Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Samdwich RDA – Across Vape

Test : Samdwich RDA – Across Vape

  • Par , le 30/11/2022 à 17h47
    Annonce

Le Samdwich RDA d’Across Vape est très polyvalent dans la gamme des drippers prévus pour la vape directe. Grâce à quatre réglages différents, il passe aisément d’un tirage direct restrictif à très aérien. Son plateau de montage quelque peu old school est simple d’utilisation et permet l’emploi d’un bon nombre de coils différents.

Un dripper sobre et compact

Le Samdwich RDA est le fruit de la collaboration entre les fabricants chinois Across et Dovpo. Ce petit dripper, de 22 mm, est prévu pour une utilisation en DL et a, sur le papier, tout pour être une petite bombe de saveurs : un plateau de montage simple coil, un système de réglage du flux d’air polyvalent et un drip tip 510. En réalité les sensations de vape sont plutôt décevantes. Même si la vapeur est dense, le rendu aromatique est en dessous de ce que l’on peut espérer d’un dripper de ce format.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur27,6
Poids35 g
Option BFPin BF inclus
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon le montage
Arrivée d'airpar le haut
Drip Tip510
Matériauxinox

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Pin BF
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Une qualité de fabrication sans faille

Réalisé en inox et disponible en deux coloris, le Samdwich RDA est exempt de tout défaut de fabrication. Surmonté d’un drip tip 510 en delrin, le top cap est percé de différents trous sur sa circonférence. Ils assurent les différents réglages de l’airflow. Il se désolidarise du baril simplement en tirant dessus. L’étanchéité des deux pièces est assurée par un joint en silicone.

Le système top airflow offre quatre réglages différents : un trou de 1,8 mm, deux de 1,6 mm, quatre de 1,25 mm ou une rainure de 3,6 x 1,8 mm. Chaque type de perçage est doublé en opposition pour permettre au flux d’air d’englober la résistance de chaque côté. Cet ensemble permet de passer d’un tirage DL restrictif à très aérien. Pour choisir le réglage, il suffit d’aligner la gravure représentant le type de perçage choisi situé sur le top cap, au Samdwich gravé sur le baril.

Deux ergots taillés dans la base du baril assurent son bon positionnement sur le plateau de montage. À l’intérieur, la chambre d’atomisation en forme de cône est ultraréduite. Sur sa partie supérieure, les deux lumières permettent d’emmener les flux d’air vers la résistance.

 

Sous le Samdwich RDA, on trouve les gravures rappelant le nom de l’atomiseur, son numéro de série ainsi que les pictogrammes habituels. La connectique 510 dépasse suffisamment pour une utilisation sur mod méca hybride. Dans la pochette des pièces de rechange, on trouve un pin percé pour une utilisation sur une box bottom feeder ainsi qu’un second pin plein.

Un plateau de montage classique

Même s’il ne fait que 22 mm de diamètre, le deck offre une large place pour le montage. Réalisé assez classiquement, il est bien pensé. Deux larges entailles placées sur le pourtour en face des posts  facilitent la pose de la résistance. Deux ergots encadrent les vis de montage et empêchent les pattes de glisser lors du serrage. Un large isolateur en peek assure l’isolation électrique du pôle positif de l’ensemble. Un joint torique assure le maintien et l’étanchéité du baril sur le plateau de montage. Sa rétention est parfaite.

Les vis de serrage ont une empreinte plate de 4. On en trouve deux supplémentaires dans la pochette des pièces de rechange ainsi que deux autres de type Philips. La pose de la résistance ne pose pas de problème particulier. Les ergots situés de chaque côté des vis permettent l’utilisation de coil roulé en sens horaire ou anti horaire. Le positionnement final, quant à lui, demande un peu de précision et peut s’avérer fastidieux. Across préconise de poser l’axe pour rouler la résistance sur les gorges situées sur le haut du plateau de montage. Placé de la sorte, le rendu des saveurs n’est pas optimal. Nous préférons légèrement baisser le coil. C’est cette opération qui peut s’avérer compliquée. La pose de la fibre est facile. Il suffit de laisser suffisamment de longueur pour poser les extrémités dans le fond de la cuve.

À l’utilisation, le Samdwich n’est pas à la hauteur de nos attendus.

Testé en premier avec un alien mtl roulé sur un axe de 2,5 mm, la densité de vapeur est faible et le rendu aromatique très décevant même sur le réglage d’airflow le plus restrictif et dans la plage de puissance idéale pour le montage.

Un second essai avec un fused clapton 3 x 28/36 en Ni80 roulé sur un axe de 3 mm s’est avéré un peu plus concluant. Néanmoins, même si la production de vapeur est plus dense, le rendu des saveurs lui est tout juste moyen et manque grandement de nuances. On note également que le dripper devient bruyant quand on l’utilise sur le réglage du plus gros airflows.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Polyvalence de l'airflow
  • Compacité

On n’aime pas

  • Saveurs fades
  • Positionnement du coil fastidieux

Conclusion

4,1 /5

Le Samdwich d’Across Vape est un joli petit dripper simple coil en 22 mm. Sa qualité de fabrication est sans faille. Pensé pour la vape DL, son réglage d’airflow est polyvalent et permet de balayer toutes les possibilités de cette gamme. Il manque tout de même cruellement de saveurs et le positionnement de la résistance demande de la minutie si l’on ne veut pas se retrouver avec un dripper totalement dénué de sensations. C’est dommage car il reprend tous les codes de l’excellence.

Le Samdwich en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.