Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : DV Pod – Innokin

Test : DV Pod – Innokin

  • Par , le 15/05/2019 à 16h00
    Annonce

Innokin met à jour sa gamme de pods en lui greffant ses dernières résistances. Et ces dernières, les 3D Plex ont un réel intérêt pour la restitution des saveurs. Nous avons donc un bon pod à découvrir avec ce DV.

Stormtrooper pod

N’est-ce pas frappant, ce subtil mélange entre SF et années 80 ? Le design de ce pod est réussi, cohérent, très agréable en main et en bouche, contrairement à beaucoup de pods dans ce format. Il semble par ailleurs robuste, performant, et assez autonome pour tenir une journée de station dans le désert de Tatooine, sans dépareiller avec la tenue de StormTrooper. 

Ouf, nous pourrons vaper pendant la future guerre intergalactique.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du DV Pod d’Innokin

Type de matériel pod
Dimensions mod 76 x 42 x 20 mm
Batterie 500 mAh
Capacité du réservoir 2,8 ml
Plage d’utilisation 12 à 15 W
Résistances 3D Plex
Poids du kit 62 g

Présenté dans une boite blanche, le pod DV est accompagné d’un câble USB, d’un réservoir de rechange et d’un mode d’emploi.

Simple et solide

Comme tout pod qui se respecte, le DV est constitué de deux éléments : une batterie et un réservoir interchangeable et remplissable. La coque semble être en alliage de zinc, qui donne en tout cas une belle impression de solidité, chose peu habituelle pour un pod.

Le réservoir se clipse fermement dans la batterie. Il ne sort pas tout seul de son logement, tout en étant facile à retirer. Il a un sens, avec un détrompeur qui permet de ne pas risquer de le mettre à l’envers. C’est la petite languette visible au centre de cette photo.

Le réservoir se remplit par le bas, après avoir soulevé le petit bouchon de silicone. Il n’y a qu’un seul trou, mais il est ovale et assez large pour laisser l’air s’échapper du réservoir en mettant l’embout de sa fiole sur le côté. Il n’y a donc pas de refoulement d’e-liquide, le système est pratique.

La prise micro USB est sous le pod. Elle permet de le recharger assez rapidement (une heure en gros) et de vaper pendant la charge.

Enfin, l’embout est assez large mais agréable pour les lèvres, et bien adapté à la vape qu’il propose.

Boite manuelle ou automatique

Curieusement, le pod DV est équipé à la fois d’un déclencheur automatique et d’un bouton de mise à feu. Concrètement, si on tire une bouffée sans appuyer sur le bouton rond, le pod déclenche la vape automatiquement et de manière assez réactive. Et si on appuie sur le bouton en même temps… c’est pareil. Alors pourquoi ?

C’est que le DV, pour convenir au plus grand nombre, offre une vape qui n’est ni directe, ni indirecte, elle est pile entre les deux. Il permet à la fois une inhalation indirecte mais assez ouverte, qui ne fait pas creuser les joues, et une inhalation directe très modérée. C’est un compromis intéressant, probablement à l’origine du double système de déclenchement. En inhalation indirecte, si on aspire tout doucement, le déclencheur automatique risque de ne pas se mettre en route, il est alors utile d’avoir un bouton. Dans les faits, le déclencheur automatique marche bien, il est rare qu’il ne fonctionne pas, mais ça peut arriver.

Par ailleurs, le bouton de mise à feu s’illumine pour signaler l’état de charge de la batterie avec un code couleur, mais il y a aussi un deuxième bouton, dissimulé. C’est le trait bleu, à droite du sigle DV. Il sert à régler la puissance, sur une petite plage : 12, 13, 14 ou 15 W.
Ça parait peut, mais c’est suffisant pour la gamme de tirage : 12 ou 13 W pour l’inhalation indirecte, et 14 ou 15 W pour l’inhalation directe.

Une belle intensité de vape pour un pod

Avec l’EQ, Innokin proposait une vape très dynamique, avec une sensation de hit très supérieure à la moyenne. Le DV propose un entre-deux. La vape est plus soutenue que sur un pod classique, assez proche de celle d’un clearomiseur à la même puissance. Le hit bien présent, mais reste doux, plus approprié pour ceux qui aiment le hit sans que ça ne pique trop.

Concernant les saveurs et le volume de vapeur, là aussi, le DV est très proche d’un bon clearomiseur. Les saveurs sont bien présentes, fidèles, les sensations sont bonnes, bien meilleures que sur les pods habituels. Il est probable que cette bonne restitution des saveurs soit en partie du aux nouvelles résistances d’Innokin, les 3D Plex.

Les 3D Plex, qu’est-ce que c’est ? Innokin utilise des plaques de métal ajourées pour faire ses résistances. En creusant des rayures dessus, la surface de chauffe est augmentée et améliore la vape. Pour avoir essayé trois matériels de la marque qui font appel à cette technique, je peux affirmer qu’il y a une différence de rendu, dans le bon sens.

Bref, le DV est un excellent pod, comparable aux Rolls du genre, l’Orion de Lost Vape, ou au Nord de Smok par exemple. Sa seule limite, c’est son tirage, qui ne permet pas une vraie inhalation directe serrée. Mais ce n’est pas un défaut, c’est un choix,

En résumé

On aime

  • La qualité de fabrication
  • Le réglage de puissance
  • La qualité de vape, proche d’un vrai clearomiseur
  • Le tirage mi-direct, mi-indirect
  • L’ergonomie agréable

On n’aime pas

  • Pas de MTL vraiment restrictif

Conclusion

4,5 /5
 

Le DV Pod d’Innokin fait partie des quelques pods qui offrent une vape vraiment intéressante, autant ou presque qu’un bon clearomiseur, le format compact en plus. Sa vape est très satisfaisante, à la seule condition de ne pas avoir besoin d’un tirage très serré, qu’il ne propose pas. En contrepartie, si on aime les tirage un peu ouvert, son réglage de puissance permet d’avoir toujours une vape intense et satisfaisante.

 

Le DV Pod d’Innokin en images

Les derniers articles sur la marque Innokin

Test : Kit Adept Zenith – Innokin

  • Publié le 17/09/2019

Le kit Adept d’Innokin est parfait pour débuter la cigarette électronique. Solide, fiable et facile à l’emploi, il procure avec le clearomiseur Zénith une vape de qualité

Test : Pod Gala – Innokin

  • Publié le 8/08/2019

Annonce

Test : kit Plexar / Plexus – Innokin

  • Publié le 23/05/2019

Si le clearomiseur Plexus d’Innokin est excellent pour la vape puissante, le mod Plexar fait prendre un risque en permettant d’utiliser un accu 18650 à 100 W.

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles ! [wysija_form id=”2″]

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *