Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » USA : l’image de la vape se détériore

USA : l’image de la vape se détériore

    Annonce

De récentes statistiques démontrent que le taux de tabagisme aux USA a connu sa plus grande baisse au cours des 12 dernières années, entre 2016 et 2017. L’American Cancer Society s’en réjouit, déplorant toutefois la mauvaise connaissance des produits de la vape par le grand public. 

Malgré une popularité croissante, la vape est de plus en plus méconnue du grand public

Les années 2016 et 2017 auront été très bonnes aux États-Unis concernant la diminution du taux de tabagisme. Avec une baisse d’environ 1,9 % des adultes consommant du tabac, elles marquent la plus grosse diminution enregistrée au cours de ces douze dernières années, selon un tableau publié par le CDC (Centers for Disease Control). 

Centers for Disease Control

C’est suite à la publication de ces chiffres que l’American Cancer Society (ACS) a publié un long énoncé de santé publique sur “l’élimination du tabagisme aux États-Unis”, un document mettant notamment en avant le fait que malgré l’explosion que connaît la vape ces dernières années, la méconnaissance du grand public dans le domaine semble ne pas cesser de croître : 

” De nombreux adultes croient, à tort, que les ENDS sont aussi nocifs que les produits du tabac combustibles, et le niveau de compréhension du public s’est détérioré au fil du temps. En 2012, seulement 11,5 % des répondants à une enquête nationale étaient de cet avis. En 2015, 35,7 % des répondants croyaient à tort que les méfaits associés à la vape étaient “à peu près les mêmes” que ceux associés à la cigarette conventionnelle”

Un manque de connaissance flagrant qui peut très probablement s’expliquer par les nombreuses fausses informations circulant sur la vape, et dont nous, Français, sommes également victimes. Entre les articles révélant soi-disant que la vape est plus dangereuse que les cigarettes, s’appuyant sur des études à la méthodologie douteuse, et les nombreuses émissions aux titres alarmants, il est relativement aisé de comprendre que le grand public puisse se méfier de ce “nouveau” produit. 

A nous, vapoteurs, et experts en tout genre, d’éduquer au quotidien le grand public, chacun à notre niveau, afin de faire connaître les nombreux atouts qu’offre la vape, notamment concernant la réduction des risques par rapport au tabagisme, et de ne pas laisser les nombreux fumeurs souhaitant arrêter leur consommation de tabac, être aveuglés par certains, parfois grands médias, colportant ces si nombreuses fake news.

Annonce