Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Vapexpo, une dixième édition réussie pour le panorama de la vape

Vapexpo, une dixième édition réussie pour le panorama de la vape

    Annonce

La dixième édition de Vapexpo vient de s’achever, et malgré un déménagement, le salon de la vape a réussi à prendre ses repères à Villepinte. L’ambiance dans les allées du salon était détendue et optimiste, sans ignorer la réalité des menaces qui pèsent sur la vape.

Une édition réussie

Vapexpo s’est définitivement imposée comme la grand’messe de la vape, il n’y a plus aucun doute à ce sujet. Diversifié, international, avec son lot de nouveautés dévoilées pour le salon, que l’on soit particulier ou professionnel, cette édition était l’endroit ou il fallait être.

Nous reviendrons dans les prochains jours sur toutes les choses que nous avons vues, essayées et goûtées lors de cette édition. Le temps dé récupérer un peu, parce qu’arpenter le salon prend du temps. Et il faut récupérer des papilles, aussi, pour approfondir les tests. La première journée, votre serviteur s’est astreint à ne pas trop s’attarder et goûter de choses. A peine 75 liquide différents dégustés, tout pile.

Mais le premier constat, c’est que le marché de la vape se stabilise et se professionnalise. Les stands étaient loin de l’amateurisme et, des plus originaux aux plus sobres, tous étaient impeccablement réalisés. On y trouvait moins de game changers, de produits stupéfiants qui allaient révolutionner la manière de vaper, mais des tendances stables, avec une abondance d’atomiseurs, de boxs, mais aussi de bottom feeding et beaucoup de pods.

Au niveau des liquides, on pouvait trouver beaucoup de classiques, et de l’audace. Chez les Suisses, bien entendu, dont nous avons déjà parlé, mais aussi chez les français. Mention spéciale à ce créateur fou qui proposait des liquides goût pizza, cacahuète apéritif ou poulet rôti… Bientôt disponibles dans le commerce, et drôlement réussis.

Il y a beaucoup de points positifs pour la vape dans les allées du salon, d’autres qui soulèvent des interrogations. Le Vapexpo a tenu son rôle : être un panorama de la vape actuelle. Et on peut constater aujourd’hui qu’elle est créative, responsable, sans oublier la touche de folie et de passion qui l’anime depuis ses origines.

Et, comme toujours, l’organisation, grâce au travail colossal de Patrick Bédué et son équipe, a été parfaite. La prochaine édition de Vapexpo se déroulera en mars, à Nantes. En Bretagne, donc, comme chacun sait. 

Et vous, quel est votre ressenti sur cette édition ?