Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Seri RDA – Hellvape

Test : Seri RDA – Hellvape

  • Par , le 25/05/2022 à 15h06
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Coutumier dans la réalisation de drippers, Hellvape change de dimension avec le Seri RDA. Il a pour particularité de pouvoir être utilisé avec deux ou trois coils montés non pas en parallèle mais en série. Un dripper pour une vape énergique !

Sobriété et efficacité

Annoncé pour délivrer une puissance maximale de 200 W, le Seri RDA s’adresse aux amateurs de grosse vape.

Hellvape déconseille vivement son utilisation sur mod méca. Cependant, pour pouvoir être utilisé dans des conditions optimales, il est nécessaire de le monter soit sur un mod méca ayant deux ou trois accus montés en série, ou sur une box PWM avec 2 ou 3 batteries en séries suivant le nombre de coils montés. Ce matériel s’adresse donc à des vapoteurs expérimentés ayant une parfaite maitrise de la loi d’ Ohm et des associations d’accus en série. 

Caractéristiques techniques

Diamètre26 mm
Hauteur35mm
Poids51 g
Option BFPin BF inclus
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagedouble et triple coil
Plage d'utilisationselon le montage
Arrivée d'airsur le coté
Drip Tip810
Matériauxinox

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Pin BF
  • Résistances
  • Outil
  • Mode d'emploi

Un dripper très bien fini

Entièrement réalisé en inox, le top cap accueille un drip tip au format 810 en delrin noir. Pour le retirer de la chambre d’atomisation, il suffit de le tourner pour fermer les airflows. Cette action permet de le désaccoupler en tirant dessus. Le réglage du flux d’air se fait à l’aide de 2 x 13 trous diamétralement opposés.

Située entre les airflows, une discrète gravure rappelle son nom. Sur la partie supérieure du dripper, trois ailettes permettent de le refroidir. L’ensemble est harmonieux et parfaitement fini. La connectique 510 dépasse suffisamment pour être monté sur mod méca hybride. Un pin 510 percé est fourni dans les pièces de rechange pour une utilisation sur une box bottom feeder. 

   

Un plateau de montage pouvant accueillir jusqu'à trois coils en série

Doté d’une cuve profonde de 6 mm, le deck est de type postless. Les six posts de montages sont équipés de vis plates de très bonne facture permettant le montage de deux ou trois résistances. Deux joints en caoutchouc assurent la liaison avec la chambre d’atomisation. Leurs rétention est parfaite. Une encoche empêche la rotation de la chambre et permet de parfaitement positionner les airflows en face des coils.

Le montages des résistances ne pose aucun problème particulier. L’outil fournit avec le dripper permet de couper les pattes à la bonne longueur (5 mm).  Les coils tombent naturellement en face des airflows. Pour un montage en dual, il est nécessaire de positionner, dans les deux posts du centre, le shunt qui permet de fermer le circuit électrique.

Pour un montage en triple coils, il suffit de retirer le shunt et placer la résistance dans l’emplacement. Hellvape ayant judicieusement surélevé les deux posts du centre, la résistance n’est donc pas masquée par les deux autres. La pose de la fibre ne présente aucun problème particulier non plus. Il suffit d’en déposer les extrémités dans le fond de la cuve.

À la vape, avec deux framed staple stabilisés à 0,4 ohm, montés sur un mod méca équipé de deux accus en série, la production de vapeur est dense, la vape est chaude et les saveurs vraiment au rendez-vous.

Monté avec trois fused clapton, le montage a une valeur finale de 0,65 ohm. On change alors de dimension.

Testé sur une box PWM 3S à 10 Volt (150W), la vape est agréable, dense et très aromatique. A 11,5 Volt (203W), le dripper est juste tiède et la qualité des saveurs ainsi que la densité de vapeur sont très bonnes. A 12 Volt (221W), la vapeur est très chaude mais les saveurs restent bien présentes. C’est, pour nous, la limite acceptable d’utilisation.

Qu’il soit utilisé avec deux ou trois résistances, le Seri RDA est un redoutable producteur de vapeur avec des saveurs bien présentes.

Bien entendu, et comme nous l’avons indiqué, le Seri RDA est réservé à un public averti. Une utilisation sur un mod méca demande une parfaite compréhension d’un montage en série et de la loi d’Ohm.

En résumé

On aime

  • Possibilité de monter 2 ou 3 résistances en série
  • Simplicité de montage
  • Qualité de réalisation
  • Grosse production de vapeur
  • Bonne restitution des saveurs

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

4,7 /5

Avec le Seri RDA, Hellvape frappe fort dans la catégorie des drippers série. Son montage ne pose aucun problème. On peut le passer de trois à deux coils sans avoir à refaire entièrement le montage, simplement en retirant la résistance centrale pour la remplacer par le shunt. Les saveurs sont très bonnes, à tel point que le matériel nous a impressionné. Ce type de produit n'étant pas fait pour être utilisé sur des box électroniques à puissance variable, il est évident que ce RDA s'adresse exclusivement à des vapoteurs expérimentés ayant une parfaite maîtrise de la loi d'ohm pour une utilisation sur mod méca.

Le Seri RDA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.