Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : EQ – Innokin

Test : EQ – Innokin

  • Par , le 28/08/2018 à 13h35
    Annonce

Innokin est devenu un vrai spécialiste de la vape en inhalation indirecte et du matériel permettant aux débutants de mettre toutes les chances de réussite de leur côté. Avec ce EQ, la marque explore une vape plus vigoureuse, sur la base d’une innovation : utiliser dans un pod des résistances différentes, les plexus, constituées non pas d’un fil, mais d’une grille. Le résultat est intéressant.

Est-ce vraiment un pod ?


Manifestement oui : il en a le format (8,8 cm) et la batterie (800 mAh). Notons au passage que ses finitions sont bonnes, et que son revêtement mat ne prend pas les traces de doigts.


Comme sur les autres pods, le réservoir remplissable contient la résistance et se glisse sur la batterie.


Pour remplir ce réservoir, avant de l’insérer, il faut tourner sa partie inférieure, pour découvrir 2 trous. Le réservoir est en deux parties, à remplir séparément.


Une prise USB permet de recharger la batterie en une heure à peu près.


Avant de vaper, il convient de retirer le capuchon, en le pressant sur le côté, pour découvrir un embout assez large, mais parfaitement ergonomique pour les lèvres. La vape se fait en inhalation indirecte, comme sur tous les pods.

OK, c’est donc un pod. En quoi est-il différent ?

Alors que la plupart des pods n’ont pas de bouton et un seul mode de fonctionnement, le EQ n’est pas automatique, il a un bouton de mise à feu.


Ce bouton a 3 fonctions : la mise à feu pour vaper, l’allumage ou l’extinction du pod en trois clics, et le choix entre deux puissances : 13,5 et 15,5 W. Pour changer de puissance, il faut d’abord éteindre le pod, puis maintenir le bouton pressé jusqu’à ce que la LED change de couleur : blanc = 13,5 W, rouge = 15,5 W. La différence parait faible, mais elle est sensible, nous y reviendrons.


Mais la principale différence ne se voit pas : c’est la nature de la résistance intégrée dans le réservoir. Elle fait appel à une grille plutôt qu’à un fil, promettant plus de saveurs et de hit. Et en effet, son hit est puissant, très puissant, alors le défaut des pods est souvent d’offrir un hit un peu faible.

Concernant les saveurs et la production de vapeur, la grille ne me parait vraiment changer la donne par rapport à de bons pods classiques, elles sont dans la bonne moyenne et c’est assez normal : les résistances en mesh demande plus de puissance, et produisent en général une vapeur plus onctueuse, mais pas plus de volume.
Au final, la différence, c’est que le EQ est au niveau de ses meilleurs concurrents, mais en plus “pêchu”, beaucoup plus pêchu.

Innokin annonce aussi une plus grande longévité de la résistance. Je ne peux pas encore le confirmer, je ne l’ai pas assez vaper pour rincer la résistance, mais a priori, il est vrai que dans d’autres systèmes, les résistances en mesh ou en grille durent beaucoup plus longtemps que leurs homologues en fil.

Revue technique


Le EQ est livré dans une boite blanche, accompagné d’un câble et d’un mode d’emploi. Il n’y a pas de réservoir de rechange dans le pack, ils sont vendus séparément, en boites individuelles (au premier plan).

Les caractéristiques essentielles du EQ Pod d’Innokin

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 88 mm sur 35 sur 15
Batterie 800 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 2 ml
Plage d’utilisation 13,5 ou 15,5 W
Poids du kit 53 g

Petites observations techniques

La pèche, la patate, la gouache !
À nul autre pod, cette entrée en matière du plus célèbre des reviewers français sur le Tube ne correspond mieux : il a une patate d’enfer ! Du coup, il est intéressant de se demander comment il fait et quelle conséquence cela peut avoir sur l’autonomie.

Comment ? C’est simple, c’est la nature de la résistance. Ces grilles sont très fines, elles chauffent donc plus vite et sur une plus grande surface que les fils, elles ont donc plus de pêche, CQFD. Leur valeur de résistance est aussi plus faible, ce qui fait augmenter la puissance, qu’il faut ici maîtriser. Avec une batterie classique de 3,7 V, nous aurions une puissance de 28 W, ce qui serait beaucoup trop pour ce genre de vape indirecte. Innokin a donc équipé son pod d’une batterie et d’une électronique qui produit 2,6 V pour 13,5 W de puissance, ou 2,8 V pour 15,5 W.


Pour simplifier, le EQ a plus la pêche parce qu’il consomme plus d’énergie, et la batterie de 800 mAh ne durera pas aussi longtemps que sur un pod classique. On peut compter sur 130 à 160 bouffées, soit l’équivalent de 10 à 15 clopes. Cela pourrait paraître insuffisant pour tenir une journée avec un pod classique. Mais la gouache de celui-ci fait qu’on a besoin de moins de bouffées pour assouvir ses besoins en nicotine, à taux égal dans le liquide.

Pour résumer : si tu aimes le hit et que tu veux vaper plus fort mais moins souvent, c’est le pod qu’il te faut ! Selon mon expérience personnelle, avec un liquide en sels de nicotine dosé à 20 mg, on a sa dose en 5 bouffées avec le EQ, contre 12 en moyenne pour une clope, et 10 à 15 avec un pod classique. Bref, ce pod n’est pas seulement innovant, il est excellent, à une seule condition : aimer et supporter un hit important.

Petite observation narquoise

Malgré la qualité manifeste de conception et de réalisation de ce pod, Innokin a oublié un truc tout bête. Lorsque l’on change la puissance de vape, la LED passe de rouge à blanc, ou inversement. Mais quand on vape, le bouton s’illumine en blanc, pour confirmer la mise à feu, quelle que soit la puissance choisie. Pour la connaitre il faut éteindre et rallumer le pod : à l’allumage, la LED clignote en blanc ou en rouge suivant la puissance en cours. Ce n’est pas rédhibitoire, juste un petit détail oublié.

En résumé

On aime

  • Le rendu des saveurs
  • La satiété rapide en nicotine
  • Le hit très fort
  • La vape dynamique
  • La qualité de finition
  • L’autonomie

On n’aime pas

  • La force du hit ne plaira pas à tout le monde.

Conclusion

4,5 /5
 

Ce pod est excellent, et le seul de son genre à ma connaissance par la force de son hit. Cela peut être aussi un défaut : il ne conviendra pas à ceux qui aiment une vape douce, c’est ce qui lui coûte un demi point. C’est un pod pêchu, qui peut satisfaire ceux qui aiment le hit et qui ont besoin de trouver satiété rapidement pendant une courte pause. Pour eux il vaut 6/5.

 

Le EQ Pod d’Innokin en images

Les derniers articles sur la marque Innokin

Test : Zenith D22 – Innokin

  • Publié le 12/11/2018

Le Zenith D22 d’Innokin est aussi performant que la version 24 mm. Plus compact, il est tout aussi simple à utiliser et efficace.

Test : kit Proton Plex – Innokin

  • Publié le 4/10/2018

Une vape puissante et savoureuse Innokin est l’un des meilleurs spécialistes de la vape pour débutant, en inhalation indirecte. Mais ce kit Plex, démontre qu’Innokin est aussi un candidat sérieux …

Test : EQ – Innokin

  • Publié le 28/08/2018

Est-ce vraiment un pod ? Manifestement oui : il en a le format (8,8 cm) et la batterie (800 mAh). Notons au passage que ses finitions sont bonnes, et que son …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: EQ Pod - Innokin Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/08/EQ.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: