

L’agence australienne a rendu cette semaine une décision provisoire : la nicotine restera sur la liste des poisons dangereux. La TGA a justifié l’interdiction par la crainte notamment d’une renormalisation du tabagisme. La réponse à cette demande soutenue par une quarantaine de chercheurs et universitaires a suscité de nombreuses protestations.

Le Dr Alex Wodak a déclaré « Il y aura plus de décès et de maladies potentiellement évitables » accusant l’agence d’une position idéologique alors que le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni prennent en compte la vape dans leurs politiques de lutte contre le tabac.

“TGA: “si vous ne pouvez pas arrêter de fumer, tant pis pour vous. Vous ne devez pas utiliser #ecigs parce que leur sécurité ne peut pas être garantie à 100%”. Mais 2/3 des fumeurs meurent du tabac? Sûr ?”

Pour le Dr Attila Danko, président de NNA AU, cette décision est une gifle pour les centaines de milliers d’australiens qui ont arrêté de fumer grâce à ce dispositif de réduction des risques. La TGA envoie le message aux fumeurs qu’ils ont emprunté le mauvais chemin et qu’elle ne laissera pas faire cela, mais qu’ils peuvent “aller acheter un paquet de cigarettes, pas de problème.”

“Nouveau hashtag pour le combat pour légaliser la nicotine en Australie : #letOzvape Laissez nous vaper ! Légalisez la nicotine pour la vape pas seulement pour fumer !”

Un député libéral, James Paterson, a pris position. Il a expliqué que le parlement devrait agir pour légaliser la nicotine dans les e-liquides. Après la décision de l’agence, il estime que “la balle est dans le camp du parlement”.

Arrêter de fumer a fait de moi un criminel” affirme le journaliste Joe Hildebrand dans une tribune publiée sur le site news.com.au. Un texte qui a fait le tour de l’internet vapoteur anglophone et dont Philippe Poirson nous propose une traduction complète .

“Ce très bel article de @Joe_Hildebrand pourrait être le moment de la bascule vers la légalisation de la vape en Australie”


Pour aller plus loin : nos articles sur l’Australie