Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Scion – Innokin

Test : Scion – Innokin

Innokin revient un peu tardivement dans le “politiquement incorrect”, en assumant pleinement ses choix de production pour des atomiseurs réservés au Sub-ohm.

Non, ceci n’est pas un échappement sport de voiture de course mais l’image pourrait ne pas être si idiote que cela tant le nouvel atomiseur d’Innokin est typé sub-ohm. Si vous cherchez un clearomiseur classique pour vaper cool en lieu et place de votre cigarette, passez votre chemin. Ceci reste un atomiseur relativement extrême pour la pratique d’une vape en sub-ohm faite pour envoyer les plus gros nuages de vapeur possible. Innokin a bien pensé les résistances qui vont avec et soyez prudents avec votre matériel car les puissances nécessaires sont de l’ordre de 70 à 200 watts. Il faut donc être équipé correctement. La MPV4 d’Innokin est d’ailleurs toute indiquée.

Lors de mes tests précédents des atomiseurs Innokin, le seul qui m’avait convaincu véritablement était l’ancêtre iClear 30S et plus récemment le iSub V. Et aujourd’hui il faut reconnaitre, même si ce n’est pas mon style de vape, que ce Scion offre bien ce qu’il propose : en langage fleuri, il “déboite” cet atomiseur.

Bien sûr le Scion offre la possibilité à tous de pouvoir faire de gros nuages et d’apprécier une vape puissante sans avoir à construire sa résistance, mais là encore je dois vous avouer que cette vape ne m’intéresse pas plus que cela, et même si mes goûts ont fortement évolué je ne suis pas, bien au contraire, à la recherche du plus gros cloud. Je recherche de la densité sans appauvrissement des qualités gustatives de mes liquides préférés. A tout dire j’ai trouvé mon bonheur avec le Corona de chez Steampipes qui, sans jouer dans la même cour, est tout de même l’un des atomiseurs conçus pour une vape puissante et dense.

Deux énormes résistances d’une efficacité hallucinante pour un usage simplissime.

Au premier regard, et comme toujours avec Innokin, on est surpris par un rapport qualité prix assez incroyable. On se rend aussi vite compte qu’il s’agit bien d’un atomiseur sub-ohm en jetant un rapide coup d’oeil à la taille des résistances dont le diamètre ne laisse place à aucun doute. La conception est assez classique, à savoir un tank en pyrex qui vient se loger sur un gros joint blanc et une résistance énorme à visser, et sur la base, et dans la colonne d’air centrale qui inclut le top cap. Pour rendre la pratique du sub-ohm envisageable, il propose un airflow très ouvert et aérien ainsi qu’un drip tip ultra large de 13 mm en liaison directe avec le coil. Cet air flow très aérien limite à mon sens l’utilisation de cet atomiseur à l’inhalation directe, ce qui reste cohérent avec la pratique du sub-ohm ou du cloud chasing.

A cet égard les deux types de résistances utilisent des coils verticaux, la première utilise un énorme coil de Kanthal de 0.28 ohm dont la plage d’utilisation se situe entre 100 et 200 W et la seconde un triple coil vertical de 0.5 ohm toujours en Kanthal dont l’utilisation est donnée entre 70 et 110 watts. La première résistance est franchement trop délirante pour moi car à 100 watts elle procure déjà une telle vapeur et une telle chaleur, que la vape n’est à mon sens qu’une vape de foire. De plus elle consomme pas loin de 3.5 ml à l’heure. En revanche la seconde est carrément surprenante car avec ces triples coil elle permet plus d’échange air/liquide et donc procure, malgré un large flux d’air, une restitution des goûts de vos liquides assez honnête.

Innokin a conservé le système d’adaptation du tank pyrex sur la tête. Ce dernier ne vient plus se visser dessus mais simplement se clipper jusqu’à entrer en contact avec un joint. Ce système est plus pratique, mais du coup il devient très facile d’enlever ce tank par mégarde. En effet le remplissage se fait par le haut en dévissant le drip tip noir et si ce dernier est serré trop fort vous pouvez dévisser l’ensemble et vous retrouvez avec du liquide partout. Innokin a même eu la délicatesse de mettre un tank de remplacement et c’est une bonne chose car ce tank pyrex, de par les chaleurs excessives encaissées, peut se casser assez rapidement en cas de chute.

Naturellement c’est la bague du bas qui intègre tout le système d’airflow, qui reste bien fini, et le mécanisme de la bague de réglage, via des crans et deux larges trous d’aération, est simplement bien pensé car il ne se dérègle pas à l’usage. Les trous d’aération sont d’ailleurs suffisamment larges pour accepter n’importe quelle pratique. Le plot de connexion est toujours indépendant du plot de la résistance laissant votre Mod ou votre batterie toujours propre, ce qui confère une plus grande longévité à vos connectiques. Et pour finir, on pourra tout de même regretter une manipulation de cette bague pas très aisée quand le tank est vissé sur une box.

Pour revenir sur cet airflow, il est assez bien conçu car il permet des réglages assez précis si l’on veut diminuer l’entrée d’air. J’ai en effet largement préféré les triples coils qui nécessitent de fait moins d’air que la grosse mono-coil. Je vape donc sur ce Scion avec une ouverture de 3 mm sur les 15 mm offerts. Et c’est là où cet airflow est intéressant car contrairement à d’autre Sub-ohm le bruit n’est pas insupportable malgré cette réduction. Aucun sifflement gênant.

Caractéristiques :

  • Contenance : 3.5 ml
  • Diamètre : 24 mm
  • Diamètre du drip tip : 13 mm
  • Longueur : 49 mm et 37 mm sans le drip tip
  • Pas de vis : 510
  • Poids : 49 g
  • Drip-tip : plastique, dévissable pour permettre le remplissage
  • 2-vertical-coil en kanthal
  • Résistances : 0.5 ohm et 0.28 ohm
  • Réservoir : en verre (pyrex)
  • Accessoire : un tank de remplacement et des joints de secours
  • Système d’arrivée d’air réglable
  • Matière : inox

Assemblage des plus simples et remplissage par le haut efficace.

L’assemblage des cinq pièces est simple et sans aucune surprise, à l’exception de ce drip tip noir qui se visse et se dévisse sur un top cap sans aucune aspérité, ce qui peut rendre l’opération très délicate. Pensez donc à ne pas trop le serrer sur le top cap.

D’autre part, ces grosses résistances nécessitent à mon sens un amorçage préalable assez long avant la première utilisation car les 5 minutes évoquées dans le mode d’emploi avant de pouvoir vaper sereinement ne sont pas à mon sens suffisantes. N’hésitez pas à déposer 4 ou 5 gouttes de liquide directement sur le coil, cela vous permettra de ne pas brûler directement vos résistances, et ceci est d’autant plus valable avec des puissances aussi élevées.

L’arrivée du liquide se fait par deux gros trous en bas de la résistance et je n’ai pas eu à déplorer de goût de brulé ou autres sensations sèches, ce qui prouve que ces ouvertures d’alimentation sont largement suffisantes pour approvisionner en liquide cette nouvelle et grosse résistance de 0.28 ohm. Reste à prendre garde à ne pas vaper sans liquide car au regard de la puissance nécessaire, vous allez très vite brûler le coton.

Nouvelle résistance en 0.28 ohm et 0.5 ohm en kanthal. Pour ma part je préfère largement celle de 0.5 ohm en triple coil car elle est moins aérienne que l’autre, qui l’est franchement trop, et surtout qu’elle permet une restitution bien supérieure des qualités gustatives de vos liquides. Elle nécessite de plus une puissance de fonctionnement moindre, et pour moi les 70 watts étaient tout à fait suffisants. Et quand bien même je me trouve au minimum de la plage d’utilisation, la vapeur produite est déjà énorme.

Rappelons qu’il faut absolument utiliser un accu capable de supporter le sub-ohm sans surchauffer, voire pire. 

Une vape au final assez onéreuse

Cet atomiseur ne sera pas un all day car le coût d’usage peut vite se révéler énorme tant en prix de résistance qu’en surconsommation de liquide.

Quoi qu’il en soit cette résistance et ce Scion en général sont ultra efficaces car ils remplissent à merveille la destination première de créateur de nuage. On aime ou pas, mais ça marche fort, il faut le reconnaitre. Comme je l’ai aussi pas mal décrié, le prix des résistances devra être assez élevé en comparaison par exemple, à l’utilisation de 10 cm de Kanthal avec un bout de coton sur un bon reconstructible, qui peut lui aussi satisfaire vos envies de nuages mais aussi se prêter à une vape plus cool et moins extrême.

Pour le rendu gustatif du Scion, il faut bien reconnaitre que ce n’est plus franchement leur préoccupation première et pour moi ils sont toujours assez pauvres et particulièrement déformés. Le mieux sera de vaper sur du zéro nicotine ce qui de nos jours peut être un argument de poids en particulier pour ceux qui sont passés au DIY. Cette remarque sera donc à nuancer en fonction de la résistance que vous choisirez, valable pour la 0.28 ohm mono coil mais pas pour la triple coil.

Un usage presque limité à la technique d’inhalation directe.

Comme je le précisais en introduction et si vous êtes nouveau venu dans la vape, sachez que pour apprécier au mieux ce Scion, vous devrez au préalable réinventer votre façon de vapoter. En effet pour faire de gros nuages il faut passer par une inhalation directe. Pour ma part je ne vape plus que de cette façon mais sans pour autant faire de gros nuage. Au lieu de faire comme avec vos anciennes cigarettes de tabac, une première aspiration puis une seconde pour faire descendre le diable dans vos poumons, vous devrez ici faire entrer directement l’air dans vos poumons, comme si vos respiriez normalement en fait. De cette façon, vous pourrez faire passer un grand volume d’air au travers de votre résistance et par conséquent dégager le brouillard voulu.

En résumé ce Scion a besoin d’air et de puissance pour vous offrir tout son potentiel.

NDLR : l’inhalation directe suscite des interrogations scientifiques (en anglais) car si la vapeur d’e-cigarette offre une réduction des risques considérable face au tabac fumé, elle n’est pas exempt de toxines. En dehors des risques de surchauffe, l’inhalation directe en Sub-ohm peut augmenter le volume de vapeur inhalé (qui peut être multiplié par 5) et exposer potentiellement l’utilisateur à des risques plus importants pour sa santé que dans le cadre d’une utilisation plus conventionnelle (simple résistance, inhalation indirecte, en dessous des 4V).

Attention à la chaleur excessive

Pour un retour concret de mon utilisation au cours de ce test, j’ai utilisé une MPV4, la résistance de 0.5 ohm donnait un résultat optimal pour moi vers 70/80 w. Vapeur incroyable mais le Scion atteint très rapidement une chaleur extrême rendant presque brûlante la base de l’atomiseur. Soyez donc prévoyant en ce qui concerne le choix de votre matériel (batterie/mod/box) que vous lui adjoindrait.

En résumé

Points positifs :

  • Power vaping assumé et efficace / volume de vapeur énorme
  • Contenance de 3.5 ml s’évaporant à une vitesse incroyable
  • Résistance BVC sub-ohm très aboutie et disponible en 0.28 ohm et 0.5 ohm
  • Démontable et lavable
  • Airflow très aérien et propice aux énormes nuages de vapeur
  • Large préférence pour la résistance triple coil de 0.5 ohm

Points négatifs :

  • Contenance trop limite par rapport à la consommation
  • Prix des résistances ?
  • Usage limité à sa cible
  • Nécessite un mod/batterie très puissant
  • Manipulation de l’airflow pas aisé quand le Scion est visé sur une box
  • Consommation dantesque

Conclusion

Note de 3.5/5 avec les limites d’usage et la résistance triple coil et note de 2.5/5 avec la résistance mono coil 0.28 ohm.

Ce Scion offrira aux vapoteurs lambda qui restent allergiques aux reconstructibles la possibilité en toute simplicité d’avoir accès au sub-ohm. Ce n’est pas le premier ni le dernier, mais ce Scion n’a aucun défaut vis-à-vis de sa cible. Si vous voulez vous transformer (en connaissance de cause) en machine à vapeur c’est atomiseur est fait pour vous. Si vous voulez une vape dense, puissante et pas trop dégradée en restitution des goûts de vos liquides, optez pour la résistance 0.5 ohm triple coil qui m’a tout de même agréablement cueilli.

Scion – Innokin en images

Name of Reviewed Item: Scion - Innokin Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/04/scion.jpg Review Author:Review Date: