Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Angleterre sans tabac en 2030 : un objectif trop ambitieux ?

Angleterre sans tabac en 2030 : un objectif trop ambitieux ?

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le taux actuel d’abandon du tabac devrait être multiplié par 3 afin d’atteindre l’objectif que le gouvernement s’est fixé.

Seules 4 régions du pays devraient être sans tabac dans les temps

Depuis plusieurs années maintenant, le Royaume-Uni met très largement en avant le vaporisateur personnel comme outil de sevrage tabagique. Multipliant les campagnes destinées à faire adopter la cigarette électronique aux fumeurs, il s’était donné pour objectif, en 2019, de réduire son taux de prévalence tabagique à moins de 5 % avant l’année 2030. Seulement voilà, si l’on en croit les dernières données publiées par Public Health England, compilées par un revendeur de produits de la vape, cet objectif sera très difficilement atteignable avant près d’un siècle dans certaines régions du pays.

De grandes disparités selon les régions

Pour qu’une région soit considérée comme « sans tabac », il faut que son taux de fumeur soit inférieur à 5 %. Ce qui nécessite que les fumeurs abandonnent complètement le tabac, ou passent à une consommation de nicotine moins risquée, par le biais du vapotage par exemple.

Si les taux de prévalence tabagique et d’abandon du tabac restent les mêmes qu’à l’heure actuelle, l’Angleterre ne devrait pas être sans tabac avant l’année 2051. Et pour atteindre son objectif de 2030, il faudrait que le taux moyen d’abandon du tabagisme soit multiplié par 3, c’est-à-dire que 371 000 Anglais arrêtent de fumer chaque année, contre 124 000 actuellement.

Si les taux actuels d’abandon du tabac se poursuivent dans chaque région, seules 4 sur les 134 que compte le pays atteindraient l’objectif d’être sans tabac en 2030.

Alors que les arrondissements londoniens de Hammersmith et Fulham devraient atteindre cet objectif dès l’année 2025, ceux de Havering et Enfield ne devraient pas le pouvoir avant respectivement les ans 2983 et 2816. Des disparités qui pourraient notamment s’expliquer par la réduction du financement des services d’aide au sevrage tabagique dans ces quartiers.

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

Royaume-Uni : l’APPG conseille le gouvernement pour sortir du tabagisme...

  • Publié le 6/07/2021

Parmi ses recommandations, permettre la prescription de cigarettes électroniques par le système de santé national.

Vapotage, tabac chauffé ou Juul : la cigarette électronique largement...

  • Publié le 5/07/2021

Les fumeurs souhaitant se sevrer du tabac continueraient d’utiliser principalement un vaporisateur. Le tabac chauffé resterait marginale.

Royaume-Uni : des e-cigarettes gratuites pour les sans-abris

  • Publié le 30/06/2021

Une étude va offrir des cigarettes électroniques à des sans domicile fixe pour voir s’il est possible de réduire le tabagisme auprès de cette population.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.