Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Nautilus Prime X – Aspire

Test : Nautilus Prime X – Aspire

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur

Les pods ont encore de beaux jours devant eux et les marques n’ont de cesse d’innover pour proposer des produits au plus près des attentes des vapoteurs. Aspire fait partie de celles-ci et propose une version remise à jour de son pod, le Nautilus Prime, en version améliorée : le Nautilus Prime X.

Un pod surprenant

Fonctionnant avec un accu 18650, le Nautilus Prime X fait partie de ces pods qui surprennent. Véritable pod par certains aspects, il se fait pod mod sur d’autres, tout en offrant au public une versatilité au niveau de ses consommables vraiment intéressante.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod45 x 25 x 90 mm
Poids du pod110 g
ChargeUSB-C
batterie18650 mAh
Plages d'utilisation1 à 60 W
Capacité du réservoir4.5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Une boîte complète

Le contenu de la boite du Nautilus Prime est impeccable et propose au vapoteur tout le nécessaire pour débuter sereinement : l’appareil, deux résistances, un câble, une cartouche supplémentaire et un manuel. Dès le déballage, il n’y a plus qu’à vaper.

Le Nautilus Prime X se décline tout d’abord avec une sorte de box, accueillant un accu au format 18650. Sur la face avant, on retrouve l’arrivée d’air, ainsi qu’un système à glissière permettant de le régler. En-dessous, un écran couleur complète cette face de manière très harmonieuse.

Le côté droit comprend sur le haut le bouton de déclenchement, et sur le bas deux boutons de réglage. Tout est bien monté et il n’y a pas de jeu sur les boutons. La réalisation globale de l’ensemble est impeccable. L’autre côté arbore un port USB-C pour le rechargement de la batterie.

Le reste du corps de la box est recouvert d’une sorte de similicuir arborant le nom du pod à l’aspect un peu trop plastique pour être crédible. C’est dommage car la marque aurait pu faire un effort sur ce point pour renforcer encore l’esthétique agréable du Nautilus Prime X.

Le dessous du pod présente une trappe à accu 18650, bien en place qui s’ouvre et se ferme sans difficulté. L’ensemble est solide et ne devrait pas craindre l’usage quotidien.

En haut, la cartouche se glisse sans difficulté dans l’orifice prévu à cet effet. De nouveau, tout est parfaitement calé et il n’y a pas de jeu entre les différentes pièces.

La cartouche en plastique se glisse dans le pod. Elle est simplissime d’utilisation. On glisse la résistance par le fond, on ajoute le liquide par l’orifice protégé par une petite languette en silicone et c’est parti. L’ensemble est bien conçu et il ne fuit pas.

La boîte contient deux cartouches, en fonction de la résistance que l’on souhaite monter dessus. La cartouche de 4,5 ml est prévue pour accueillir les résistances Nautilus de la marque, plutôt dédiées à l’inhalation indirecte (bouche puis poumons comme une cigarette de tabac), parfait pour les débutants. Le second réservoir est dédié à l’inhalation directe restrictive avec les résistances de la gamme BP, et ne contient que 4 ml de liquide.

Il y a quelques grosses différences entre le Nautilus Prime X et le Nautilus Prime, son grand frère. Tout d’abord, la boîte contient une seconde cartouche afin d’augmenter la compatibilité avec les résistances de la marque, le placement des boutons a été repensé, un écran plus grand a été ajouté, et surtout fini la batterie intégrée de 2000 mAh. Des changements qui devraient satisfaire largement les vapoteurs.

Un pod extrêmement fonctionnel

Le Nautilus Prime X est un bel exemple de ce qu’un pod doit être. Avec son accu au format 18650, il permet de tenir un long moment en vape, mais au besoin de changer de batterie en cours de journée, plutôt que de placer l’appareil constamment en charge.

Le chipset inclut dans l’appareil est particulièrement simple et fonctionnel. On y retrouve un mode Auto qui va sélectionner la puissance en fonction de la résistance, un mode puissance, un autre voltage et enfin le bypass. Ces deux derniers sont utilisés dans le cas de la mise en place de la cartouche BP RBA, vendue séparément par la marque, qui permet de transformer le Nautilus Prime X en pod reconstructible. Le système automatique est vraiment bien calibré et permet de ne pas griller trop vite ses résistances. Il est à conseiller à tous les primovapoteurs.

À l’usage, la manière dont la marque a placé ses boutons et son arrivée d’air s’avère particulièrement pratique, tout comme le principe de l’arrivée d’air sur l’avant du pod, réglable de manière très simple via ce système à glissière.

Une polyvalence dans les résistances

La compatibilité des différentes résistances est également un atout majeur pour ce pod, permettant à n’importe quel vapoteur de trouver ce qui lui convient. La boite inclut deux d’entre elles. La Nautilus Mesh Coil à 0,7 ohm est dédiée à la vape plutôt MTL (inhalation indirecte), avec des saveurs très présentes. Le tirage plus serré est parfaitement adapté en période de sevrage. La seconde résistance de la gamme BP, la BP Mesh coil à 0,3 ohm, fonctionne très bien pour avoir un volume de vapeur plus important en inhalation directe. De nouveau, les saveurs sont présentes et le volume de vapeur est tout à fait satisfaisant pour ce type de matériel.

L’ensemble de la gamme de résistance de chez Aspire compatible avec ce matériel, les Nautilus et les BP, est vraiment intéressante car tout le monde y trouve son compte. La marque a même pensé à créer une base RBA pour les amateurs de reconstructible. Seul désavantage : elle est vendue à part du kit normal.

En résumé

On aime

  • Simplicité d'utilisation
  • Esthétique
  • Polyvalence des résistances
  • Fonctionne avec un accu 18650
  • Placement des boutons et de l'arrivée d'air optimale

Conclusion

5 /5

Ce Nautilus Prime X est un excellent pod, offrant l’autonomie d’un accu 18650 avec la simplicité d’utilisation d’un pod. Aspire a réussi à réinventer son Nautilus Prime et à lui donner une esthétique et une praticité impeccable.

Le Nautilus Prime X en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.