Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » USA : les jeunes adultes plus intéressés par la vape que le tabagisme

USA : les jeunes adultes plus intéressés par la vape que le tabagisme

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Depuis 2018, la cigarette électronique semble être préférée au tabagisme chez les 18-29 ans.

Une victoire pour la réduction des risques

Jeune homme en train de vapoterDepuis 1944, l’institut de sondage The Gallup Organization récolte de nombreuses données américaines, dont le taux de prévalence tabagique. Dans son dernier rapport (au format PDF), il revient sur l’évolution de la consommation de tabac fumé depuis cette année et explique par exemple qu’entre 1944 et 1974, au moins 40 % des adultes américains déclaraient avoir fumé au moins une fois au cours de la semaine passée. À partir de 1988 et le début des réglementations des entreprises de tabac, le nombre de fumeurs est tombé sous ce seuil jusqu’à se stabiliser entre 20 et 29 %. Un chiffre qui a continué de diminuer jusqu’à atteindre moins de 20 % depuis 2015.

Alors qu’en 2018, pour la première fois, l’enquête annuelle de l’institut révélait que les adultes âgés de 18 à 29 ans étaient plus susceptibles de vapoter que de fumer, les résultats de cette année indiquent que cette tendance semble se poursuivre. Ainsi, en 2021, 17 % des jeunes adultes interrogés ont déclaré utiliser une cigarette électronique, tandis que 14 % ont indiqué fumer. En revanche, chez les personnes âgées de 30 à 64 ans, le tabagisme resterait prédominant.

Si ces chiffres sont encourageants, car indiquant que la jeune génération semble préférer le vapotage au tabagisme, nous pouvons toutefois regretter la conclusion du sondage qui indique :

« Bien que les Centers for Disease Control and Prevention affirment que le vapotage est moins nocif que la cigarette, il n’est toujours pas considéré comme l’un des moyens les plus sûrs d’arrêter de fumer. L’attrait du vapotage pour les jeunes Américains est particulièrement préoccupant, étant donné qu’il peut encore avoir de graves effets négatifs sur la santé ».

Le reste de l’actualité aux USA

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.