Vous êtes ici : Vaping Post » Guides » Atomiseur

Atomiseur

    Annonce

L’atomiseur est l’élément le plus important dans le fonctionnement d’une cigarette électronique. C’est lui qui détermine la production de vapeur et le rendu des saveurs que vous procure votre matériel. Par rapport au clearomiseur, l’atomiseur reconstructible (ou RTA en anglais pour “rebuildable tank atomizer”) vous permet de choisir totalement votre style de vape, de faire des économies et pourquoi pas, de découvrir un nouveau loisir.

Pour améliorer l’expérience de vape

Atomiseur pour cigarette électronique

Le terme “atomiseur” peut regrouper tous les dispositifs qui font de la vapeur avec du liquide. On l’entendra ici au sens d’atomiseur reconstructible, par opposition aux clearomiseurs qui utilisent des résistances toutes prêtes et qui font l’objet d’un autre article (voir plus bas).

La grande différence, c’est la possibilité de faire soi-même son montage, c’est à dire de faire sa résistance et la mèche de coton. La question qui vient immédiatement à l’esprit c’est pourquoi s’enquiquiner à le faire alors qu’il existe des résistances déjà faites ? On peut trouver trois principales raisons à cela :

La première raison, c’est tout simplement pour améliorer son expérience de vape. L’atomiseur vous permet de faire exactement la résistance qui vous apportera le plus de satisfaction que ce soit pour la production de vapeur, la puissance de vape ou le rendu des saveurs. Le choix en matière d’atomiseurs est également bien plus vaste et varié que celui des clearomiseurs. Pousser la porte du monde des reconstructibles vous assurera l’adaptation parfaite de votre matériel à vos attentes.

La seconde raison est financière. Une résistance prête à l’emploi coûte en général entre 2 et 5 euros, et il faut la changer entre deux et quatre fois par mois, parfois plus avec certains e-liquides qui encrassent très rapidement la résistance. Si vous vapez plusieurs liquides différents, qui plus est en changeant fréquemment, vous pouvez arriver à un budget non négligeable. Reconstruire une résistance ne vous coûtera que quelques centimes, le prix d’un morceau de fil résistif et d’un peu de coton adapté. À la fin de l’année, la différence est sensible.

Et enfin, on ne peut négliger comme troisième raison l’aspect récréatif. Faire ses montages, c’est un peu comme le bricolage, le dessin ou le jardinage. Soigner la réalisation de ses montages, trouver quel type de résistance convient le mieux à tel atomiseur, varier en fonction du style de liquide…  on y prend vite goût! Un point totalement subjectif bien entendu, et qui doit rester un plaisir. Si le fait de faire vos montages vous agace, n’y pensez plus, les clearomiseurs offrent désormais d’excellentes performances. Mais si vous en faites un loisir, il vous passionnera rapidement.

À retenir

Les atomiseurs reconstructibles, c’est :

  • une vape parfaitement adaptée à votre attente
  • une économie substantielle
  • un nouveau loisir

Schéma explicatif d’un atomiseur

Schéma explicatif d'un atomiseur pour cigarette électronique

Utilisation d’un atomiseur

Contrairement aux clearomiseurs qui sont prêts à l’emploi dès leur sortie de la boîte, les atomiseurs demandent un peu de temps et, il ne faut pas le négliger, un peu de pratique. Les premiers montages sont rarement réussis, et nous vous conseillons de conserver votre clearomiseur et de l’utiliser au quotidien tant que vous n’aurez pas pris le coup de main pour rendre votre atomiseur agréable et fiable à l’usage.

En soi, faire une résistance est on ne peut plus trivial. On tourne un morceau de fil de métal autour d’un axe pour faire une spirale, on place le tout dans le plateau de montage, on met le coton, on remplit le tout de liquide et en avant la musique.

Une fois arrivé à la pratique, certains détails viennent un peu compliquer les opérations. Quel métal utiliser ? Sur un axe de quel diamètre ? Combien de tours pour vaper à quelle puissance ? Quel type de mèche et comment la positionner ? Comment avoir la bonne capillarité sans avoir de fuites ? La pratique des reconstructibles requiert un peu de patience et surtout de la méthode.

En réalité, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait, et les tutoriels ne manquent pas pour vous permettre de réussir rapidement votre premier montage. Et c’est bien l’essentiel, puisque cela fonctionnera. Le reste, les détails pour avoir encore plus de vapeur ou de saveurs viendra avec la pratique et le temps que vous souhaiterez y consacrer. Rien de sorcier pour autant, les reconstructibles vous donneront leur meilleur en peu de temps.

Construire sa résistance

Nous l’avons vu, les atomiseurs reconstructibles offrent cet avantage de pouvoir personnaliser entièrement la résistance. Le vapoteur peut alors choisir le type de mèche, comme du coton, mais aussi son fil résistif.

Il existe de nombreux type de montage pour les fils résistifs et leur nature peut être également très variée :

  • Voici comment réaliser un des montage très répandu le micro-coil, soit une résistance dont les spires se touchent.
  • A contrario, une autre technique consiste à maintenir les spires espacées.
  • Si vous êtes novice en la matière nous vous invitons également à lire notre tutoriel pour savoir comment bien préparer son coton.

Les atomiseurs reconstructibles en 3 dates

2010 : un certain Kender théorise l’atomiseur, qui est alimenté en e-liquide par une mèche de tissu métallique (le mesh), ce système est appelé “Genesis”. Kender a eu l’idée de l’emploi du mesh en voyant un maquettiste l’utiliser pour faire de la vapeur sur ses modèles réduits de trains. S’inspirant de l’idée de Kender, c’est un Allemand du nom de Raidy qui concrétise le premier atomiseur reconstructible. 

2013 : le Kayfun 3.1 de Svoëmesto est le premier atomiseur high end à forte diffusion. Sa vape était exceptionnelle, et tient encore bien la route aujourd’hui. Résultat, c’est l’un des atos les plus clonés au monde. 

2014 : le Taifun GT profite d’un buzz phénoménal. Il est resté longtemps une référence dans les atomiseurs saveurs. Il a donné naissance à l’école de la vape “cool” par opposition au Kayfun, et la concurrence entre les fans des deux peut se comparer à celle entre les fans des Beatles et des Rolling Stones… 

Les meilleurs atomiseurs

Le monde des atomiseurs reconstructibles avance à grand pas et des dizaines de nouveaux produits sortent chaque mois sur le marché. Pour vous y retrouvez et vous aider à choisir votre matériel le plus rapidement possible nous avons créé une liste des meilleurs atomiseurs qui vous permettra en un clin d’oeil, de sélectionner le bon matériel.

Nos derniers tests d’atomiseurs

Nos tests d’atomiseurs sont là pour vous aider si vous prévoyez de faire l’acquisition d’un nouvel ato. Vous trouverez ci-dessous nos derniers tests publiés pour ce type de matériel :

Test : Spica Pro RTA – Sirius Mods

  • Publié le 12/07/2018

La Turquie, patrie du MTL ? Certains pays ont acquis une réputation en matière de vape : l’Asie du sud est, c’est le cloud chasing, l’Allemagne, les atomiseurs indestructibles, les États-Unis, les …

Test : Leto RTA 22 mm MTL – Titanide

  • Publié le 6/07/2018

Toujours aussi classe Extérieurement, le Leto RTA 22 MTL ressemble à s’y méprendre à la version 24 mm, les dimensions mises à part bien entendu. Le design extérieur est le même, on …

Test : Riftcore Duo – Joyetech

  • Publié le 5/07/2018

Encore une fois, Joyetech innove : le Riftcore Duo est un atomiseur RTA qui doté d’une résistance spéciale en céramique. Sa durée de vie est annoncée pour un million de …

Les questions fréquentes sur les atomiseurs

Voici ci-dessous la liste des questions fréquemment posées au sujet des batteries de cigarettes électroniques. Si vous ne trouvez pas réponse à vos questions, n’hésitez pas à laisser votre question dans la zone de commentaire plus bas.

Quel atomiseur choisir
Le choix de l’atomiseur dépend principalement de votre style de vape. Si certains vapoteurs souhaitent avoir la possibilité de produire le plus de vapeur possible, d’autres sont au contraire, beaucoup plus focalisés sur le ressenti des saveurs de leurs e-liquides. C’est ainsi que certains atomiseurs ont été spécialement conçus pour avoir une grande production de vapeur, et d’autres afin de restituer au mieux le goût de tous vos e-liquides. Rentre ici en jeu, la façon dont vous vapotez,
comprenez par là, le tirage direct, ou le tirage indirect (également appelé MTL pour “Mouth To Lung”). D’autres détails entrent également en compte, tels que les possibilités offertes par l’airflow, la matière dans lequel est construit d’atomiseur, son design, et naturellement, le budget que vous êtes prêts à y mettre. Autant de questions auxquelles il sera important de répondre avant de faire votre choix. N’hésitez pas, également, à consulter des tests réalisés par des professionnels, concernant le matériel qui vous intéresse.

Comment nettoyer un atomiseur ?
Le nettoyage de votre atomiseur est primordial afin de le conserver en excellent état. Pour ce faire, rien de plus simple,
il vous suffit de le dévisser de votre batterie, d’ôter le coton se trouvant au niveau de la résistance, et de passer le tout sous l’eau tiède. Une fois l’opération réalisée, vous n’aurez plus qu’à remonter afin de pouvoir repartir sur une base totalement saine !

Quand changer la résistance de mon atomiseur ?
Il n’y pas de réponse parfaite à cette question, plusieurs critères entrent en effet en jeu. Tout ce qu’il faut savoir c’est qu’une résistance faite par vos soins, ne coûte vraiment pas cher (quelques cm de fil et un peu de coton), n’hésitez donc pas à la changer régulièrement ! Une fois par semaine peut-être un bon point de départ. A vous d’adapter cette règle à votre situation, selon si vous vapotez peu ou au contraire beaucoup, si vous utilisez des e-liquides qui encrassent particulièrement les résistances etc.

Quand changer mon atomiseur ?
Un atomiseur n’a pas de réelle durée de vie puisque la seule partie qui s’use vraiment, est la résistance qu’il suffit alors de changer. Le changement de votre atomiseur au complet dépendra surtout de votre envie de changer de matériel.

Pour aller plus loin :

  • Une variante très connue dans les atomiseurs permet de verser directement du liquide sur la mèche. Nous vous expliquons le fonctionnement d’un dripper.
  • Plus simple mais de plus en plus efficace, le clearomiseur n’aura plus de secrets pour vous.
  • Nous vous expliquons en détails le fonctionnement des résistances qui équipent les clearomiseurs.
  • Comprendre le principe des batteries pour cigarette électronique.
  • Étudiez de plus près le format box mod, devenu très populaire aujourd’hui.
  • Les e-liquides sont passés à la loupe. Explications détaillées dans cet article.
  • Que ce soit pour faire des économies ou personnaliser sa vape, le e-liquide DIY a le vent en poupe. Nous vous expliquons tout.
  • Partez à la conquête de la vape singulière avec le mod méca, un type de vaporisateur dépourvu d’électronique.
  • Au tout début il y avait la cigalike, mais ça c’était avant …

Pas si vite! Une super newsletter vous attend chaque vendredi avec tous nos derniers tests matériel et les actus de la vape. Il suffit de vous inscrire en 10 secondes.