Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » 75 millions de dollars contre la cigarette électronique

75 millions de dollars contre la cigarette électronique

    Annonce
La Californie met d'importants moyens financiers pour continuer sa guerre contre l'e-cigarette.

La Californie met d’importants moyens financiers pour continuer sa guerre contre l’e-cigarette.

Les autorités de santé californienne poursuivent leurs campagnes de communication contre la cigarette électronique. Il y a quelques mois, le département éducatif du comté d’Orange initiait le mouvement avec un site  internet attaquant le dispositif avec des arguments controversés. Cette fois-ci c’est le département de santé de l’état de Californie qui lance une campagne de 75 millions de dollars sur 5 ans pour créer une image négative du vapotage à renfort du site web stillblowingsmoke.org (toujours en train de souffler de la fumée), d’un clip video et d’une page facebook.

Les vapoteurs américains se sont une nouvelle fois mobilisés pour répondre à cette campagne négative et ont lancé la plateforme Notblowingsmoke.org (ne plus souffler de la fumée) qui déconstruit un par un les arguments avancés par le site des autorités. En tête des titres : « Il y a beaucoup de choses que les autorités de santé californienne ne vous disent pas à propos de la vape », et pour commencer, que le marché n’appartient pas aux industriels du tabac.

Les propos de Derek Yach, ancien directeur de la lutte anti-tabac à l’OMS sont brandis : « Je comprends pourquoi les militants anti-tabac ne font pas confiance à la cigarette électronique. Je suis l’un d’eux. Mais les faits sont clairs. ” “Fumer tue, mais la nicotine ne tue pas ».

Notblowingsmoke.org contre-argumente les habituelles questions du vapotage passif, dont la nocivité n’est toujours pas démontrée, la théorie de la porte d’entrée vers le tabagisme, que de nombreuses études continuent de démentir. Le site rappelle enfin les intérêts financiers en jeu, et comme nous l’avions évoqué récemment l’Etat de Californie pourrait avoir beaucoup à perdre si les revenus de l’industrie du tabac s’avèrent insuffisants.

Review Author:Review Date: