Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » UK : Une compagnie ferroviaire interdit l’e-cigarette pour le confort des passagers

UK : Une compagnie ferroviaire interdit l’e-cigarette pour le confort des passagers

    Annonce

L’utilisation du vaporisateur personnel ne sera plus autorisé à bord des trains ni dans les gares du sud londonien à compter du 26 juillet 2015, non pas pour des raisons sanitaires mais pour le confort des passagers.

Des interdictions de vapoter dans les trains et dans les gares se généralisent au Royaume-Uni

train-gare

Southern Railways exploite 156 gares et 2.300 trains quotidiens dans le sud de l’Angleterre

A compter du 26 juillet, l’utilisation de la cigarette électronique sera interdite au Royaume-Uni dans l’ensemble du réseau ferroviaire  exploité par la compagnie Southern Railway, gares et trains. Cette mesure concernera également Gatwick express, une navette  reliant l’aéroport londonien Gatwick et le centre de la capitale anglaise.

“Cette mesure n’a pas été prise pour des raisons sanitaires mais pour le confort des  passagers”, selon le porte-parole de Southern Railway.

L’interdiction sera en vigueur dans les 156 stations et 2 300 trains quotidiens opérés par la compagnie, d’autres comme Great Anglia, C2C et First Capital Connect ont déjà interdit le vapotage. Un porte-parole de First Capital Connect avait justifié cette décision pour que les passagers ne puissent pas penser que la cigarette était autorisée dans les trains.

Utiliser son vaporisateur personnel est interdit dans les bus, les trains et métros (TFL – Transport For London) de la capitale depuis 2014, des poursuites peuvent être engagées contre les fraudeurs.

De son coté, en l’absence de démonstration de la nocivité du vapotage passif, la Royal Navy a décidé d’autoriser l’utilisation de la cigarette électronique à bord de ses sous-marins.

En France, le vapotage est interdit par la SNCF dans les gares et dans les trains, malgré une décision de la cour de cassation favorable aux vapoteurs mais pas ou mal appliquée par la société des chemins de fer. Le projet de loi de santé, toujours en cours d’examen au parlement prévoit l’interdiction totale de vapoter dans les transports collectifs fermés.

 

Annonce

Review Author:Review Date: