Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Tripod RTA – Atmizone

Test : Tripod RTA – Atmizone

    Annonce

Le Tripod est un atomiseur reconstructible simple résistance, d’une polyvalence et d’une efficacité jamais atteinte jusqu’à aujourd’hui. C’est bien simple, du très serré au très aérien, il sait tout faire, et il le fait bien.

Note : l’atomiseur nous a été confiés en exclusivité. Il sera disponible prochainement chez Sweet and Vapes et sur le site de Atmizone

Le Graal de la vape

Il y a trois ans, Atmizoo sortait le Keras. L’atomiseur avait la particularité de proposer deux modes de fonctionnement : avec des résistances pré-fabriquées, il offrait une vape puissante et très aérienne (pour les critères de l’époque). Avec son plateau reconstructible fourni, sa vape était, au contraire, assez serrée.

Pendant ces trois années, le Keras fut le roi dans l’ombre, dominant de la tête et des épaules les atomiseurs saveurs sans remporter le succès qu’il méritait. Pendant ce temps, Atmizone continuait à travailler, sortant le Creek, premier dripper de la marque, puis le Vape Shell, sans doute l’atomiseur reconstructible pour Billet Box le plus populaire à ce jour.

Il était temps d’assurer la relève du Keras, mais c’est bien mal connaître Atmizone que de subodorer qu’ils se contenteraient d’en sortir une V2 améliorée. C’est un tout nouvel atomiseur qu’ils proposent, avec une recette, comme toujours chez eux, mélangeant les idées qui ont bien fonctionné sur leurs modèles précédents et un lot d’innovations pertinentes.

La première chose qui frappe dans le Tripod, c’est sa sobriété. Pas de gravure délirante, pas de design extravagant, les modeurs grecs aiment la simplicité, et ça se voit. Toutes les gravures, nom de l’ato, numéro de série etc. Sont situées sous la base. Juste, sur le top-cap, une petite encoche indique la position pour l’ouverture.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur39 mm
Contenance2 ml
Poids56 g
RemplissageDessus
Type de montageSingle coil
Plage d'utilisation10 - 100 W
Arrivée d'airde 1 à 5 mm
Drip Tip510
MatériauxAcier

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Du génie à l’état pur

Première chose que l’on remarque en démontant le Tripod : il n’y a pas de pas de vis. Le tank et le top cap tiennent par des encoches larges, ce qui leur permet de tourner librement. Pour ouvrir l’un ou l’autre, il suffit d’aligner les petits repères gravés et de les ôter, tout simplement. L’ensemble est bien maintenu, et il n’y a pas de risque d’ouverture accidentelle.

Le drip-tip en delrin noir est fixé sous le top cap par un petit boulon de la même matière pour assurer une stabilité supplémentaire. Très agréable en bouche, d’un diamètre interne de 4 mm, il peut être remplacé par n’importe que drip-tip 510de votre choix.

Le plateau est très simple. De larges vis de part et d’autres assurent la fixation des fils, avec des petits picots métalliques pour s’assurer que le montage reste bien en place. Des petites encoches indiquent ou placer votre coil pour obtenir la hauteur idéale. Une fois votre résistance fabriquées, vous n’avez qu’à poser votre tige support, visser, et c’est bon.

Une impressionnante ouverture d’air flow s’ouvre sous la résistance, permettant une vape très aérienne orientée cloud chasing. De 4 mm de large, elle suffira amplement à refroidir les coils les plus acrobatiques, d’autant qu’avec 7 mm d’espace entre les posts, il y a de quoi faire. Cette entrée d’aire est contrôlée par une bague d’air flow efficace, mais limitée par la taille du perçage. 

Lorsqu’on atteint les limites de cette bague, il suffit de placer un réducteur d’air flow. Il y en a quatre fournis, allant de 1 mm à 1,8 mm, pour un tirage très serré. Pensez juste à relever votre résistance d’un millimètre, pour garder la distance nécessaire au passage de l’air et compenser l’épaisseur de la pièce. 

J’ai testé le tripod avec un clapton à 100 watts, et un Inowire en 0.28 à 10 watts. Verdict : dans les deux cas, ça marche très bien. La vape est différente, bien sûr, mais très efficace. 

Autre astuce, la chambre d’atomisation. Assez grande, elle se voit adjoindre une pièce qui sert de réducteur, elle même fixée par une vis percée qui réduit le diamètre de la cheminée. Ceci, pour adapter la chambre d’atomisation et la cheminée à son type de vape. Mais le coup de maître est ailleurs : besoin de refroidir votre vapeur pour des fruités ? Retirez la chambre d’atomisation, et la température baisse en flèche. Envie d’un gourmand ? Remettez là en place, et vous aurez une vape chaude dans une chambre réduite où votre coil aura quand même de la place. 

Le packaging est complet : atomiseur, pièces de rechange, y compris un pyrex supplémentaire, réducteur de chambre et de cheminée (qui arrivent pré-installés), réducteurs d’air flow, mode d’emploi, il ne manque rien. 

Remplissage par le dessus et contrôle de liquide complètent le portrait. Aucun problème d’alimentation ou de fuite n’a été constaté pendant nos tests. Correctement monté, le Tripod ne connaît pas le dry hit et ne laisse pas une goutte s’échapper. 

Un autre tank viendra augmenter la capacité dans le futur, mais si 2 ml peuvent sembler un peu court, le Tripod est un vrai chameau. A résistance et puissance équivalente, je tiens aussi longtemps avec les 2 ml de l’Atmizoo qu’avec mon Leto 22 mm et son réservoir de 3,5 ml. 

En résumé

On aime

  • Polyvalence extrême
  • Coffret complet
  • Facilité d'utilisation et de montage
  • Saveurs bien présentes
  • Consommation presque symbolique
  • Finitions parfaites
  • Intelligence de conception
  • Sobriété du design

On n’aime pas

  • Un point négatif ? Vous avez lu la revue ?

Conclusion

5 /5

Atmizone signe avec le Tripod un atomiseur qui fait honneur à son histoire : élégant et sobre, ingénieusement conçu, performant, complet, il deviendra rapidement une référence et un allié de taille dans votre vape all day. Souhaitons que ce soit enfin pour enfin pour Atmizoo la consécration que cette marque a largement mérité.

Le Tripod RTA en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *