Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : le Pitt Community College interdit la vape dans son établissement

USA : le Pitt Community College interdit la vape dans son établissement

    Annonce

Dès la rentrée prochaine, le Pitt Community College interdira la consommation de cigarettes, mais également l’utilisation des produits de la vape, au sein de son campus. 

“Il était important d’inclure les e-cigarettes”

Photo du site officielle du Pitt Community College – pittcc.edu

La rentrée prochaine marquera un tournant pour le Pitt Community College, puisqu’il y sera désormais interdit de fumer, mais également de vapoter, tant sur le campus qu’au sein de toutes les installations étant la propriété de l’établissement.

De nouvelles restrictions déjà largement appliquées dans l’État de Caroline du Nord puisque 57 des 58 universités qui s’y trouvent, possèdent une politique anti-tabac plus ou moins agressive. 

Mais si la volonté de la direction de l’établissement de protéger ses élèves des effets néfastes du tabagisme est tout à fait louable, le discours qu’elle tient, en revanche, l’est beaucoup moins.

Amelia Bain, directrice du soutien aux étudiants, a ainsi déclaré : 

“Le groupe de travail qui a élaboré la nouvelle politique a estimé qu’il était important d’inclure les e-cigarettes. Les cigarettes électroniques attirent souvent les jeunes parce qu’elles sont aromatisées, mais elles sont remplies de produits chimiques nocifs, comme le benzène. Certains de ces produits chimiques se trouvent même dans la fumée secondaire d’une e-cigarette”.

Une phrase qui, à elle seule, comprend tellement d’inexactitudes qu’il en deviendrait presque inquiétant de penser qu’une telle personne puisse être responsable de quoi que ce soit, et encore encore plus d’autres personnes. 

Il est important de rappeler que la vapeur produit par une cigarette électronique, utilisée dans des conditions normales, ne contient aucune trace de benzène.

Il est tout aussi important de rappeler que de très nombreuses études déjà réalisées tendent à prouver que le vapotage passif n’existe pas, et qu’en aucun-cas, la vapeur produite par une cigarette électronique peut se montrer dangereuse pour l’entourage du vapoteur.

Les derniers articles sur les USA

USA : premiers effets négatifs de l’interdiction des produits aromatisés

  • Publié le 17/10/2018

Un impact économique négatif pour la ville Alors que l’interdiction des produits du tabac et de la vape aromatisés a été votée en juin dernier par les habitants de San …

USA : entre médias et merdias, il n’y a qu’un pas

  • Publié le 16/10/2018

La vape continue d’avoir mauvaise presse Alors que je faisais tranquillement défiler mon fil d’actualité Facebook afin de prendre connaissance des dernières nouvelles de la vaposphère, un article partagé par …

USA : seuls 5 % des jeunes achèteraient leur vape par internet

  • Publié le 15/10/2018

Les amis et la famille seraient responsables  Il y a quelques semaines, Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, annonçait “la plus grande initiative jamais coordonnée contre les ventes illégales” de cigarettes électroniques  à …