Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Fat Rabbit 2 RTA – Hellvape

Test : Fat Rabbit 2 RTA – Hellvape

  • Par , le 12/01/2024 à 16h59
    Annonce

Si vous ne fumez pas, ne vapotez pas.

Le Fat Rabbit 2 RTA d’Hellvape est un atomiseur double coil de 28 mm de diamètre. Il offre une vapeur de qualité sur une plage de puissance assez étendue grâce à son système de double airflows. Un ato à prix contenu particulièrement efficace.

Encore un Rabbit ?

Si la collection d’Hellvape est conséquente entre les modèles Fat Rabbit ou Dead Rabbit, force est de constater que tous les produits n’ont pas toujours été à la hauteur des attentes des vapoteurs. Le Fat Rabbit 2 RTA redonne, à la marque, un bel élan. Malgré son imposant système d’airflow, l’atomiseur reste équilibré.

Caractéristiques techniques

Diamètre28 mm
Hauteur48,7
Contenance4
Poids g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagedouble coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le haut et bas
Drip Tip810
Matériauxacier inoxydable, verre

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Construction simple mais efficace


Le Fat Rabbit 2 RTA a une construction simple. Avec son réservoir droit de 4 ml, il adopte un design sobre. On trouve également un airflow en haut et en bas de l’atomiseur. Il est possible d’associer de gros montages à fortes puissances sans risque de surchauffe tout en ayant un ressenti très aérien. Mais, le bon point du Fat Rabbit 2 RTA est la qualité de ses saveurs, quelle que soit la configuration choisie. Nous y reviendrons.


L’airflow du haut, comme celui du bas, tourne aisément. Il autorise une vape assez aérienne à plus restreinte pour une vape plus chaude. Dans tous les cas, l’atomiseur est prévu exclusivement pour du DL. Juste au-dessus de la bague du flux d’air, un moletage fin sur le top cap facilite l’accès aux orifices de remplissage.


Deux larges orifices facilitent le remplissage. Tous les embouts de flacon peuvent être utilisés. En cas de débordement, la partie supérieure fait office de gouttière et redirige le liquide vers les ouvertures. L’opération est ultra simple, on dévisse le top cap d’un quart de tour pour remplir son ato.


L’intérieur de la chambre d’atomisation dispose de deux séries de trous qui conduisent l’air vers les résistances. Cette configuration se ressent lorsqu’on utilise le top airflow seul ou en association avec le bottom airflow. La pièce située à l’intérieur ne peut pas se retirer pour un nettoyage.

Grosse vapeur, grosses saveurs


Le plateau de montage, double coil, est de type postless. Les trous sont nombreux et très proches pour refroidir les coils en configuration bottom airflow. Les usinages sont impeccables et la masse de métal inspire confiance.


De chaque côté du deck, deux rigoles guident le coton et le maintiennent en place pour faciliter la fermeture de la cloche. Les espaces ne sont pas très larges mais sont suffisants pour parfaitement permettre une hydratation de la fibre. Il ne faut pas trop placer de coton pour éviter le dry hit et passer facilement par les rigoles. Pour autant, le Fat Rabbit 2 RTA est très tolérant sur l’étape du cotonnage et ne demande pas spécialement un soin démesuré. Il peut donc être adopté par un débutant qui se lance dans le reconstructible.


Le placement des coils est tout aussi simple, un guide de coupe des pattes des résistances est fourni dans la boite. Selon les préférences individuelles, on oriente les coils plus ou moins vers le centre du plateau de montage. Le Fat Rabbit 2 RTA ne craint pas les résistances exotiques qui demandent de grosses puissances. Lors de nos tests, nous avons obtenu de bon résultats dès 80 W et jusqu’à 120 W sans chauffe excessive de l’atomiseur.
Alors oui, c’est un encore un Rabbit, mais force est de constater que cet exemplaire s’en sort très bien. Que l’on fasse le choix d’ouvrir, exclusivement, que l’airflow du haut, du bas ou les deux en même temps, les saveurs sont bien restituées. L’atomiseur ne devient jamais trop aérien et est adapté à une plage de puissance conséquente pour garantir les saveurs et un excellent refroidissement de son montage.

En résumé

On aime

  • Bien construit
  • Très bonnes saveurs
  • Large plage de puissance
  • Facile à monter

On n’aime pas

  • Pièce de la chambre d'atomisation fixe

Conclusion

4,8 /5

Le Fat Rabbit 2 RTA est la bonne surprise des dernières productions d'Hellvape. Simple à utiliser, bien pensé, il restitue d'excellentes saveurs pour une vape aérienne. Le montage est facile à réaliser même pour un novice. L'atomiseur peut supporter de grosses puissances.

Le Fat Rabbit 2 RTA en images