Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » VERITAS : les effets du vapotage chez les non-fumeurs seront connus cet été

VERITAS : les effets du vapotage chez les non-fumeurs seront connus cet été

Mis à jour le 2/05/2024 à 17h45
    Annonce

Une étude lancée l’année dernière devrait permettre d’observer les effets de l’utilisation d’une cigarette électronique sur l’organisme de personnes n’ayant jamais fumé auparavant.

Vers une réponse à toutes les questions de santé sur la vape ?

Parmi les nombreuses questions soulevées par l’utilisation d’une cigarette électronique, ses effets sur la santé à long terme arrivent en tête. Mais comment les étudier sachant que la très grande majorité des vapoteurs sont d’anciens fumeurs et que les potentielles traces d’un quelconque méfait retrouvé dans leur organisme pourraient être le fruit de leur tabagisme passé ?

Pour répondre à cette question, une nouvelle étude de cohorte1, baptisée VERITAS, a démarré en mai 2023. Réalisée par une équipe internationale de chercheurs dont une partie appartient au Center of Excellence for the acceleration of Harm Reduction (CoEHAR), celle-ci a recruté 500 participants venant de six régions du monde, tous vapoteurs depuis un minimum de trois mois et n’ayant jamais utilisé le moindre produit du tabac, ou fumé moins de 100 cigarettes dans leur vie. 

« L’objectif est de tester l’hypothèse selon laquelle l’utilisation à long terme de l’e-cig ne cause aucun dommage aux personnes qui vapotent et n’ont jamais fumé de tabac », est-il expliqué sur le site officiel de la recherche.

Capture d’écran du site officiel de l’étude.

Comme le rappelle le professeur Riccardo Polosa, fondateur du CoEHAR, une précédente recherche2 menée sur des vapoteurs non-fumeurs en 2017 avait conclu qu’après 3,5 années de vapotage, il ne s’était opéré aucun changement majeur dans le corps des participants. En revanche, cette étude n’avait été menée qu’auprès d’un très petit échantillon (9 personnes) et bien que ses résultats furent très encourageants, il était impossible d’en tirer une quelconque conclusion de par le trop faible nombre de participants.

Ce nouveau travail servira donc, aussi, à affirmer ou infirmer les résultats de cette précédente recherche, cette fois auprès d’un échantillon plus significatif. « C’est pourquoi le projet VERITAS est un projet ambitieux et unique, tant en termes de méthodologie que de taille d’échantillon. De cette façon, nous pourrions vraiment ouvrir un dialogue constructif avec les autorités de santé publique sur la base de données réelles », explique le professeur italien. Qui ajoute que la participation de vapoteurs du monde entier permettra d’obtenir « des données précieuses pour évaluer les habitudes de consommation dans différentes zones géographiques ».

Les résultats de l’étude sont attendus cet été.


1 Zamora Goicoechea J, Boughner A, Cirion Lee JJ, Mahajan A, Yeo K, Sproga M, Patel T, Saitta C, Russell C, Coughlan M, Caponnetto P, Polosa R. A Global Health Survey of People Who Vape but Never Smoked: Protocol for the VERITAS (Vaping Effects: Real-World International Surveillance) Study. JMIR Res Protoc 2024;13:e54236. doi: 10.2196/54236.

2 Riccardo Polosa, Fabio Cibella, Pasquale Caponnetto, Marilena Maglia, Umberto Prosperini, Cristina Russo, Donald Tashkin. Health impact of E-cigarettes: a prospective 3.5-year study of regular daily users who have never smoked. Scientific Reports | 7: 13825 | DOI:10.1038/s41598-017-14043-2.

Les dernières recherches sur le vapotage

VERITAS : les effets du vapotage chez les non-fumeurs seront...

  • Publié le 25/04/2024

Une étude débutée l’année dernière devrait permettre de répondre à la question d’ici quelques mois. Un travail très attendu.

« Il faut éviter les comparaisons directes entre les méfaits...

  • Publié le 22/04/2024

La qualité au rabais Nouvelle entrée dans notre florilège des pires études sur la cigarette électronique. Baptisée Risk and safety profile of electronic nicotine delivery systems (ENDS): an umbrella review …

19 % de risques supplémentaires d’insuffisance cardiaque pour les vapoteurs...

  • Publié le 9/04/2024

Une nouvelle étude, non publiée dont seul le communiqué de presse a été rendu public, affole déjà la presse internationale.