Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : Juul sur le point de retirer certaines saveurs du marché

USA : Juul sur le point de retirer certaines saveurs du marché

    Annonce

Afin de lutter contre le vapotage des adolescents, Juul serait sur le point d’arrêter la vente de certains de ses e-liquides au sein des vape shops. 

Juul sur le point de plier ?

Possédant près de 70 % de parts du marché de la vape aux États-Unis, Juul est incontestablement le leader du secteur. 

Ayant débuté son activité il y a seulement 3 ans, c’est suite à un succès fulgurant de tous ses produits que l’entreprise s’est encore récemment vu estimer à plus de 15 milliards de dollars. 

Un succès lui valant de nombreuses critiques, tant de la part de la FDA que de celle d’associations de consommateurs, tous l’accusant d’être responsable de la hausse du vapotage des jeunes aux USA, que le commissaire de l’organisme de santé qualifie d’« épidémie de vapotage chez les jeunes » ainsi que de « tragédie de santé publique ». 

Suite aux nombreuses attaques que l’entreprise subit depuis maintenant plusieurs mois, une source proche de la société a récemment affirmé que Juul serait sur le point d’arrêter de vendre plusieurs de ses e-liquides au sein des vape shops américains. 

La vente continuera sur internet

Il faut dire que Juul est particulièrement malmené depuis maintenant plusieurs mois. 

Entre la FDA l’accusant d’être directement responsable de la hausse du vapotage chez les jeunes, une procureure du Massachusetts enquêtant sur la société, plusieurs consommateurs américains portant plainte contre l’entreprise, ou encore la lettre envoyée à la FDA par des associations de consommateurs demandant à l’organisme de régler le « problème Juul », le leader du marché fait face à de nombreux problèmes.

Ainsi, afin de montrer sa bonne foi et son inquiétude concernant la hausse du vapotage des jeunes, Juul serait sur le point de retirer de la vente en vape shops, plusieurs de ses saveurs sucrées. 

Bien que l’entreprise n’ait pas souhaité faire de commentaires à ce sujet, il semblerait qu’elle souhaite quand même continuer à les vendre par le biais de son site internet proposant un contrôle plus poussé de l’âge des acheteurs. 

Un nouveau geste de la part de l’entreprise qui intervient après plusieurs autres actions déjà menées afin de prouver sa bonne foi, telles que les 30 millions de dollars qu’elle a récemment investi afin de réaliser des campagnes de prévention, ou encore les « 50 000 pages de documents » que la société a déjà envoyés à la FDA afin de l’aider à mieux connaître ses méthodes de marketing. 

Reste à savoir si cette nouvelle action suffira à sortir Juul de la panade, la société semblant être actuellement l’ennemi public n°1 aux USA. Un ennemi public coupable du plus odieux des crimes, avoir fait baisser le taux de tabagisme outre-Atlantique. 

L’actu de Juul

Juul songerait à ouvrir des magasins à son nom

  • Publié le 5/06/2019

Une question étudiée « sérieusement » En novembre dernier, le fabricant de pod américain Juul annonçait l’arrêt des ventes de plusieurs de ses saveurs au sein des vape shops américain, …

Juul se lance en Corée du Sud

  • Publié le 23/05/2019

Des pods moins nicotinés qu’aux USA Après s’être récemment lancé, avec plus ou moins de succès, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suisse, au Canada et enfin en Israël, …

Juul améliore la traçabilité de ses pods pour prévenir le vapotage des jeunes

  • Publié le 18/04/2019

Comprendre la façon dont les mineurs se procurent ces produits Bien que la récente démission de Scott Gottlieb ait légèrement freiné les actions de la FDA ces derniers temps, la …

Annonce