Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Une nouvelle étude confirme l’efficacité de la vape pour le sevrage tabagique

Une nouvelle étude confirme l’efficacité de la vape pour le sevrage tabagique

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur
  • Point de vape

Des scientifiques ont étudié les résultats de plusieurs études concernant l’efficacité du vapotage pour arrêter de fumer. Selon eux, il serait 1,69 fois plus efficace que les autres substituts nicotiniques.

Un manque de données pour des recommandations, mais des résultats clairs

Bien que de très nombreuses études aient confirmé l’efficacité de la cigarette électronique pour arrêter de fumer, certaines associations et personnalités continuent de remettre en cause ce fait.

Il y a quelques jours, un nouveau travail scientifique (1) a été réalisé par 6 chercheurs du Department of Social and Preventive Medicine de la Medical University de Vienne. Leur but était d’étudier les résultats de toutes les études concernant l’efficacité du vapotage pour le sevrage tabagique parues dans les bases de données PubMed, PsycInfo et Embase.

Ils expliquent que les rapports sur l’efficacité de la vape « variant selon les recherches », ils ont souhaité réaliser une revue systématique et une méta-analyse afin d’évaluer les données actuellement disponibles.

Les auteurs du travail indiquent avoir obtenu un total de 13 950 études, publiées entre le 1er janvier 2014 et le 27 juin 2020.

Sur ces 13 950 études, 12 ont été identifiés comme « éligibles pour une revue systématique » et 9  pour des méta-analyses « à effets aléatoires ».

Selon leurs résultats, les participants aux travaux étudiés étaient 1,69 fois plus susceptibles d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique qu’avec un autre substitut nicotinique, et 2,04 fois plus susceptibles que ceux ne recevant que des conseils.

Pour les auteurs, ces résultats suggèrent que le vapotage peut être « plus efficace pour le sevrage tabagique » que les autres traitements nicotiniques. Ils notent toutefois que, compte tenu « du petit nombre d’études, de la conception hétérogène et de la qualité globale des preuves », il n’est « pas possible » de formuler des recommandations claires.


(1) Grabovac I, Oberndorfer M, Fischer J, Wiesinger W, Haider S, Dorner TE. Effectiveness of Electronic Cigarettes in Smoking Cessation: a Systematic Review and Meta-Analysis [published online ahead of print, 2020 Sep 17]. Nicotine Tob Res. 2020;ntaa181. doi:10.1093/ntr/ntaa181

Les dernières études sur la vape

Arrêter de fumer : 5 fois plus de chances avec...

Homme tenant une cigarette électronique
  • Publié le 11/03/2021

Les systèmes ouverts plus efficaces que les pods Hier, mercredi 10 mars, marquait la 37e édition du National No Smoking Day au Royaume-Uni, équivalent britannique de la Journée mondiale sans …

Un premier doctorat pour la cigarette électronique

  • Publié le 23/02/2021

Sébastien Soulet d’Ingésciences a soutenu sa thèse de doctorat sur le fonctionnement de la vape, mettant en évidence des points importants.

Étude : un risque de contamination « minuscule » via...

  • Publié le 16/02/2021

Le risque de propagation de la COVID-19 serait bien plus élevé en discutant qu’en inhalant la vapeur d’une cigarette électronique.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.