Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Kriemhild II – Vapefly

Test : Kriemhild II – Vapefly

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Après le succès de son premier Kriemhild, Vapefly revient avec une version mise à jour, le Kriemhild II. Et pour ce nouveau clearomiseur subohm, la marque fait le choix de tout changer. Une évolution qui n’a pas que des avantages.

Un clearomiseur repensé

Le Kriemhild II a été totalement repensé par Vapefly. Le design, les résistances et le système de remplissage ont évolué, devenant plus classiques. Au passage, Vapefly semble également avoir oublié quelques fondamentaux dans ce clearomiseur d’excellente qualité, malgré tout.

Caractéristiques techniques

Diamètre26 mm
Hauteur51,2 mm
Contenance5 ou 6 ml
Poids g
Remplissagepar le haut
Résistancespréfaite
Plage d'utilisation40 à 60 W
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip810
MatériauxAcier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Un clearomiseur classique dans la forme

Le Kriemhild II a beaucoup évolué depuis sa première version. Exit le réservoir presque aveugle ainsi que le top cap glissant vers l’arrière. Cette seconde mouture se fait plus classique dans ses formes.

On trouve donc sur le dessus un drip tip 810 évasé, ainsi que l’était la première version, surmontant un top cap reprenant le motif crénelé du Siegfried. Cela semble être la nouvelle marque de fabrique des clearomiseurs nés des partenariats entre German 103 et Vapefly. Cela est du plus bel effet et facilite la rotation.

Ce top cap se retire d’un quart de tour pour révéler deux trous de remplissage protégés par une bande de silicone. Ce genre de système impose d’utiliser des embouts fins sur les bouteilles de liquide, ce qui peut être contraignant.

Vient ensuite le réservoir, qui dans sa version droite peut contenir 4 ml de liquide. Un réservoir bulle en Pyrex est fourni dans la boite et permet de monter la capacité à 5 ml. Une contenance raisonnable sans être un point fort. Une version War du Kriemhild existe également, elle est munie d’un réservoir partiellement aveugle.

Sous le réservoir se trouvent deux grands airflows qui alimentent la résistance en flux d’air de manière impressionnante pour produire de plus gros nuages. Attention à bien refermer l’airflow au moment du remplissage afin d’éviter les fuites.

La résistance se glisse par le dessous aussi loin que possible et se retrouve fixée par les joints. Le système est simple et fonctionnel.

L’ensemble est parfaitement usiné, bien conçu et donne une sensation de fiabilité. Un drip tip 810 classique et un adaptateur 510 sont également fournis par Vapefly, ce qui est plutôt appréciable. 

Deux résistances pour deux types de saveurs

La boîte inclut deux résistances de la gamme K de la marque. La première est de 0,2 ohm. Une plage de puissance de 45 à 60 W est possible et le consommable fournit un volume de vapeur très important tout en conservant des saveurs intéressantes. La seconde, est à 0,3 ohm, pour une utilisation entre 45 et 55 W. Cette seconde résistance donne une vape moins aérienne mais particulièrement précise au niveau des saveurs. Le concept des résistances K de Vapefly est d’ajouter une tige supplémentaire à la feuille de mesh afin de lisser la chauffe sur l’ensemble. Cela fonctionne vraiment très bien et donne un rendu des saveurs étonnant.

Quelques défauts pénibles

Mais ces résistances ont un défaut pénible : elles sont assez bruyantes. A l’aspiration un sifflement assez important se dégage du clearomiseur. Toutefois la qualité du consommable en termes de saveurs contrebalance cet inconvénient.

Autre problème récurrent : le clearomiseur a une tendance à suinter à la liaison entre la base et le réservoir, même en dehors des remplissages de liquide. C’est dommageable sur la durée pour un clearomiseur qui, sans ces deux inconvénients, pourrait tutoyer la perfection.

En résumé

On aime

  • Excellent rendu des saveurs via les résistances
  • Usinage et qualité de réalisation impeccables
  • Facilité d'utilisation
  • Clearomiseur à l'esthétique travaillée

On n’aime pas

  • Sifflement à l'aspiration
  • Suintements de liquide sur la base du clearomiseur

Conclusion

4,5 /5

Le Kriemhild II de Vapefly est un bon clearomiseur, même si le sifflement causé par les résistances et ce petit problème de suintement viennent entacher la réussite sans conteste de ce matériel. Proposant néanmoins une vape légère, agréable sans avoir à monter à 100 W, il s'adresse aux amateurs de vape goûtue et pas trop chaude en subohm.

Le Kreimhild II en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.